Arrestation massive de citoyens à Alger

11
188
arrestation policière

ALGER (Tamurt) – Les autorités ont répondu à cette marche qui a eu comme mot d’ordre « 30 ans de luttes pour Tamazight et la Démocratie » par un dispositif de policiers et plusieurs barrages destinés au contrôle et à la répression des manifestants.
« … comme à l’accoutumée, la chasse à l’homme commence, ainsi une centaine de citoyens ont été arrêtés et conduits aux commissariats, d’Ain Benian, et Cherraga… » souligne le CMA dans sa déclaration.

Selon le CMA, les services d’ordre ont arrêté les citoyens présents à la marche du 30e anniversaire du Printemps amazigh, dont des journalistes, des délégués du mouvement citoyen, des militants du MDS et un membre du Congrès mondial amazigh.

« Cette énième provocation et atteinte aux libertés d’expressions, démontre que le régime dictatorial algérien a fait de la capitale, Alger, une forteresse où toute expression de rue est reçue par la matraque et la répression, justifiant ainsi le maintien de l’État d’urgence et démontre aussi la négation de toute revendication démocratique et identitaire. », lit-on dans la déclaration?

L’état d’urgence dure en Algérie depuis 1992 sous le fallacieux prétexte du maintien de l’ordre, alors qu’il ne s’agit que du maintien d’un ordre : celui de la dictature totale du régime en place.

C’est ainsi que le régime algérien continue sa répression et interdiction des marches dans la capitale algérienne et le reste du pays.

MADJID. S.A

11 COMMENTS

  1. salutations à l’auteur,

    désolée cher ami mais cette histoire ne concerne pas la Kabylie. Si l’Algérie sous état d’urgence (zaama) est interdite de «marche-manif», la Kabylie ne l’est pas ! ne l’est plus…

    La Kabylie ne va pas commencer à chialer sur tous ceux qui se font tarabuster par l’Algérie, quand même ! fussent-ils imazighend’ailleurs !

    ne commencez pas à nous fatiguer avant même que «les choses sérieuses» aient commencé pour la Kabylie !

    SVP, donnez-moi un seul exemple où tous les imazighen de par le monde se sont levés ensemble pour la Kabylie lorsqu’elle se faisait assassiner par les algériens.

  2. L’article ne dit pas ce qu’il en est de ces manifestants arrêtés. Ont ils été libérés ? L’auteur dit que « les » présents à la manifestation ont été arrêtés ! Est ce qu’il s’agit de TOUS les manifestants ? Où les a-t-on donc amenés ? dans des stades ? Quelqu’un peut-il nous en dire plus ? La population algéroise a-t-elle été solidaire avec eux ?

  3. Preuve s’il en faut UNE que la Kabylie est BIEN DIFFERENTE du « RESTE » de lanjerie c’est que c’est le seul coin où les gens manifestent, sortent dans la rue, sans rien demander à personne, ni au wali ni au vizir… les Kabyles sont maîtres chez EUX et ce n’est pas le © nain d’el-mouradiaR TM qui dictera « ses » lois chez « nous ».

    Ayuzz a Izwawen, ay izmawen !
    Comme je l’ai lu qq part sur Tamurt, nous vivons des moments extraordinaires : l’éveil, le réveil du peuple kabyle ! et rien que cela, c’est jouissif, maitenons la pression et ne lâchons pas prise, le triomphe de l’être kabyle, du « kabyle way of life » est tout proche !

  4. Je m’adresse a ces marcheurs arretes en pays arabe a Alger. Tant que vous y etes pourquoi ne pas penser aussi a organiser des marches pour la democratie en Arabie Saoudite, en Iran, en Palestine, au Liban, en Mauritanie, en Tunisie, en Libye… Votre combat est dans votre pays qui s’appelle Kabylie sinon ailleurs il s’agit d’une ingerance dans les affaires interne d’un autre pays et Alger a le droit de vous arreter. En realite, vous faites cela pour eparpiller les energies de la Kabylie dans l’espoir de retarder son emmancipation. alors, alors, ti sur ta iti a likol toi? Ti sur ti kompreni le franci toi? atta j va parli doucema: Vous etes des traitres a la cause de votre patrie la Kabylie. Et vous marcher contre les interets de votre peuple kabyle et votre patrie la kabylie. Ta kompri mintena?!

  5. Le régime utilise les Aarchs qu’il a récupéré pour faire sa propagande, il est entrain des les remettre sur les devant de la scène par l’intermédiaire de sa presse pour contrecarrer l’engouement des kabyles pour le MAK.

  6. s’il y a encore un kabyle sur la terre pour écouter la bande à Abrika, je vous jure que je me fait marsienne !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here