L’armée algérienne exhibe des photos choquantes des terroristes abattus

1
1191
terrorisme

ALGERIE (Tamurt) – Si depuis 20 ans le pouvoir algérien a toujours préféré ne pas communiquer sur le lutte antiterroriste,  ces derniers mois, il compte jouer une autre carte. A chaque annonce d’élimination d’un ou de plusieurs hommes armés dans les maquis, des vidéos et des photos choquantes sont vite mises en circulation sur les réseaux sociaux par les services de sécurité. Une manière pour eux de dire que la lutte antiterroriste est une priorité.

Les photos sont d’une extrême sensibilité.  Des terroristes capturés vivants sont même torturés sur place et des vidéos sont partagées par les tortionnaires. Les services de sécurité algériens veulent faire croire à l’opinion nationale et internationale que le terrorisme existe réellement en Algérie, alors que tout le monde sait que ces mêmes terroristes qu’on dit abattus sont armés par les services secrets.

L’objectif de cette mise en scène qui dure depuis 1992 n’’est autre que d’arrêter le processus démocratique et inventer l’histoire de terrorisme afin d’assurer au régime une pérennité. C’est une occasion pour le régime aussi de liquider les opposants politiques kabyles et de masquer les crimes au nom du terrorisme islamiste. Aujourd’hui, le pouvoir algérien exhibe des photos de terroristes abattus, lorsque d’autres, vivants, sont devenus des hommes d’affaire ? On dit souvent que les terroristes qui se sont rendus sont, à vrai dire, des agents secrets qui ont passé leur carrière dans les maquis comme faux terroristes, et ceux abattus sont des jeunes naïfs qui ont cru à l’existence de la lutte au nom de l’islam et ont pris les armes.

Lounès B

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici