40ème jour de la mort des victimes des incendies d’Ath Ousalah : Berbère Télévision empêchée de couvrir l’évènement

0
1803
Victimes des incendies de l'été 2021
Victimes des incendies de l'été 2021

TOUDJA (TAMURT) – La gendarmerie algérienne a empêché, ce vendredi 08 septembre, une équipe de Berbère Télévision de rejoindre le village d’Ath Ousalah, dans la commune de Toudja, où elle se dirigeait pour couvrir la commémoration du 40eme jour de la mort des personnes ayant péri dans les incendies criminels de juillet dernier.

Invitée par le comité du village d’Ath Ousalah pour assurer la couverture médiatique de la cérémonie de commémoration du quarantième jour de la mort d’une vingtaine de personnes, les 23 et 24 juillet dernier, dans des incendies criminels, une équipe des journalistes de la chaîne Berbère Télévision a été empêchée d’exercer son travail par la gendarmerie algérienne, a indiqué ce média. « Notre équipe de journalistes, qui avait ‎été invitée par les représentants du village pour couvrir ce triste événement, s’est vue ‎empêcher d’exercer son travail par la gendarmerie », lit-on dans un court message posté par cette chaîne de télévision d’expression kabyle sur sa page Facebook.

Pour rappel, même l’enterrement de ces victimes s’est déroulé sous haute surveillance de la gendarmerie algérienne. Celle-ci avait alors empêché des militants kabyles d’assister aux funérailles. Un journaliste de Berbère Télévision, venu couvrir l’enterrement, a été arrêté, puis relâché suite à la pression exercée par les habitants d’Ath Ousalah sur la gendarmerie.

Arezki Massi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici