Deux kabyles tués par des militaires algériens

16
652

TIZI-OUZOU (Tamurt) –  L’armée coloniale algérienne assassine deux jeunes Kabyles en justifiant : « C’était une erreur ». Selon les dernières informations, l’état colonial algérien ne se prive pas de tuer des Kabyles grâce a sa présence militaire en surnombre en Kabylie.

Deux jeunes Kabyles, Sofiane (32 ans) père de famille et Arezki (25 ans) originaires de Taourga (département de Boumerdès) ont été assassiné par les forces coloniales algérienne à Attouche (Makouda, Tizi-Ouzou).

L’auteur du crime qui n’est que l’armée coloniale algérienne avait déversé une rafale de balles contre les victimes avant de jeter une grenade dans leur véhicule. La voiture a été retrouvée calcinée. Les deux corps ont été transportées vers le CHU Nedir Mohammed du chef-lieu de la wilaya pour les besoins d’une autopsie.

voiture calcinée des deux victimes

Les forces militaires algériennes sont venus justifier leur acte criminel : « C’était une erreur, nous avons cru que c’était des terroristes » avaient-ils déclaré aux citoyens. « On ne tue pas par erreur, l’armée est responsable » déclare un Kabyle de la région.

Les citoyens pour leur part ont décidé de fermer l’autoroute reliant Tizi-Ouzou à Iâazouguene pour dénoncer les crimes commis par l’armée algérienne et dire halte à la présence militaire et paramilitaire en Kabylie.

Le MAK condamne avec vigueur cet acte ignoble et exprime sa profonde tristesse et son soutien indéfectible aux victimes et aux citoyens de leur région d’origine. L’armée algérienne est une armée d’occupation et cette agression infâme n’a rien d’une bavure. C’est un crime prémédité visant à imposer au peuple kabyle la soumission Le MAK lance un appel en direction des comités de village et l’ensemble des organisations de la société civile afin de constituer un front kabyle contre la terreur érigée par l’Etat algérien en ultime perspective politique en Kabylie.

Jugurtha Aqvayli

16 Commentaires

  1. Azul,

    Paix à leurs âmes.
    Eker a mis idurar, eker!!!!
    Nous sommes colonisés, nous sommes entourés, enfermés par le colonisateur arabomusulment.
    – par les chiens de la gendarmerie.
    – par les chiennes de l’armée.
    – par les mosquées.
    – par les imams « agents en mission, made in anegeria ».

    Tilelli Tamurt Leqvayel.

  2. Le pouvoir algerien cherche par là à provoquer la kabylie. Vu les moments difficiles qui arrivent et attendent le pays à cause de la degringolate du prix du petrole il veux ceréer une diversion (faire soulever la kabylie et la matter ensuite au nom de l’unité nationale.). Alors prudence. Ce n’est pas par hasard qu’on parle aussi der la dispariton d’une personne. Le pouvoir est à genoux in faut rester vigilant.
    Tanemmirt.

  3. Plus on se fait canarder, plus on attend. Allons -nous encore attendre un nouvel ethnocide de type 2001 pour, peut-être, réagir ? Allons-nous encore nous contenter de dénoncer inlassablement les forfaits de ces nouveaux occupants sans prendre au sérieux la gravité de la situation qui prévaut en KABYLIE ? Ne risque-t-on pas, à terme, de banaliser ce colonialisme arabo-islamique et tout mettre sur le dos de la fatalité ? Plus nous persistons dans l’attente, plus le risque de notre extinction se confirme. Ne me dites surtout pas, qu’est-ce qu’il faut faire ? La diaspora kabyle d’Europe, d’Amérique et d’ailleurs est prête à soutenir toutes les initiatives susceptibles de nous débarrasser de ces envahisseurs venus nous imposer leurs ténèbres d’un autre âge. Oui, je vois venir certains profs de morale qui me diraient : c’est toujours facile de pianoter sur son clavier, de se complaire dans son petit confort et d’inciter les autres au casse-pipe. À la fin des années 60, peu avant ma sortie de l’adolescence, je parlais déjà à mes amis et à mes proches de l’indépendance de la KABYLIE. Savez-vous que tous me prenaient pour un demeuré ? Je connais un grand penseur anonyme kabyle qui dit : ON A TOUJOURS TORT D’AVOIR RAISON AVANT LES AUTRES ! Ce penseur ne souhaite pas être connu de son vivant, malgré qu’il a écrit beaucoup de choses aussi bien en kabyle qu’en français. Passons aux choses sérieuses chers compatriotes !!!

    • je ne vois plus d’autres solutions, une seule s’impose » jetons la révolution a la rue » et débarrassons nous des colons et des KDS qui constitue le plus grand danger.

  4. Notre diaspora ailleurs doit faire un grand travail pour faire connaitre notre cause au monde entier. Depuis la nuit des temps on souffre à huit-clos, ce qui n’aide pas notre cause. Surtout essayer d’approcher les grands artistes à travers le monde, il suffit que l’un d’eux face un simple tweet et des millions de gens flash dessus.
    Personnelement je ne rate aucune occasion d’en parler à des artistes aux quatre coins de la planéte, surtout que Tamurt.info presente un site multilanguage.
    Citoyens Kabyles, faites quelque chose.

  5. Les arguments avancés par cette armée pour justifier cet acte ignoble et criminel ne tiennent pas.
    – Trop de bavures de ce genre ont été commises en Kabylie qui ont coûté la vie à plusieurs citoyens.
    – Comment se fait-il que ces bavures ne sont comptabilisées qu’en Kabylie?
    – Comment se fait-il que ce type d’erreurs ne sont pas commises ni dans les autres régions et encore moins sur les milliers de Kms de bandes frontières sous contrôle militaire?
    – Comment se fait-il que tout une armada de militaires n’est pas assez suffisant pour neutraliser 02 paisibles citoyens sans faire un carnage?
    – Pourquoi ne pas procéder systématiquement aux tirs de sommation et au pire crever les pneus?
    – Pourquoi agir dans la précipitation et la panique quand on est en surnombre, fortement armés et ayant à faire qu’à 02 suspects présumés?
    – Pourquoi considérer comme une erreur ce qui est au mieux une incompétence caractérisée, et au pire une volonté délibérée de tuer ?
    – S’il s’agissait d’erreurs, pourquoi jamais des enquêtes sérieuses n’ont été effectuées avec diligence et les rapports rendus public?
    – Pourquoi les hauts responsables de cette institution de la honte continuent t-ils à nous prendre pour des imbéciles, alors qu’ils ne sont même pas capables de gérer leur propres foyers familiales?
    La Kabylie est devenue une région fortement militarisée non pas pour lutter contre un terrorisme islamiste qui est l’oeuvre du pouvoir, mais pour empêcher que la liberté ne jaillisse de cette terre et qu’elle balaie de sa puissance toutes les forces du mal.
    On ne sait qu’elle sont les intentions du GPK/MAK, leur programme, leur stratégie et le timing de leurs actions, quelque soit leurs ressources et leur marge de manœuvre, il est plus que temps qu’ils agissent, qu’ils mettent en branle la société Kabyle pour d’abord, évaluer la popularité du mouvement et ensuite constituer un front commun et faire face aux affronts incessants du pouvoir d’Alger. Nous autres Kabyles faisons preuve de beaucoup de passivité.

    • a-t-on besoin de jeter une grenade sur une voiture même des faux terroristes qui ne sont que des des agents de l’état pour justifier la présence de l’armée?
      Voilà une occasion pour les kabyles de prendre des décisions pour éviter le pire annoncé.
      Cette ne doit pas rester sans punition des auteurs et décision importante pour le peuple kabyle qui doit se souder pour s’imposer. Prendre nos responsabilité pour nous protéger et nous libérer. c’est une devoir pour tous.

  6. allons tous freres kabyle pour defendre notre région kabyle allons tous au MAK on n’a marre de tous sa ils croient que des terroristes ils veulent les tuez c tous venez au MAK svp tous les les kabyle on veut toute la kabylie ensemble au MAK

  7. Qui en kabylie n’ a pas été mis en « jeu »par une kalachnikov dans « un chekpoint »militaire en kabylie!
    Il ya à peine 1mois de çà,nous étions 3 amis sur la route ,à la sortie de tizi pour bifurquer et monter vers notre village de redjaouna,un barrage militaire y est souvent .
    On nous arrêta ,kalach en notre direction !
    Tes papiers nous ordonna un soldat fort basané ,style le chanteur arabe khaled!
    Notre ami le chauffeur n’ayant pas bien entendu laissa échapper en kabyle:
    Dachou..? quoi! d une petite voix voyant le canon de la kalach le pointer
    Ahdar bil arbia !( parle en arabe) lui cracha le militaire en pleine face avec un regard rempli de haine !
    Afkess l' »kwaghadh n’tomobile( donne lui les papiers du véhicule) lui dis je ,pour le sortir de sa torpeur!
    Il lui tenda les papiers et le soldat est allé avec en nous intimant,avec cette hargne , de ne pas bouger!
    Il revient au bout d un quart d heure et lance à notre ami en arabe:
    Tu as fait ton service militaire?!
    Oui repondit notre ami!
    El carta!
    Heureusement que notre ami a toujours dans sa boite a gants son livret militaire!car ce n’est pas la premiere fois que celà lui arrive d en être questionné.
    Il lui tend au soldat .Ce dernier le regarda et lui lance
    Tu parles arabe si tu as passé ton service à bechar?
    chawya ,répondit l’ami!
    Il lui rend ses papiers et le sermone en lui lançant:
    La prochaine fois parle en arabe, ahdar bi arbia!
    Il a démarré sans répondre.Au bout de 5KM ,de route sans parler,en arrivant en bas du sanatorium de tizi ,il nous dit :
    On dirait un faux barrage!
    Et il est vrai que le regard du soldat en notre direction était glaçant de haine!

    • Tu aurais pu lui dire que tu connais pas cette langue que tu es kabyle. C’est ce que j’aurais fait moi à ta place. A-tu eu peur qu’il te tue? Ce sont des lâches. J’ai fait le service national et j’en connais un bout. Jamais au grand jamais je pourrais renier ma culture ou ma langue ou ma race. La prochaine fois réponds lui crûment et n’aie pas peur…..

  8. mes condoleances a leurs familles . ils etaient tue´ par des soldats peureux , et sans patience. un vrai drame. ce n,est pas la premiere fois . combien sont mort dans la region de jijel betement par ces soldats , avec un salaire minable . ailleur on ne parle pas . on accepte cette racaille que la france a laisser derriere elle.

  9. Il ne s’agit pas de dire comment ces jeunes Kabyles ont été tués par les militaro-arabo-islamiques. Les Kabyles sont habitués à faire le deuil, c’est plusieurs fois que des jeunes Kabyles ont été tués soit la gendarmerie arabo-islamique ou soit par les militaro-arabo-islamiques. On doit arrêter de bloquer les routes ou de manifester, ce qu’il faut faire et c’est un droit, c’est de répondre en utilisant le principe de réciprocité. On a délibérément tué 2 Kabyles on doit nous aussi faire de même pour tuer 2 militaro-arabo-islamiques. C’est le principe de réciprocité.

  10. C’est des ASSASSINATS pures et simples de Kabyle dans l’impunité totale
    07/11/2011 – Azazga (Tizi-Ouzou) : Mustapha Dial, âgé de 42 ans tué par des militaires
    14/01/2011 – Ighil Ali (Béjaia) : Mohamed Bouza, âgée de 46 ans tué par des militaires
    15/09/2011 – Fréha (Tizi-Ouzou) : Zahia Kaci, âgée de 55 ans tué par des militaires
    26/06/2011 – Azazga (Tizi-Ouzou) : Dial Mustapha, un ouvrier de 42 ans et père de 4 enfants, tué par des militaires
    30/11/2011 – Azeffoun (Tizi-Ouzou) : Rafik Haddad, âgé de 18 ans et Mohand Matoub 60 ans tué par des militaires
    23/12/2012 – Darguina (Béjaia) : Sahli Sofiane et Saidj Mounir âgés de 21 et 23 ans tué et 2 autres grièvement blessés par des militaires
    14/03/2013 – Bordj Menaïel (Boumerdes) : 1 jeune tué par des militaires
    25/09/2014 – Iboudraren (Tizi-Ouzou) : 3 jeunes blessés par des militaires et ça continue de plus belle DANS L’IMPUNITE TOTALE au vu et au su de la communauté internationale, de la ligue internationale des droits de l’homme etc….

  11. Pourquoi employez vous tout le temps et a chaque fois le terme « algerien » au lieu d’employer celui de « arabe » ?
    Pourtant c’est a cette arabité qu’ils se font distingué et aussi c’est avec celle ci qu’ils s’éloignaient de nous. L’Algerie
    d’ ou algerien est une identité fausse qui veut rien . Au moins dites nous plutot : « des militaires arabes algeriens » ou bien : « des militaires arabes d Algerie » ou encore: « des militaires arabes ». Comme vous le remarquez, ils se disent tous qu’ils sont issue de la famille des Saouds pour 80 p cent et le restant se definissent comme etant des decendants des turs ou plus exactement : « des kouloughlis ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici