Tizi Ouzou: la réaction héroïque d’un jeune giflé par un policier

0
3022
La police coloniale algérienne, en Kabylie
La police coloniale algérienne, en Kabylie

TIZI OUZOU (TAMURT) – La scène se passe devant le tribunal de Tizi Ouzou-ville, hier matin, dimanche, 30 juillet. Les citoyens qui vaquaient à leurs occupations furent surpris par l’arrivée impétueuse d’un escadron de policiers algériens en uniforme pour apostropher un jeune Kabyle accompagné de sa mère qui se dirigeait vers le tribunal du centre-ville de Tizi-Ouzou.

Les policiers apostrophent, le jeune Kabyle et sa mère, de manière brutale, sans aucune autre forme de politesse ni d’explication. Un des policiers gifle le jeune homme, sous le regard médusé de sa mère, sans aucune raison apparente. Ce dernier réagit en toute dignité en contre-attaquant avec une technique d’art martial. En terrassant d’un seul coup, le policier agresseur, les collègues de ce dernier éberlués étaient restés pantois devant la réaction énergique et éclaire du jeune homme », raconte notre interlocuteur qui dit être choqué par la brutalité des policiers.

Mais la scène ne s’arrête pas là, les policiers ont réagi en procédant manu militari à son arrestation, pour le conduire au commissariat central, ajoute le témoin, mais les citoyens présents au hasard sur les lieux, se sont crêpé le chignon avec les policiers pour arracher le jeune de leurs mains, de manière héroïque. Ils ont réussi à le libérer en proférant des propos durs envers les policiers », raconte notre interlocuteur. Il ajouta en colère : « Dieu merci qu’Israël est à nos frontières pour nous venger! »

Les agressions des policiers et gendarmes des citoyens sont fréquentes en Kabylie et elles ne datent pas d’aujourd’hui. Les services de sécurité méprisent en toute impunité les simples citoyens kabyles. Plusieurs témoins nous ont contactés, ces derniers temps, pour dénoncer « des policiers et gendarmes qui demandent de l’argent aux automobilistes avec chantage ». Ceux qui refusent sont verbalisés de manière injuste.

Massy Koceila

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici