Akfadou et Tifra, bombardements à proximité immédiate des villages

0
Lyazid Abid - dr Tamurt.info

AKFADOU ET TIFRA (Tamurt) – Deux villages kabyles viennent d’être le théâtre d’une indescriptible terreur. Selon nos informations, des projectiles de guerre lancés à partir d’hélicoptères de combat, ont explosé à proximité des habitations d’Akfadou et de Tifra.

Révoltés et sous le choc, la population de ces deux villages et les Kabyles en général, s’interrogent sur la stratégie de l’armée algérienne, dont les opérations mettent gravement leur vie en péril. Les Kabyles partagent depuis quelques années, le constat paradoxal que le renforcement du terrorisme islamiste dans leur région, va de pair avec le quadrillage militaire impressionnant qui s’y déploie. Avec la complicité des relais mafieux actionnés sur le terrain, de membres des institutions officielles, d’une justice aux ordres ; la tentative de déstructuration de la société kabyle apparaît comme un objectif prioritaire du régime algérien.

A cet arsenal déjà lourd, vient s’ajouter le recours à des bombardements dans des zones anormalement proches des villages, sous prétexte bien sûr, de la « lutte anti terroriste ». Ces provocations vis-à-vis de la Kabylie, ravivent des souvenirs pénibles que nous croyions enfouis dans notre mémoire collective, à jamais. La guerre d’Algérie n’est pas très loin. Cette agression sans précédent constitue une énième illustration de l’hostilité du pouvoir central à l’encontre des Kabyles, de leur mode de vie paisible et de leur volonté d’autonomie.

L’islamisme politique sert clairement à prendre le peuple kabyle en tenaille. D’un côté, le pouvoir l’utilise pour nous dépersonnaliser et briser la tolérance religieuse coutumière des Kabyles. De l’autre, il devient le prétexte pour quadriller le territoire et terroriser la population. La collusion entre le pouvoir algérien et Al Qaeda n’est plus un secret en Kabylie.
L’G.P.K. dénonce avec vigueur ces atteintes graves à l’intégrité contre notre peuple épris de paix.

Il appelle la population à la vigilance et à mobilisation générale, pacifique et permanente, pour défaire les plans machiavéliques échafaudés à leur encontre.

Lyazid Abid
Ministre de la communication, de la justice et des droits humains