Les musulmans Kabyles ont célèbre l’Aid dans l’amertume

8
2385
Jour-de-laid en Kabylie
Jour-de-laid en Kabylie

KABYLIE (TAMURT) – Le vendredi 21 avril 2023 est la journée de l’Aid, sois la fin du ramadan. Les musulmans Kabyles célébrent normalement cette fête religieuse dans la joie. »

Nos pensées vont vers les centaines de détenus politiques kabyles, leurs parents et surtout leurs enfants qui sont privés de leur père en cette journée de fête. Nous avons quand même célébré l’Aid Thamezyant dans l’amertume et la mélancolie », nous fera savoir un jeune militant de l’URK, à Laaziv, commune de Naceria. Une localité kabyles qui compte encore des dizaines de détenus politiques, de diverses tendances politiques. A Tizi-Ouzou, ville, en cette journée de l’Aid, le cœur n’y était pas. Tout de même, les musulmans ont accompli leur prière tôt le matin, surtout dans les villes.

Les femmes kabyles, quant à elles, se sont rendues en masse dans les cimetières pour se recueillir sur la tombe de leurs proches qui ne sont plus de ce monde. Pour les familles des détenus politiques, elles sont nombreuses, en cette journée de vendredi, a prendre le chemin des centres pénitenciers pour rendre visite à leur proche. Ce matin, toutefois, les cafés, restaurants et bars ont eu enfin l’autorisation de lever le rideau et de servir la nourriture, après un mois d’interdiction stricte, au grand dam des non-jeûneurs.

 » Enfin, je vais déguster ma bière au comptoir en toute liberté. Je ne suis pas musulmans et je ne comprends pas pourquoi on m’i terdit de boire durant le mois de ramadan ? Bien que je respecte les musulmans, dont mes freres qui sont pratiquant », nous fera remarquer en cette matinée de vendredi un vieux retraité croisé à la ville de Tizi Ouzou. Enfin, la célébration de l’Aid Thamezyant s ‘est déroulée dans un climat de fraternité et de tolérance en Kabylie.

Idir Yatafen

8 Commentaires

  1. Les Kamis signifient que la Métamorphose symbolique, qui précède celle politique, est en cours. Se vêtir en islamique version standard des années 90 est tout sauf neutre. Quand vous avez besoin de symboles extérieurs à votre culture pour manifester votre joie, sachez que l’habillement n’est pas neutre, mais indique la direction de votre future identité.
    J’aurais boycotté la prière de la fin de ramadan en signe de solidarité contre le fait violent de l’État arabe qui a interdit l’organisation du 20 avril, symbole politique de la nouvelle Kabylie laïque.
    Qui se fait « neutre » devant un acte, en réalité, il le consent.

    • Kabyle musulman ou musulman kabyle?, Quand vous portez un Jeans Levi’s Strauss, est-ce que c’est neutre? Est-ce que le Jeans est un symbole extérieur? Est-ce que porter le Jeans est une indication de la direction de ma future idendité? C’est hallucinant comment vos arguments sont similaires aux arguments des intégristes musulmans qui reprochaient la même chose aux personnes qui portaient des Jeans durant la décenie noire. Quand à votre argument pour le boycott de la prière de la fin du Ramadhan , il est tout simplement d’un autre monde.

    • ton commentaire est: dhasedegdeg, valide a 100%, j’aurais ecrit la meme chose, depuis quand des hommes doivent porter une robe pour determiner leur appartenance.

  2. Je suis algerien kabyle avant tous ca existe pas kabyle musulmans c tous algeriens ayakjiune et 99.99% des kabyles comme moi algeriens fier de l’être et musulmans et hamdollah a rabi imath tismine.

  3. Il a tout à fait raison : il s’agit de la hiérarchisation des valeurs.
    Si vous vous sentez plus musulman alors, vous fêterez l’Aïd avant de fêter le 20 avril journée de lutte pour l’identité et la liberté en Kabylie et symbole Amazigh.
    Mais visiblement, les valeurs injectées remplacement celles du passé, et vous voilà défendre ce qui est plus cher et plus urgent. Glissement symbolique d’abord puis chavirement total vers l’État islamique en sourdine.

  4. @Assirem, en effet, la femme qui met des pantalons demandera ses droits à l’égalité, par contre celle qui revendique le hijab accepte d’avoir moins de droits que le mâle,,comme le veut l’islamisme. Les deux symboles ont des perspectives diamétralement opposées. Bien sûr qu’il y a correspondance. C’est bien l’ arabisation qui est confirmée et pas tamazight, même si les textes disent que les deux langues seraient egales, c’est grâce à l’islamisme.

    • Mes souvenirs de la Kabylie remontent aux années 80 et il n’y avait pas de hidjab ni kamis, ce qui vous semble être ordinaire. Bien entendu, les vêtements à eux seuls peuvent ne pas être déterminants, mais pas dans le cas islamique où le code vestimentaire est codifié et indissociable de tous les autres codes et lois religieuses. La Kabylie jusqu’ici résiste, mais l’école, les mosquées travaillent en chorale pour arriver  » pacifiquement » mais surement, à l’État islamique.

    • Les islamistes veulent leur projet politique et culturel, ce qui m’oppose à eux c’est que mon projet est laïc et Amazigh. Entre les deux, vous y êtes. Feignant la républiquette, vous imposez l’islamisme comme identité aux laïcs et inhibez les islamistes, non pas par diversité idéologique, mais juste parce que l’islam, véhicule de pouvoir doive servir votre ascension.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici