18 avril 2001, un gendarme vide le chargeur de son arme sur un lycéen à At Douala

1
1298
Guermah Massinissa
Guermah Massinissa

KABYLIE (TAMURT) – 22 ans sont déjà passés depuis les événements sanglants du printemps noir en Kabylie. Un gendarme, au nom de Mestari, avait vidé le chargeur de sa kalachnikov sur le corps d’un jeune lycéen kabyle d’At Doula, Guermah Massinissa, à l’intérieur même d’une brigade de gendarmerie. C’était le 18 avril 2001.

Le drame ne s’arrête pas là. 130 autres jeunes civils et innocents connaîtront le même sort que le jeune Massinissa à travers les quatre coins de la Kabylie. Les gendarmes, des militaires et des policiers ont reçu l’ordre de tirer sur les civils Kabyles. Plus de 3 000 autres citoyens Kabyles ont été blessés, la plupart par des balles réelles tirés par les services dits de sécurité. C’est ce jour-là que le divorce entre l’Algérie et la Kabylie a été consommé. C’est ainsi que le Mouvement pour l’Autonomie de la Kabylie, (MAK), qui deviendra plus tard Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie, verra le jour. Il sera suivi, en 2017, par un autre mouvement indépendantiste, l’Union pour la République Kabyle (URK). Le drame du printemps noir n’était pas le premier, mais la goûte qui a fait déborder le vase. 3 ans, auparavant, un commando de la sécurité militaire algérienne, le 25 juin 1998, exécuta le chanteur kabyle, Matoub Lounès. Les Kabyles étaient et sont toujours la chair à canon pour le régime raciste d’Alger.

Rien ne pourra sauver la Kabylie des affres du régime colonial d’Alger que son indépendance. Le peuple kabyle doit s’unir et prendre son destin en main, à l’image de tous les peuples qui se sont libérés du joug colonial à travers l’histoire.

Idir Yatafen

1 COMMENTAIRE

  1. « … un gendarme vide le chargeur de son arme sur un lycéen à At Douala » un geste mécanique chargé de haine antikabyle. Ils (les gendarmes) l’ont fait et ils le referont autant fois. Le métier de militaire consiste à tuer, violenter et réprimer. Ils sont payés pour ça. Et ils auront une belle retraite avec logement pour services rendus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici