Ouyahia menace les jeunes qui refusent de passer leur service militaire

28
Ahmed Ouyahia
Ahmed Ouyahia

ALGERIE (Tamurt) – La campagne lancée sur les réseaux sociaux par les jeunes kabyles qui refusent de répondre aux ordres d’appels pour effectuer le service militaire dans les rangs de l’armée algérienne, a fait réagir le « serviteur » Ahmed Ouyahia. En évitant de citer les kabyles, Ahmed Ouyahia a averti que c’est la prison qui attend tout insoumis au service militaire.

Normalement une telle information relève du service de communication du ministère de la défense, mais comme il s’agit d’un problème « kabyle », c’est le serviteur Ouyahia qui est chargé de le faire. Ouyahia, en plus de son poste de chef de Gouvernement, endosse la responsabilité d’un « ministre chargé de l’indigénat et de la colonisation de la Kabylie ». Par ailleurs, il est remarqué que les jeunes kabyles sont appelés en masse sous les drapeaux de l’armée coloniale algérienne.

Dans les casernes militaires les appelés kabyles sont toujours majoritaires, alors que le nombre de la population algérienne est nettement supérieure à celui de la Kabylie. pis encore, les jeunes kabyles sont toujours envoyés dans les régions ou les zones périlleuses. Cette politique n’est pas nouvelle. Le régime raciste d’Alger envoie toujours les Kabyles dans les zones de conflits.

Les jeunes kabyles commencent à briser le mur de la peur au point même de refuser de répondre aux appels d’ordre de l’armée algérienne.

Ravah Amokrane