CHU de Tizi-Wezzu : Un malade se fait tabasser par les gardiens pour non-observation de jeûne

60
402

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Il y a quinze jours de cela, un jeune homme, la trentaine, originaire d’Abid Chamlal dans la commune de Tizi-Ouzou, souffrant d’une insuffisance rénale s’est présenté au service d’hémodialyse de cet hôpital pour bénéficier des soins devant atténuer temporairement son mal.

À la fin de la séance médicale, le malheureux a choisi un coin reculé et loin des yeux indiscrets pour avaler un petit sandwich, et ce, conformément à la recommandation médicale selon laquelle un malade doit impérativement manger pour éviter le pire. À peine a-t-il mis un morceau de nourriture dans sa bouche que le malade chronique est assailli par les gardiens du CHU, chargés de la sécurité. Sans lui poser la moindre question sur la motivation de son geste, ils se ruent sur lui avec une brutalité bestiale. Ils ont considéré que tous les coups étaient permis sur l’impie. Ce n’est qu’au moment où ils ont constaté que le faible corps était dans l’inertie la plus totale qu’ils se sont arrêtés.

Résultat : le malheureux malade s’est retrouvé aux services des urgences dans un état comateux. Son coma a duré trois heures. Ses médecins traitants lui ont délivré un certificat médial mentionnant les traumatismes qui lui ont été causés par les coups, ce qui lui a permis de déposer plainte auprès des services de police.

Cependant, ses agresseurs n’ont pas été inquiétés. Subiront-ils un jour la sanction qu’ils méritent? Avec la nouvelle politique des dirigeants algériens basée sur le fondamentalisme religieux, force est de croire que non.

Notre source hospitalière a pris d’énormes précautions pour nous alerter de cet acte barbare commis à l’intérieur d’un établissement où on est censé soigner les gens et faire valoir l’humanisme. Le personnel médical du CHU de Tizi-Ouzou a peur de dénoncer publiquement ce crime. Et sa peur est légitime.

En effet, la nouvelle politique de travail mise en pratique en Kabylie consiste à recruter des truands et de dangereux voyous. Dès lors, les choses deviennent compliquées pour un honnête citoyen. Personne n’a envie de se retrouver dans la cage d’escalier face à des individus armés de couteaux et prêts à tuer.

D’ailleurs, même la police les redoute, car elle est mieux placée que quiconque pour savoir que cette racaille est protégée par le pouvoir. La grande question se posant aujourd’hui est de savoir jusqu’à quand la Kabylie se contentera de pleurer sur son sort. Ses lamentations remontent à la nuit des temps. Si le peuple kabyle a osé défier et combattre la France coloniale, il peut aussi faire valoir ses droits face à son oppresseur d’aujourd’hui.

Continuer à se lamenter, d’ici quelques années, les fous de Dieu, les truands et autre racaille au service de l’Administration centrale d’Alger réduiront la Kabylie à néant.

60 COMMENTS

  1. Si un jour je devais être victime de cet acte barbare, au nom de mon dieu (pas celui des arabes) je ferais justice moi même, ou bien je paierai des hommes de main pour trancher les deux mains aux agents de sécurité. Un jour il faudra bien franchir le rubicond et prendre les armes.

  2. Si un jour je devais être victime de cet acte barbare, au nom de mon dieu (pas celui des arabes) je ferais justice moi même, ou bien je paierai des hommes de main pour trancher les deux mains aux agents de sécurité. Un jour il faudra bien franchir le rubicond et prendre les armes.

  3. c’est vraiment dommage que des gens de cette algerie libre ,soient tabasses par des agents soit disant de l’ordre !!!!!!!!!!dommage encore que nous soyons tjrs et resterons sous le regne de ces pro-hitleriens faschistes qui nous gouvernent,allah akbar,amassa adnakar athnassoufaghe sithmurthe

  4. il est grand temps qu’on prennent les armes pour nous débarasser de cette pourriture arabo izlamiste qui en est en train de nous détruire, avant qu’il ne soit trop tard
    Ces chiens vous verrez changeront rapidement de camps, car il ne comprennent que la loi du plus fort

  5. il est grand temps qu’on prennent les armes pour nous débarasser de cette pourriture arabo izlamiste qui en est en train de nous détruire, avant qu’il ne soit trop tard
    Ces chiens vous verrez changeront rapidement de camps, car il ne comprennent que la loi du plus fort

  6. Que cela arrive à Tataouine-les-Deux–mosquées, soit !
    Mais que ce genre d’actes ait lieu à Tizi-Wezzu, en plein coeur de la Kabylie, là on tombe des nues !
    Chers Kabyles, on n’a donc plus de dignité, on aurait perdu notre honneur ?
    Il faut que ces énergumènes, certainement des « s-hab zdimuh », des arabes squattant à Tizi et qui sont employés comme gardiens soient limogés tout de suite et jugés par la suite.
    Il faut que ces individus rasent les murs au lieu de se pavaner comme les héros de leur maitre boutesriqa haca-nwen…
    Les Kabyles se doivent de redevenir les MAITRES chez EUX !

  7. Que cela arrive à Tataouine-les-Deux–mosquées, soit !
    Mais que ce genre d’actes ait lieu à Tizi-Wezzu, en plein coeur de la Kabylie, là on tombe des nues !
    Chers Kabyles, on n’a donc plus de dignité, on aurait perdu notre honneur ?
    Il faut que ces énergumènes, certainement des « s-hab zdimuh », des arabes squattant à Tizi et qui sont employés comme gardiens soient limogés tout de suite et jugés par la suite.
    Il faut que ces individus rasent les murs au lieu de se pavaner comme les héros de leur maitre boutesriqa haca-nwen…
    Les Kabyles se doivent de redevenir les MAITRES chez EUX !

  8. il faut être intolérant avec les intolérants , incroyablement intransigeant et redoutable avec eux car cette vermine ne reculeras devant rien sauf si une réponse aussi violente que la leur , leur bloc les chemins.
    ne nous sommes pas en Europe pour joué les pacifistes ,nous sommes en Algerie ou le régime des malfrats aide cette vermine a s’établir dans notre KABYLIE.
    la passivité nous détruiras inévitablement un jour si ne nous réagissons pas sur le terrain .
    je suis contre la violence gratuite ,contre toute atteinte a l’intégrité moral ou physique d’un être humain mais quand vous avez en face de vous des gents au nom d’une religion décident de vous faire du mal, je pence que l’auto-défense vous parle et c’est légitime .
    car dans cette algerie islamo-baathiste la justice n’existe pas ,mais celle des hommes si.
    a bon entendeur salut.

  9. il faut être intolérant avec les intolérants , incroyablement intransigeant et redoutable avec eux car cette vermine ne reculeras devant rien sauf si une réponse aussi violente que la leur , leur bloc les chemins.
    ne nous sommes pas en Europe pour joué les pacifistes ,nous sommes en Algerie ou le régime des malfrats aide cette vermine a s’établir dans notre KABYLIE.
    la passivité nous détruiras inévitablement un jour si ne nous réagissons pas sur le terrain .
    je suis contre la violence gratuite ,contre toute atteinte a l’intégrité moral ou physique d’un être humain mais quand vous avez en face de vous des gents au nom d’une religion décident de vous faire du mal, je pence que l’auto-défense vous parle et c’est légitime .
    car dans cette algerie islamo-baathiste la justice n’existe pas ,mais celle des hommes si.
    a bon entendeur salut.

  10. et dire que l’algerie posséde plusieurs ligues des droits de l’homme alors que méme les droits des malades ne sont pas respéctés,cette triste histoire méme si c’etait en iran ou au soudan qu’elle s’est produite,ces agresseurs iront en prison.mais au pays de boutef,d’uyahya et de la réconcilition avec l’islamisme,il ne s’agirait là que d’une fetwa juste et logique.

  11. et dire que l’algerie posséde plusieurs ligues des droits de l’homme alors que méme les droits des malades ne sont pas respéctés,cette triste histoire méme si c’etait en iran ou au soudan qu’elle s’est produite,ces agresseurs iront en prison.mais au pays de boutef,d’uyahya et de la réconcilition avec l’islamisme,il ne s’agirait là que d’une fetwa juste et logique.

  12. « Celui d’entre vous qui est malade ou en voyage ce sera pour d’autres fois » CF le coran.
    Dans un pays de droit ces individus sont virés et trainés en justice, c’est vraiment trés grave d’arriver à ça en Kabylie, ou sont donc passés les Kabyles.
    Le Directeur de cet établissement a une grande responsabilité et obligation morale, celle de virer ces diables.

  13. « Celui d’entre vous qui est malade ou en voyage ce sera pour d’autres fois » CF le coran.
    Dans un pays de droit ces individus sont virés et trainés en justice, c’est vraiment trés grave d’arriver à ça en Kabylie, ou sont donc passés les Kabyles.
    Le Directeur de cet établissement a une grande responsabilité et obligation morale, celle de virer ces diables.

  14. Salut la censure.

    Pauvres petits kabyles……

    Les acteurs de la révolution algérienne, ceux là même qui ont défier la puissance française et qui ont amené l’Algérie à l’indépendance doivent se retourner dans leur tombe quand ils voient le piteux état de leur pays et de leur descendance.

    On palabre et on palabre mais point d’action. La peur vous paralyse.

    De vrais esclaves de la muzzannerie. Métamorphosés en moutons qui se font égorger sans que ça émeut quiconque. Ce qui fait de vous des sans valeur.

    Aujourd’hui les arabo-musulmans peuvent violer, tuer la Kabylie sans que personne ne bouge. Surtout pas ça risque de compliquer la demande d’une petite autonomie que vous n’aurez jamais ou sous tutelle.

    Les ânes musulmans peuvent même demander vos filles et peut être vos femmes en mariage de jouissance.

    Pauvre de vous !

    Ma consolation c’est que en réalité vous n’êtes plus Kabyles. Un Kabyle est un homme libre vous vous ne l’êtes pas!

    Rassurez vous la Kabylie n’a pas besoin de couards, le temps fera son œuvre, d’autres générations viendront laver le déshonneur dans lequel vous avez plonger ce pays, et la kabylie retrouvera sa liberté.

    Vive la Kabylie Indépendante.

  15. Salut la censure.

    Pauvres petits kabyles……

    Les acteurs de la révolution algérienne, ceux là même qui ont défier la puissance française et qui ont amené l’Algérie à l’indépendance doivent se retourner dans leur tombe quand ils voient le piteux état de leur pays et de leur descendance.

    On palabre et on palabre mais point d’action. La peur vous paralyse.

    De vrais esclaves de la muzzannerie. Métamorphosés en moutons qui se font égorger sans que ça émeut quiconque. Ce qui fait de vous des sans valeur.

    Aujourd’hui les arabo-musulmans peuvent violer, tuer la Kabylie sans que personne ne bouge. Surtout pas ça risque de compliquer la demande d’une petite autonomie que vous n’aurez jamais ou sous tutelle.

    Les ânes musulmans peuvent même demander vos filles et peut être vos femmes en mariage de jouissance.

    Pauvre de vous !

    Ma consolation c’est que en réalité vous n’êtes plus Kabyles. Un Kabyle est un homme libre vous vous ne l’êtes pas!

