Ath Waguenoun, les habitants de Thala Guehya chassent un groupe de salafistes

14
523
islamistes salafistes
salafistes

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Les villageois de Thala Guehya, à Ath Waguenoun au nord de Tizi-Ouzou, se sont mobilisés tel un seul homme pour chasser un groupe de salafistes installé au niveau de leur village.

Il s’agit d’un groupe de salafistes,  dont la plupart sont venus d’ailleurs et inconnus dans la région, qui a élu domicile au sein de la nouvelle mosquée, dont les travaux ne sont même pas encore achevés, pour exceller dans leur propagande islamiste et terroriste. «  Ils se sont installés dès le premier jour de Ramadan. Tous les villageois ont réagi dès que le pot aux roses a été  découvert. On n’a pas cherché à comprendre. Les salafistes ont été tout simplement expulsés de notre village et il leur est interdit de revenir sous aucun motif », nous a déclaré un jeune d’Ath Guehya. Les salafistes ont commencé d’abord à séduire quelques jeunes du village. Ils passent tout leur temps dans cette mosquée et les villageois se demandent qui les financent ? La réaction des habitants d’Ath Guehya est largement saluée à travers toute la Kabylie.

Les musulmans du village Tahla Guehya ont été les premiers à chasser  ces islamistes, faut-il le souligner. Les habitants d’Ath Waguenoun en général, dont fait partie ce village, ne badinent pas avec les principes de la tolérance et de la laïcité. Tikoubaïne, Voudjima, Ath Djenad, tout ce versant nord de Tizi-Ouzou est un espace de liberté et de démocratie jalousement gardé par ses habitants. L’athéisme et le christianisme dominent largement la minorité musulmane,  mais la tolérance y règne depuis la nuit des temps à Ath Waguenoun. Les communautés religieuses coexistent sans le moindre problème, si ce n’est pas des groupuscules d’énergumènes salafistes qui veulent semer, de temps en temps, la zizanie.

Ravah Amokrane  

14 Commentaires

  1. Qui les finance? Secret de polichinelle! Ce sont des missionnaires financés par l’arabie saoudite dans le but de faire tomber La Kabylie qui demeure le dernier bastion de résistance à l’islamisation totale de l’afrique du nord. La construction de mosquées et la salafisation de la Kabylie sont les deux point principaux exigés par les wahabites pour stopper le terrorisme en algérie durant les négociations sur la loi dite de réconciliation nationale.

  2. Bravo j’espère que la même opération se déroulera(dégager les salafistes ) du village tighilt Mahmoud et de souk ltnine de Maatkas et pourquoi pas de toute la Kabylie .

  3. Azul,

    BRAVO aux vrais Aqvayli.
    Ces sauvages sont le visage de la fin du monde.
    Le mot « chassé » pourrait être employé quand les fusils reviendront à leurs propriétaires.
    Seul Tadukli pourra sauver notre Pays Aqvayli.

  4. Ces missionnés de Tartag sont des charognards;mais la kabylie reste vivante et fera fuire ces hyénes lâchées par tartag ,said bouteflika,hamel et gaid!

  5. Avant de donner l’ordre en Avril 2001, en sa qualité de ministre de la défense pour tirer sur les gamins kabyles, Mr BOUTEFLIKA, avait confié à un de ces proches « Je ne veux plus entendre parler de ce printemps Berbère ».

    Après 2001 les kabyles ont revendiqué une large autonomie, puis carrément une indépendance vis-à-vis de l’Algérie qui avait gardé un silence complice devant l’assassinat de ces enfants par les Gendarmes Algériens.

    Ce diable de BOUTEF « anti-kabyle primaire » avait trouvé une solution pour dissoudre les kabyles dans l’arabo-islamisme : l’envoi des milliers de TANGOS, issus de sa réconciliation nationale en mission d’islamisation en Kabylie « chose dont rêvait le F.I.S ».

    Ce que, ce S.N.P d’Oujda ignore, c’est que la terre Kabyle a été de tout temps le cimetière des envahisseurs, bon entendeur salut…. !!!

    • Admettons que la Kabylie est le cimetière des envahisseurs comme le prétendent certains, cependant un envahisseur est à peine au seuil de la porte qu’un autre le remplace. Cette Kabylie « collectionne » t-elle les envahisseurs comme certaines maîtresses collectionnent des amants. Le désarroi culturel et identitaire de la Kabylie est tel qu’on en soit arrivés à considérer comme un exploit le fait de chasser les tangos de chez soi. Si cet acte est à saluer pour ne pas sous estimer l’action des habitants de ce village, il n’en demeure pas qu’il est dans le fond en deça de ce que les Kabyles devraient entreprendre comme actions pour se prémunir effectivement et définitivement de toutes les menaces qui la ciblent. Chasser ses ennemis demeure une action physique limité dans le temps et l’espace mais s’attaquer à la racine du mal est la meilleure des manières de s’assurer d’une immunité. Les états Arabes dont l’Ane-gérie dépensent des sommes astronomiques pour chasser leurs tangos sans jamais arriver à les extirper bien au contraire. Le comble c’est que ce procédé est utilisé y compris en Europe Occidental où on ferme les yeux sur la prolifération sur leur sol de l’idéologie salafo-intégriste nourricière de ces tangos. C’est ce qu’on appelle courir derrière l’ombre au lieu de la proie. La meilleure chasse à faire c’est de s’attaquer à la matrice idéologique de la nébuleuse islamiste pour en extirper les racines et laisser place nette à la pratique de tous les cultes dans un esprit de tolérance, de respect mutuel et de parfaite communion entre fidèles de tous horizons.

      • j ai bien aimé votre analyse , mais je pense d abord il va falloir réfléchir aux actions qu il faut mener et comment s attaquer a cette matrice idéologique , qui est c est vrai la racine du mal.

        Je parle en tant que citoyen c.a.d la solution doit être trouvée vite et par les citoyens eux mêmes sans attendre quoi que ce soit du pouvoir local ou central . je présume bien sur que les citoyens de cette région sont déjà conscients du danger de ce courant salafiste, sinon ca sera encore difficile

  6. Ce pouvoir araboislamocolonial il cherche de distabilsee et terrorisée la Kabylie. Il entraîne d’investir le terorisme islamiste salafiste On Kabylie. Il cherche de salafisee la jeunesse kabyle pour sabotage de la Kabylie.

  7. Respect à la population de ce village.
    Tous les villages kabyles devraient s’ispirer de celui-ci s’ils ne veulent pas voir leur terre devenir un terro d’ennemis de la vie que sont ces barbus sortis d’un autre âge.

  8. Tout le respect a la population d’Ath Waguennoun. C’est un example pour tous les villages et villes de Kabylie: les salafistes, wahhabites et autres ordures islamistes doivent etre chasses de force. Autre detail important a ne pas rater: la peste islamiste est implantee dans la region par le regime arabo-militaire terroriste d’Alger. Ils sont tous deux de connivence arabo-islamique et portent une haine viscerale envers la Kabylie et le peuple Kabyle.
    C’est dire que finalement tous les chemins menent vers cette junte militaire terroriste arabo-islamique d’Alger. Ils feront absolument tout pour arreter la marche du peuple Kabyle envers son independance de l’algeristan.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici