Colloque sur Matoub à Tizi Ouzou : 40 chercheurs au rendez-vous

0
Colloque sur Matoub
Colloque sur Matoub

KABYLIE (TAMURT) – Le colloque national sur l’œuvre poétique de Matoub Lounès, prévu à Tizi Ouzou dans quelques jours, réunira pas moins de quarante chercheurs et universitaires qui viendront donner des conférences sur le rebelle assassiné.

En plus des chercheurs kabyles, il y a aura des universitaires ayant aussi mené des travaux de recherches sur l’œuvre de Matoub Lounès en chaoui, en mozabite voire en arabe et en français, a-t-on appris auprès des organisateurs. Pour rappel, le colloque national sur l’œuvre de Matoub Lounès aura lieu les 23 et 24 janvier prochain à l’occasion du 63ème anniversaire de la naissance du poète de Taourirt Moussa assassiné le 25 juin 1998. Le colloque en question est organisé par le département de langue e culture berbères de l’université « Mouloud Mammeri » de Tizi Ouzou avec le soutien de Ahmed Tessa, le recteur. Il se tiendra à l’auditorium du campus de « Hasnaoua » au centre ville de Tizi Ouzou.

Les organisateurs ont révélé, en outre, que depuis le lancement de l’appel à participation, un nombre impressionnant d’universitaires ont pris attache avec le comité scientifique de ce colloque afin de prendre part à cette rencontre, deuxième du genre après celle de juin 2018 abritée par l’université « Abderrahmane Mira » de Bgayet. Toutefois, pour des raisons techniques, les organisateurs sont obligés de limiter le nombre de communiquants à 30 ou au maximum à 40. Le colloque sera ponctué par la remise du Prix de la Mémoire de l’université « Mouloud Mammeri » à Matoub Lounès à titre posthume pour l’œuvre poétique qu’il a laissée et qui constitue un enrichissement indéniable de la littérature kabyle.

Le Prix de la mémoire sera aussi remis à Matoub pour son rôle déterminant et immense dans le combat pour la reconnaissance de la langue tamazight et la culture berbère, ont expliqué les organisateurs qui ont précisé que ce sont les membres de la famille du rebelle à qui le Prix sera remis le Jour J. sans préciser de qui il s’agit exactement.

Tarik Haddouche