Affaire BRTV : censure et manipulation

0
1402
Groupe BRTV
Groupe BRTV

ALGER (TAMURT) – Le siège de BRTV à Alger restera fermé jusqu’à nouvel ordre, et probablement pour longtemps. A peine l’entrée a été scellée, le pouvoir a actionné ses relais médiatiques pour s’attaquer à la chaîne. Ainsi; El Hayat TV a promptement justifié cette décision par des « raisons économiques ». D’autres sites proches du pouvoir ont vite donné l’information sur la réouverture de la chaîne dans les prochaines 48h.

Selon des informations recoupées, ce sont des policiers qui ont invité dans la matinée un responsable de la chaîne pour l’en informer de sa fermeture sans pour autant expliquer les raisons. Vers 15h, 30 deux policiers se présentent au siège, sans aucun mandat de la justice, pour procéder à la fermeture. Aucune explication n’a été fournie concernant cet acte qui ne peut être que le fait d’une décision judiciaire.

Concernant les raisons économiques avancées, la loi ne prévoit en aucun cas la fermeture d’un lieu commercial, surtout lorsque le concerné n’est pas notifié. Selon un avocat, le code du commerce évoque plutôt des amendes, mais jamais des fermeture. Apartir de ces informations, nous comprenons que la raison économique évoquée cache mal une volonté d’en finir avec un média qui « veut » prendre son envol et s’imposer comme tribune plus au moins libre dans un désert médiatique impressionnant.

A noter que pour le moment et fort heureusement aucun journaliste ou technicien de la chaîne n’est inquiété.

Amnay I

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici