Affaire de la militante kabyle Wissem Sifouane : La chambre d’accusation statuera le 07 décembre

0
743
Wissem
Wissem

ALGER (TAMURT) – Presque un an après son arrestation, le dossier de la détenue d’opinion Wissem Sifouane est passé, ce mercredi 30 novembre, devant la chambre d’accusation près la cour d’Alger (Ruisseau). Les avocats de la défense ont plaidé en faveur de la militante kabyle et ont réclamé sa libération. Le verdict sera rendu le 07 décembre par la même juridiction.

Programmé initialement pour le 23 novembre, le dossier de la détenue Wissem Sifouane a été finalement traité, aujourd’hui mercredi, par la chambre d’accusation près la cour d’Alger. Pour rappel, cette militante kabyle, âgée de 24 ans et originaire de Tuvirett, a été arrêtée, le 12 janvier 2022, le jour du nouvel an berbère, par des gendarmes algériens avec perquisition au domicile familial.

Après une semaine de garde à vue dans la brigade de gendarmerie algérienne à Bechloul, elle a été présentée devant le juge instructeur du tribunal de Tuvirett (Bouira), lequel avait ordonné son placement sous mandat de dépôt à la prison Saïd Abid (Bouira). Fin octobre dernier, elle a été transférée à la prison de Koléa (Tipaza). Elle est poursuivie pour des chefs d’accusation liés à l’article 87 bis du code pénal algérien, qui considère comme un crime le fait d’avoir une opinion différente de la vision du régime algérien.

L’interpellation de Wissem Sifouane s’inscrivait dans le cadre d’une vaste vague d’arrestations enclenchée par le régime algérien contre les militants et leaders politiques kabyles.

Lyes B.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here