Setif: un autre islamiste vandalise la statue d’Ain Fouara

3
3338
Ain Fouara
Ain Fouara

SETIF (TAMURT) – Pour la troisième fois, un autre islamiste vêtue d’une tenue afghane a brisé les seins de la statue d’Ain Fouara à Setif, ce jeudi après midi. Les services de sécurité sont arrivés en retard et l’islamisme, muni de son marteau a été arrêté sous les cris de « Oulahou Akbar ».

Pour les islamistes, les seins de la statue d’Ain Fouara sont une atteinte à leur religion puisque, selon eux, c’est une statue pornographique. En général, les islamistes interdisent toute sorte de statues artistiques, sauf celle de l’émir Abdelkader évidemment. Rappelons le saccage de cette statue de Sétif qui date de l’ère coloniale devient un rituel pour les islamistes.

Elle a été saccagée en trois reprises et à chaque fois les autorités locales la restaurent. Le comble ces extrémistes radicaux sont largement soutenus par bonne partie des quatre coins de l’Algérie. Les Kabyles peuvent-ils espérer un avenir en commun avec un peuple qui prend pour cible des statues artistiques ?

Idir Yatafen

3 Commentaires

  1. Cachez ce sein que je ne saurai voir ! Qui ne connait Tartuffe l’hypocrite de Moh liar, J B Poquelin pour les intimes . Plus de trois siècles après à Ain Fourah rien n’a changé. Il est certain que pour nos zombies , tout cela n’est pas que de la littérature.

  2. Omar beddali tu as fait de grosses recherches sur internet , c’est vrai c’est pas Moh liar mais Molière , et couvrez et non caché ,quel scoop! Moi je cite de mémoire et ça date de vieux et je n’ai pas mis de parenthèses contrairement à toi ,donc de ce fait je suis pas obligé de citer Molière dans le texte , mais quand on est du mauvais côté de la force même une virgule c’est toujours bon à prendre hein ? .Donne nous plutôt ton opinion sur le sujet de la dégradation au lieu de jouer au plus fin . Mais je parierai à 99 contre 1 que ton coeur balance du côté obscur(antiste).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici