L'officialisation de Tamazight en Algérie vu par les plus grands penseurs

1
514

1 COMMENTAIRE

  1. Le comportement du pouvoir envers Tamazight rappelle la posture de la vierge effarouchée. Alors que la langue avance portée par ses enfants, il fait semblant de résister en recherchant des subterfuges pour lui barrer la route. Il sait pourtant que rien n’arrêtera un idéal porté par le peuple mais il continue à nier cette langue et son identité sous les injonctions de ses parrains arabes. Leur crainte et qu’un jour elle arrive à supplanter l’arabe. Ces derniers jours , des individus inconnus jusqu’ici envahissent les plateaux des chaines de télévisions pour dire combien ils sont contents que tamazight soit enfin constitutionalisée et d’ajouter qu’ils n’attendent plus qu’elle soit transcrite en caractères arabes pour qu’elle soit accessible aux arabes. Voilà la dernière cartouche avec laquelle les ennemis de tamazight espère la figer encore longtemps. Seulement, quand ils verront qu’ils ne pourront plus l’arrêter, ils demanderont à ce que l’arabe aussi soit transcrit en caractères latins. De toutes façons diront ils pourquoi pas puisque les caractères utilisés ont été empruntés au perse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici