La cause serait une infiltration des eaux de pluies – 50 personnes intoxiquées à Ath Koufi (Boghni)

2

Tizi-Wezzu, Tamurt.info : Après les pénuries, les incendies, les coupures d’électricité, etc, voilà les intoxications. Les malheurs ne s’arrêtent pas de s’abattre sur des populations royalement ignorées.

C’est en effet, ce qui vient de se passer à Ath Koufi, ce patelin de la région de Boghni, à une quarantaine de kilomètres au sud de Tizi-Ouzou, renseigne bien sur le degré de négligence que l’on enregistre à tous les niveaux et qui reste encore plus grave quand il s’agit de la santé des populations.

Plusieurs personnes se sont présentées à l’hôpital de Boghni, lundi soir et mardi matin car elle présentaient des symptômes d’une intoxication certaine (de la fièvre, d’insupportables maux de tête, des vomissements et de diarrhées). Suite à quoi une commission a été envoyée sur place afin de déterminer les causes de cette épidémie.
D’après les premières investigations, il s’avérerait que des infiltrations des eaux des pluies diluviennes qui se sont abattues sur la région durant le week-end dernier en seraient la cause. Les eaux de pluies se sont effectivement infiltrées au niveau des quatre captages de sources.
Résultat : au moins une cinquantaine de personnes ont été intoxiquées. Des mesures urgentes ont été prises de suite pour endiguer cette épidémie qui inquiète les habitants de toute la région. Ces derniers sont appelés à ne pas consommer et se débarrasser des quantités d’eau stockées, à javelliser, à procéder au nettoyage et au chaulage des captages et autres puits, etc.

En attendant les résultats des analyses bactériologues qui seront en principe connus demain, il est aussi impératif de situer les responsabilités de cette catastrophe.

Lounes O.