Il organisera cet après-midi un meeting à Iouadhiyen : L’Islamiste Amar Ghoul en Kabylie !

18

KABYLIE (Tamurt) – Les islamistes osent même pénétrer en Kabylie ces derniers temps. Le chef du parti Islamiste radical, du Tadj, qui veut dire trône en Français, Amar Ghoul, qui n’est autre que le ministre des transports, compte organiser cet après-midi, à 15 heures, un meeting populaire à la ville d’Iouadhiyen.

C’est la première fois qu’un parti islamiste organise ce genre d’activité politique en plein cœur de la Kabylie. Auparavant, les islamistes limitaient leurs sorties à la ville de Tizi-Ouzou. Le pouvoir veut par tous les moyens inculquer la culture du salafisme aux villageois Kabyles qui résistent, contre vents et marrées, à une politique d’arabisation et d’Afghanisation effrénée. Ghoul, un transfuge du parti Hamas, qui assume publiquement son racisme envers les Kabyles, est connu pour son scandale de détournement de dizaines de milliards de dollars dans le projet de la réalisation de l’autoroute Est-Ouest qui n’est pas encore achevé.

Il demeure un protégé du clan de Saïd Bouteflika. Son parti s’oppose farouchement à l’officialisation de la languie Tamazight. C’est à l’occasion du 1er novembre, dans la région de Ouadhias où la déclaration a été rédigé, que l’islamiste Amar Ghoul a décidé de venir. La rencontre a été tenue secret jusqu’à trois heures avant le début du meeting. Même les autorités locales n’ont pas été informées.

Les services de sécurité se sont mobilisés en masse pour assurer la sécurité de Ghoul à Ouadhias. Il est utile de signaler que les Islamistes ne comptent aucun élu à Tizi-Ouzou. Les Kabyles, même ceux de service, ont toujours rejeté ces partis xénophobes et racistes.

Farid M