    Rassurez vous la Kabylie n’a pas besoin de couards, le temps fera son œuvre, d’autres générations viendront laver le déshonneur dans lequel vous avez plonger ce pays, et la kabylie retrouvera sa liberté.

    Vive la Kabylie Indépendante.

  16. Salut la censure.

    Pauvres petits kabyles……

    Les acteurs de la révolution algérienne, ceux là même qui ont défier la puissance française et qui ont amené l’Algérie à l’indépendance doivent se retourner dans leur tombe quand ils voient le piteux état de leur pays et de leur descendance.

    On palabre et on palabre mais point d’action. La peur vous paralyse.

    De vrais esclaves de la muzzannerie. Métamorphosés en moutons qui se font égorger sans que ça émeut quiconque. Ce qui fait de vous des sans valeur.

    Aujourd’hui les arabo-musulmans peuvent violer, tuer la Kabylie sans que personne ne bouge. Surtout pas ça risque de compliquer la demande d’une petite autonomie que vous n’aurez jamais ou sous tutelle.

    Les ânes musulmans peuvent même demander vos filles et peut être vos femmes en mariage de jouissance.

    Pauvre de vous !

    Ma consolation c’est que en réalité vous n’êtes plus Kabyles. Un Kabyle est un homme libre vous vous ne l’êtes pas!

    Rassurez vous la Kabylie n’a pas besoin de couards, le temps fera son œuvre, d’autres générations viendront laver le déshonneur dans lequel vous avez plonger ce pays, et la kabylie retrouvera sa liberté.

    Vive la Kabylie Indépendante.

  17. Ça fait déjà longtemps que l’on sait que la violence est omniprésente en Algérie en général,et en kabylie en particulier . Les individus sont violents car frustrés ,drogués et mal élevés . Je conseille par exemple de ne jamais vous aventurer,un jour de match de foot-ball à Tizi ou à Béjaia,ou quelques bandes de supporters font subir la calvaire ,à tous ceux qu’ils trouvent devant eux et ce quelque soit le résultat des matchs des équipes locales . Même les morts sont roués de coups et estropiés !. L’état algérien ne fait que regarder,quand il n’est pas responsable de cette violence . Alors qu’un malade soit tabassé à mort par des vigiles ,c’est dans l’ordre des choses . Le respect et la tolérance sont les fondements de la société kabyle !,d’ANTAN . Le kabyle est à son tour touché par cette culture arabo-islamique ,intolérante et morbide !.

  18. Ça fait déjà longtemps que l’on sait que la violence est omniprésente en Algérie en général,et en kabylie en particulier . Les individus sont violents car frustrés ,drogués et mal élevés . Je conseille par exemple de ne jamais vous aventurer,un jour de match de foot-ball à Tizi ou à Béjaia,ou quelques bandes de supporters font subir la calvaire ,à tous ceux qu’ils trouvent devant eux et ce quelque soit le résultat des matchs des équipes locales . Même les morts sont roués de coups et estropiés !. L’état algérien ne fait que regarder,quand il n’est pas responsable de cette violence . Alors qu’un malade soit tabassé à mort par des vigiles ,c’est dans l’ordre des choses . Le respect et la tolérance sont les fondements de la société kabyle !,d’ANTAN . Le kabyle est à son tour touché par cette culture arabo-islamique ,intolérante et morbide !.

  19. Et toi tu es quoi au juste. A part insulter les Kabyles que connais tu de la Kabylie et de ses Habitants ?, que sais tu de leur combat et de leurs sacrifices depuis des lustres?. Apparemment nada.
    Les petits kabyles comme tu dit c’est ceux la même qui se sont battu sans armes face a des hordes de gendarmes armés jusqu’aux dents. Et pour les acteurs de la révolution Algériennes a force de se retourner dans leur tombe depuis 62 ils n’en peuvent plus, et c’est surement pas à cause des Kabyles. au contraire depuis 62 et jusqu’à maintenant la majorité écrasante des Kabyles ne font qu’ honorer leur mémoire en essayant de continuer leur combat libérateur.
    Les apparences sont souvent trompeuse , les Kabyles se battent toujours et chaque jours que dieu fait, peut être pour le moment en rang dispersé, et contre un peu trop d’ennemi à la fois ( les islamistes, le pouvoir, et leurs différents relis ), mais le combat continu jusqu’à a ce que la Kabylie soit libre et autonome.
    Il y a toujours des choses à apprendre dans l’histoire. On a été battu en 1856, puis on a repris le chemin du combat en 1871, même si on a été battu encore une fois, nous avons fini par gagné notre liberté en 1962, toute relative je vous l’accorde mais ça reste une victoire, et le combat continu.

  20. Arabie saoudite – Haute trahison: elle se convertit au christianisme. Son père lui coupe la langue, puis la brûle vive
    6 Octobre 2008

    Un autre chapitre dans l’histoire de la Religion d’amour, de tolérance, de paix, des menaces, de l’intimidation, et des pères qui tuent leur propre fille™…

    Une jeune fille en Arabie saoudite a été sauvagement exécutée par son père musulman cette semaine après qu’il ait appris qu’elle s’était convertie au christianisme.

    Le site Middle East business news Zawya.com rapporte que l’homme, qui est un membre éminent de l’infâme « Commission de la vertu », a d’abord coupé la langue de sa fille, puis a tenu un débat religieux à sens unique avec elle. Il l’a ensuite brûlée vive.

    Les musulmans pratiquants croient que leur prophète Mahomet a enseigné que les musulmans qui se convertissent à une autre religion doivent être tués, souvent dans des conditions extrêmement brutales.

    [Source de cet infanticide de zombie islamique->http://www.pointdebasculecanada.ca/breve/988-arabie-saoudite-haute-trahison-elle-se-convertit-au-christianisme-son-pre-lui-coupe-la-langue-puis-la-brle-vive.php]

    {{Pour ceux qui veulent decouvrir c’est quoi exactement l’islam, voici un artcile fort interressant pour vous. }}

    {{- Connaître l’Islam}}

    L’apostasie en islam: Le point de non retour, par Abdullah Al Araby

    5 Septembre 2008 par Annie Lessard, Marc Lebuis

    «Cet article dit la vérité sur ce que l’islam enseigne sur l’apostasie. Il dit des choses dont les musulmans modérés ne vous parleront jamais. Plusieurs occidentaux pensent naïvement qu’il n’y a pas de mal à essayer l’islam pour voir si c’est une religion qui leur convient. Ils présument que c’est facile d’y entrer et d’en sortir. Rien n’est plus éloigné de la vérité. Il est pratiquement impossible de quitter l’islam sans mettre sa vie en danger. Soyez sur vos gardes».

    Plusieurs exemples tirés de l’actualité en Occident illustrent les dangers auxquels s’exposent les apostats. Ainsi, le chroniqueur Richard Martineau écrivait l’année dernière que sur un forum de discussion sur l’islam, un intervenant de Montréal a dit: «le musulman qui a décidé de changer de religion est un mécréant. Et les mécréants doivent être exécutés». À Ottawa, un jeune homme d’origine marocaine a été jeté du balcon d’un 4e étage par des individus recrutés par sa propre mère qui lui reprochait d’avoir quitté l’islam. Il ne marchera plus jamais. En Grande-Bretagne, la fille d’un imam a été mise sous protection policière après avoir reçu des menaces de mort de son père pour s’être convertie au christianisme.

    Traduction de: Apostasy in islam : The point of no return, par Abdullah Al Araby, le 4 septembre 2008, kabyles.net

    Pendant quatorze siècles, les musulmans ont pu dissimuler au reste du monde certains de leurs enseignements les plus scandaleux. Leur tromperie se cachait derrière des barrières linguistiques, culturelles et géographiques. La technologie moderne et de nouvelles méthodes de communication rendent plus difficile aux musulmans de cacher le côté obscur de l’islam. Les défenseurs de l’islam, en particulier en Occident, sont maintenant confrontés à la difficile tâche d’expliquer l’écart entre l’image qu’ils veulent donner d’une religion de tolérance, de civilité et de paix, et la réalité de certains de ses principes fondamentaux qui sont tout le contraire. Ils éprouvent des difficultés à maintenir une façade tout en restant fidèles aux éléments cruels de la doctrine qui sont essentiels à la pratique de l’islam authentique.

    L’un de leurs principaux objectifs dans les sociétés modernes est de limiter les dommages. Ce faisant, il n’est pas rare qu’ils se contredisent. On en a eu des exemples récemment avec certaines décisions du Cheikh Ali Gomaa, le Grand Mufti d’Égypte. Il est l’autorité supérieure de l’Égypte responsable d’émettre des fatwas officielles (décrets religieux islamiques).

    Ali Gomaa a publié un large éventail d’opinions sur des questions critiques en islam telles que le djihad, le statut de la femme et le droit pour les musulmans de changer de religion. Des agences de presse dans le monde entier les ont publiées en plusieurs langues. Sur l’apostasie, soit le droit pour un musulman de renoncer à l’islam et d’adhérer à une autre religion, ses premières décisions étaient clémentes. Le forum en langue anglaise du Washington Post-Newsweek est l’un de ceux qui a publié ses décisions.

    Voici quelques extraits de ce qu’il a dit sur l’apostasie: «La question essentielle dont nous sommes saisis est la suivante: Est-ce qu’un musulman peut choisir une religion autre que l’islam? La réponse est oui, il le peut, parce que le Coran dit» : «À vous votre religion, et à moi ma religion», (Coran 109:6) et «Quiconque le veut, qu’il croie, et quiconque le veut, qu’il mécroie» (Coran18:29), ainsi que « Nulle contrainte en religion ! Car le bon chemin s’est distingué de l’égarement.» (Coran 2:256).

    Il a ajouté: «Ces versets du Coran parlent d’une liberté que Dieu accorde à toutes les personnes. Mais d’un point de vue religieux, quitter sa religion est un péché puni par Dieu au Jour du Jugement. Si l’affaire en question est un simple rejet de la foi, il n’y a pas de châtiment terrestre». Il a poursuivi en déclarant: «Si toutefois, le péché d’apostasie s’accompagne du crime de saper les fondements de la société, l’affaire doit alors être renvoyée au système judiciaire dont le rôle est de protéger l’intégrité de la société… …Selon l’islam, il n’est pas permis aux musulmans de rejeter leur foi. Si un musulman quitte l’islam et adopte une autre religion, il commet alors un péché aux yeux de l’islam. Les croyances et la pratique religieuses sont affaire personnelle, et la société n’intervient que lorsque cette question personnelle acquiert une dimension publique et menace le bien-être de la société».

    Ma première réaction fût de penser que ces déclarations étaient équilibrées et raisonnables. J’avais espoir que l’islam tempère son approche extrême à l’égard de ceux qui quittent l’islam. Le Grand Mufti semblait mettre l’accent sur le fait que les musulmans ont effectivement le droit de changer de religion. Il a clairement laissé entendre que ces questions ne concernent que l’homme et son Créateur. Il a également affirmé que bien que ces conversions soient un péché, il revenait à Dieu, et non aux hommes, de les sanctionner au Jour du Jugement. Il a cité une seule exception, soit le cas où la conversion d’une personne à une autre religion était susceptible de saper les fondements de la société. Dans de tels cas, il a suggéré qu’il faille s’en remettre aux tribunaux pour régler la question. Bien que préoccupé par cette exception, je n’y ai pas accordé d’importance. Je ne pouvais pas imaginer que la conversion d’une personne à une autre religion puisse être interprétée comme un acte susceptible de saper les fondements de toute une société.

    Mes espoirs furent rapidement brisés. Quelques jours plus tard, le Grand Mufti a publié une autre déclaration. Cette fois, il s’exprimait en arabe au Caire et ce qu’il a dit est tout à fait différent: «Ce que j’ai effectivement dit est que l’islam interdit à un musulman de changer de religion et que c’est un crime qui doit être puni ».

    J’ai alors réalisé qu’encore une fois, nous avions tous été bernés. La stratégie musulmane de dire seulement des demi vérités était toujours vivante et se portait bien. Ce qu’ils disent dans des endroits comme Washington à un auditoire anglophone est presque simultanément rétracté et vidé de son sens lorsqu’ils parlent en arabe dans des endroits comme Le Caire. Ce qui avait été présenté comme une exception rare et peu probable est devenu la règle générale. Se convertir de l’islam à une autre religion est interprété comme un acte d’apostasie. La mentalité islamique considère que ces apostasies peuvent miner les fondations des sociétés musulmanes.

    C’est difficile pour les non musulmans de comprendre comment la décision personnelle d’un musulman, voire de centaines de musulmans, de changer de religion pourrait miner une société islamique au grand complet. Et à supposer que cela soit possible, le déni des faits changerait-il quelque chose? Apparemment, c’est ce que pense le Grand Mufti. Il doit toutefois s’imaginer qu’il a atteint ses deux objectifs. D’une part, il s’agissait de polir l’image de l’islam en Occident et, d’autre part, il a dit la vérité sur les politiques islamiques dans le monde islamique.

    Si des islamistes comme le mufti s’en tirent toujours avec de telles manoeuvres frauduleuses, c’est parce que nous le leur permettons. Il faut mettre en lumière la pratique coutumière du double langage par l’islam sur des questions épineuses comme celle-ci. Les non musulmans ont vraiment besoin de connaître la vérité sur la réalité de l’apostasie dans le monde musulman.

    Les versets tolérants

    L’une des tactiques les plus populaires qu’utilisent les musulmans pour promouvoir leur religion consiste à citer des extraits du Coran que Mahomet a écrits à La Mecque pendant les premières années de l’islam. À ce stade de l’évolution de l’islam, il était faible en nombre et en influence. À cette époque, il cherchait à gagner l’appui des Arabes par des moyens pacifiques.
    Son attitude et ses stratégies ont complètement changé après qu’il se soit établi à Médine. Là, son mouvement a gagné de nombreux adeptes et il a été en mesure de se doter d’une armée forte et d’imposer sa religion par la force. Pour couvrir les contradictions entre le ton des versets écrits à La Mecque et celui des versets écrits à Médine, Mahomet a mis au point la doctrine de l’abrogation. Les révélations du Coran de la Mecque sont abrogées et remplacées par celles de Médine. Lorsque les islamistes citent les versets de la Mecque au ton pacifique et conciliant, ils savent très bien que ces versets ont été rendus obsolètes par les versets plus récents de Médine. Voici quelques exemples des versets de la Mecque qu’ils utilisent:

    Dis: «Ô vous les infidèles!, Je n’adore pas ce

    que vous adorez. Et vous n’êtes pas adorateurs
    de ce que j’adore. Je ne suis pas adorateur de ce

    que vous adorez. Et vous n’êtes pas adorateurs
    de ce que j’adore. A vous votre religion, et à moi

    ma religion». (Coran, 109 : 1-6)

    Et dis : « La vérité émane de votre Seigneur ».
    Quiconque le veut, qu’il croie, et quiconque le

    veut qu’il mécroie ». Nous avons préparé pour
    les injustes un Feu dont les flammes les cernent.

    Et s’ils implorent à boire on les abreuvera d’une
    eau comme du métal fondu brûlant les visages.

    Quelle mauvaise boisson et quelle détestable
    demeure! (Coran, 18:29)

    « Nulle contrainte en religion ! Car le bon chemin
    s’est distingué de l’égarement. Quiconque dénonce

    le diable et croit en Allah a saisi le lien le plus fort,
    l’un qui ne se rompt jamais. Allah est Celui qui

    entend et connaît toutes choses. Omniscient »
    (Coran 2:256)

    Qu’est-ce que le Coran et les Hadiths enseignent vraiment sur l’apostasie?

    Le Coran

    La plupart des références coraniques portent sur la façon dont Allah voit les apostats et comment il les punira au Jour du Jugement. Le premier verset offre une inférence indirecte à l’apostasie, mais il n’en est pas moins utilisé par les musulmans comme fondement du châtiment des apostats.

    La récompense de ceux qui font la guerre contre

    Allah et Son messager, et qui s’efforcent de semer
    la corruption sur la terre, c’est qu’ils soient tués,

    ou crucifiés, ou que soient coupées leur main et
    leur pied opposé, ou qu’ils soient expulsés du pays.

    Ce sera pour eux l’ignominie ici-bas; et dans l’au-delà,
    il y aura pour eux un énorme châtiment (Coran 5 :33)

    En vérité, ceux qui ne croient plus après avoir

    eu la foi, et laissent augmenter encore leur
    mécréance, leur repentir ne sera jamais accepté.

    Ceux là sont vraiment les égarés. (Coran 3:90)

    Quiconque a renié Allah après avoir cru… – sauf
    celui qui y a été contraint alors que son coeur

    demeure plein de la sérénité de la foi – mais ceux
    qui ouvrent délibérément leur coeur à la mécréance,

    ceux-là ont sur eux la colère d’Allah et ils ont un
    châtiment terrible. (Coran 16:106)

    Ceux qui ont cru, puis sont devenus mécréants,

    puis ont cru de nouveau, ensuite sont redevenus
    mécréants, et n’ont fait que croître en mécréance,

    Allah ne leur pardonnera pas, ni les guidera vers
    une chemin (droit). (Coran 4 :137)

    Les Hadiths

    D’après Ibn Abbas, Le Messager d’Allah a dit:

    «Quiconque change de religion, tuez-le ».
    Al-Bukhari (numéro 6922)

    D’après Abd-Allah Ibn Masood, Le Messager

    d’Allah a dit: «Il n’est pas permis de répandre
    le sang d’un musulman qui témoigne qu’il n’est

    de dieu sauf allah et que Je suis le Messager
    d’Allah sauf dans l’un de ces trois cas : une

    âme (dans le cas d’un meurtre); une personne
    mariée qui commet l’adultère; et celui qui délaisse

    sa religion et se sépare de la communauté».
    Sahih Al Bukhari, 6484 et Sahih Muslim, 1676

    Comment l’islam traite-t-il les apostats?

    Pour l’islam, l’apostat est un musulman qui rejette l’islam après être né musulman ou s’être converti à l’islam. Un apostat est considéré comme pire que l’infidèle qui n’a jamais fait profession de foi en Allah et Mahomet son prophète, ou qui n’a jamais pratiqué l’islam de quelque manière que ce soit.

    Pour l’islam, l’apostasie équivaut à une trahison. Dans l’islam, la politique et la religion sont indissociables. Une célèbre expression fondamentale dans l’islam parle d’elle-même, «l’islam est à la fois une religion et un État». Il est évident que la trahison dans l’islam a des dimensions spirituelles et culturelles. L’islam ne traite pas le rejet de ses principes fondamentaux comme une simple expression privée de préférences personnelles en matière de religion. Cette action est considérée comme une mauvaise influence sur la société islamique dans son ensemble qui pourrait dégénérer en sédition généralisée. C’est la raison pour laquelle l’apostasie est traitée si sévèrement.

    L’apostasie dans l’islam comprend les sentiments du coeur, les paroles et les actes. Un exemple d’apostasie du coeur serait tout signe d’incroyance dans la suprématie d’Allah, le fait de vénérer des divinités comme Jésus-Christ et le Saint-Esprit et de revendiquer qu’elles possèdent une nature divine égale à celle d’Allah. L’apostasie en paroles serait toute parole qui remet en cause l’authenticité du Coran et des préceptes de l’islam. Les infractions graves telles que la prière aux idoles, le traitement du Coran d’une manière cavalière ou irrespectueuse et cesser de réciter les cinq prières quotidiennes pourraient rapidement être considérées comme des actes d’apostasie.

    Il y a des situations où les musulmans ne seront pas tenus responsables du rejet de la foi, comme les cas d’erreurs innocentes, de malentendus au sujet de la charia ou le fait de renier l’islam sous la contrainte. Le principe d’Al Taqiyya prescrit que tout musulman qui renonce à sa foi en Allah et/ou son prophète Mahomet pour sauver sa vie n’est pas coupable d’apostasie. Cela est permis dans les seules situations où le musulman renonce du bout des lèvres tout en maintenant sa profession de foi dans son coeur. (Voir la sourate 16:106)

    L’islam connaît deux formes d’apostasie, l’ordinaire et l’extrême. L’ordinaire concerne les situations où l’apostat n’a pas l’intention de porter préjudice à l’islam ou de l’offenser. Dans ces circonstances, la plupart des écoles de jurisprudence islamique accordent au coupable trois jours pour se repentir. Celui qui ne se repent pas peut encourir des peines sévères comme l’emprisonnement, la torture et l’exécution.

    Ceux qui sont accusés d’apostasie extrême n’ont pas la possibilité de se repentir. La personne accusée d’avoir sciemment tenté de nuire à l’islam ou d’insulter l’islam, le Coran ou Mahomet ne bénéficie pas d’un délai de grâce. Nous avons entendu parler de personnes exécutées par des membres de leur famille, des conseils islamiques ou sous les auspices du gouvernement d’un État islamique. Au cours des dernières années il y a eu des rapports de telles exécutions en Arabie saoudite, en Iran, au Pakistan, en Égypte et en Afghanistan. Il ne fait aucun doute qu’il y a eu des exécutions secrètes dans les démocraties occidentales.

    Les différentes sectes au sein de l’islam imposent généralement les mêmes peines sévères pour l’apostasie des femmes et des hommes. La seule différence est que les Chaféites, les Malékites et les Hanbalites imposent exactement la même peine aux femmes et aux hommes. On lui donnera trois jours pour se repentir à défaut de quoi elle sera exécutée. Les Hanafites, quant à eux, sont plus cléments. Ils donnent à la femme le choix entre la prison à vie jusqu’à ce qu’elle se repente ou décède.

    Le présent article dit la vérité sur ce que l’islam enseigne sur l’apostasie. Il dit des choses dont les musulmans modérés ne vous parleront jamais. Plusieurs âmes en recherche en Occident explorent l’islam. Ces personnes pensent naïvement qu’il n’y a pas de mal à essayer l’islam pour voir si c’est une religion qui leur convient. Ils présument que c’est facile d’y entrer et d’en sortir. Rien ne pourrait être plus éloigné de la vérité. Les islamistes sont trompeurs à ce sujet. Ils affirment que l’islam reconnaît la liberté de religion.

    Lorsque vous insistez sur la question ils disent que les gens sont libres d’adhérer à l’islam. Mais les gens ont-ils la même liberté de quitter l’islam s’ils découvrent par après que ce n’est pas ce qu’ils voulaient? La réponse est claire: les gens ont le droit de rejeter ou d’accepter l’islam quand le choix leur est initialement présenté, mais il est pratiquement impossible de quitter l’islam sans mettre sa vie en danger.

    Se laisser prendre par les arguments de vente trompeurs des activistes musulmans pour faire l’expérience de l’islam en devenant musulman peut avoir des conséquences désastreuses. Deux mots arabes avec une prononciation similaire expliquent cela. En arabe, il est dit que le droit d’accepter l’islam est Makfoula, (sens: garantie.) Le «K» dans ce mot se prononce exactement comme le « K » de la langue anglaise avec la langue et la zone frontale de la bouche. Il y a un autre mot, Makkfoula, qui est utilisé pour ceux qui veulent quitter l’islam et qui signifie le refus de le permettre. Le double «KK» est prononcé en arabe avec la gorge. Ce mot est étroitement apparenté au mot arabe utilisé pour la fermeture d’une porte. C’est précisément ce qui arrive à toute personne née musulmane ou qui se convertit naïvement à l’islam et tente ensuite de quitter cette religion. La porte est fermée et verrouillée derrière eux, de sorte qu’ils ne peuvent pas sortir sans être accusés du crime d’apostasie.

    Il n’y a pas de politique d’entrée et de sortie facile avec l’islam. Soyez tous sur vos gardes. C’est comme un piège d’acier: une fois que vous êtes pris, vous ne pouvez pas vous enfuir.

    [Par Abdullah al Araby->http://www.pointdebasculecanada.ca/article/583-lapostasie-en-islam-le-point-de-non-retour-par-abdullah-al-araby.php]

  21. Arabie saoudite – Haute trahison: elle se convertit au christianisme. Son père lui coupe la langue, puis la brûle vive
    6 Octobre 2008

    Un autre chapitre dans l’histoire de la Religion d’amour, de tolérance, de paix, des menaces, de l’intimidation, et des pères qui tuent leur propre fille™…

    Une jeune fille en Arabie saoudite a été sauvagement exécutée par son père musulman cette semaine après qu’il ait appris qu’elle s’était convertie au christianisme.

    Le site Middle East business news Zawya.com rapporte que l’homme, qui est un membre éminent de l’infâme « Commission de la vertu », a d’abord coupé la langue de sa fille, puis a tenu un débat religieux à sens unique avec elle. Il l’a ensuite brûlée vive.

    Les musulmans pratiquants croient que leur prophète Mahomet a enseigné que les musulmans qui se convertissent à une autre religion doivent être tués, souvent dans des conditions extrêmement brutales.

    [Source de cet infanticide de zombie islamique->http://www.pointdebasculecanada.ca/breve/988-arabie-saoudite-haute-trahison-elle-se-convertit-au-christianisme-son-pre-lui-coupe-la-langue-puis-la-brle-vive.php]

    {{Pour ceux qui veulent decouvrir c’est quoi exactement l’islam, voici un artcile fort interressant pour vous. }}

    {{- Connaître l’Islam}}

    L’apostasie en islam: Le point de non retour, par Abdullah Al Araby

    5 Septembre 2008 par Annie Lessard, Marc Lebuis

    «Cet article dit la vérité sur ce que l’islam enseigne sur l’apostasie. Il dit des choses dont les musulmans modérés ne vous parleront jamais. Plusieurs occidentaux pensent naïvement qu’il n’y a pas de mal à essayer l’islam pour voir si c’est une religion qui leur convient. Ils présument que c’est facile d’y entrer et d’en sortir. Rien n’est plus éloigné de la vérité. Il est pratiquement impossible de quitter l’islam sans mettre sa vie en danger. Soyez sur vos gardes».

    Plusieurs exemples tirés de l’actualité en Occident illustrent les dangers auxquels s’exposent les apostats. Ainsi, le chroniqueur Richard Martineau écrivait l’année dernière que sur un forum de discussion sur l’islam, un intervenant de Montréal a dit: «le musulman qui a décidé de changer de religion est un mécréant. Et les mécréants doivent être exécutés». À Ottawa, un jeune homme d’origine marocaine a été jeté du balcon d’un 4e étage par des individus recrutés par sa propre mère qui lui reprochait d’avoir quitté l’islam. Il ne marchera plus jamais. En Grande-Bretagne, la fille d’un imam a été mise sous protection policière après avoir reçu des menaces de mort de son père pour s’être convertie au christianisme.

    Traduction de: Apostasy in islam : The point of no return, par Abdullah Al Araby, le 4 septembre 2008, kabyles.net

    Pendant quatorze siècles, les musulmans ont pu dissimuler au reste du monde certains de leurs enseignements les plus scandaleux. Leur tromperie se cachait derrière des barrières linguistiques, culturelles et géographiques. La technologie moderne et de nouvelles méthodes de communication rendent plus difficile aux musulmans de cacher le côté obscur de l’islam. Les défenseurs de l’islam, en particulier en Occident, sont maintenant confrontés à la difficile tâche d’expliquer l’écart entre l’image qu’ils veulent donner d’une religion de tolérance, de civilité et de paix, et la réalité de certains de ses principes fondamentaux qui sont tout le contraire. Ils éprouvent des difficultés à maintenir une façade tout en restant fidèles aux éléments cruels de la doctrine qui sont essentiels à la pratique de l’islam authentique.

    L’un de leurs principaux objectifs dans les sociétés modernes est de limiter les dommages. Ce faisant, il n’est pas rare qu’ils se contredisent. On en a eu des exemples récemment avec certaines décisions du Cheikh Ali Gomaa, le Grand Mufti d’Égypte. Il est l’autorité supérieure de l’Égypte responsable d’émettre des fatwas officielles (décrets religieux islamiques).

    Ali Gomaa a publié un large éventail d’opinions sur des questions critiques en islam telles que le djihad, le statut de la femme et le droit pour les musulmans de changer de religion. Des agences de presse dans le monde entier les ont publiées en plusieurs langues. Sur l’apostasie, soit le droit pour un musulman de renoncer à l’islam et d’adhérer à une autre religion, ses premières décisions étaient clémentes. Le forum en langue anglaise du Washington Post-Newsweek est l’un de ceux qui a publié ses décisions.

    Voici quelques extraits de ce qu’il a dit sur l’apostasie: «La question essentielle dont nous sommes saisis est la suivante: Est-ce qu’un musulman peut choisir une religion autre que l’islam? La réponse est oui, il le peut, parce que le Coran dit» : «À vous votre religion, et à moi ma religion», (Coran 109:6) et «Quiconque le veut, qu’il croie, et quiconque le veut, qu’il mécroie» (Coran18:29), ainsi que « Nulle contrainte en religion ! Car le bon chemin s’est distingué de l’égarement.» (Coran 2:256).

    Il a ajouté: «Ces versets du Coran parlent d’une liberté que Dieu accorde à toutes les personnes. Mais d’un point de vue religieux, quitter sa religion est un péché puni par Dieu au Jour du Jugement. Si l’affaire en question est un simple rejet de la foi, il n’y a pas de châtiment terrestre». Il a poursuivi en déclarant: «Si toutefois, le péché d’apostasie s’accompagne du crime de saper les fondements de la société, l’affaire doit alors être renvoyée au système judiciaire dont le rôle est de protéger l’intégrité de la société… …Selon l’islam, il n’est pas permis aux musulmans de rejeter leur foi. Si un musulman quitte l’islam et adopte une autre religion, il commet alors un péché aux yeux de l’islam. Les croyances et la pratique religieuses sont affaire personnelle, et la société n’intervient que lorsque cette question personnelle acquiert une dimension publique et menace le bien-être de la société».

    Ma première réaction fût de penser que ces déclarations étaient équilibrées et raisonnables. J’avais espoir que l’islam tempère son approche extrême à l’égard de ceux qui quittent l’islam. Le Grand Mufti semblait mettre l’accent sur le fait que les musulmans ont effectivement le droit de changer de religion. Il a clairement laissé entendre que ces questions ne concernent que l’homme et son Créateur. Il a également affirmé que bien que ces conversions soient un péché, il revenait à Dieu, et non aux hommes, de les sanctionner au Jour du Jugement. Il a cité une seule exception, soit le cas où la conversion d’une personne à une autre religion était susceptible de saper les fondements de la société. Dans de tels cas, il a suggéré qu’il faille s’en remettre aux tribunaux pour régler la question. Bien que préoccupé par cette exception, je n’y ai pas accordé d’importance. Je ne pouvais pas imaginer que la conversion d’une personne à une autre religion puisse être interprétée comme un acte susceptible de saper les fondements de toute une société.

    Mes espoirs furent rapidement brisés. Quelques jours plus tard, le Grand Mufti a publié une autre déclaration. Cette fois, il s’exprimait en arabe au Caire et ce qu’il a dit est tout à fait différent: «Ce que j’ai effectivement dit est que l’islam interdit à un musulman de changer de religion et que c’est un crime qui doit être puni ».

    J’ai alors réalisé qu’encore une fois, nous avions tous été bernés. La stratégie musulmane de dire seulement des demi vérités était toujours vivante et se portait bien. Ce qu’ils disent dans des endroits comme Washington à un auditoire anglophone est presque simultanément rétracté et vidé de son sens lorsqu’ils parlent en arabe dans des endroits comme Le Caire. Ce qui avait été présenté comme une exception rare et peu probable est devenu la règle générale. Se convertir de l’islam à une autre religion est interprété comme un acte d’apostasie. La mentalité islamique considère que ces apostasies peuvent miner les fondations des sociétés musulmanes.

    C’est difficile pour les non musulmans de comprendre comment la décision personnelle d’un musulman, voire de centaines de musulmans, de changer de religion pourrait miner une société islamique au grand complet. Et à supposer que cela soit possible, le déni des faits changerait-il quelque chose? Apparemment, c’est ce que pense le Grand Mufti. Il doit toutefois s’imaginer qu’il a atteint ses deux objectifs. D’une part, il s’agissait de polir l’image de l’islam en Occident et, d’autre part, il a dit la vérité sur les politiques islamiques dans le monde islamique.

    Si des islamistes comme le mufti s’en tirent toujours avec de telles manoeuvres frauduleuses, c’est parce que nous le leur permettons. Il faut mettre en lumière la pratique coutumière du double langage par l’islam sur des questions épineuses comme celle-ci. Les non musulmans ont vraiment besoin de connaître la vérité sur la réalité de l’apostasie dans le monde musulman.

    Les versets tolérants

    L’une des tactiques les plus populaires qu’utilisent les musulmans pour promouvoir leur religion consiste à citer des extraits du Coran que Mahomet a écrits à La Mecque pendant les premières années de l’islam. À ce stade de l’évolution de l’islam, il était faible en nombre et en influence. À cette époque, il cherchait à gagner l’appui des Arabes par des moyens pacifiques.
    Son attitude et ses stratégies ont complètement changé après qu’il se soit établi à Médine. Là, son mouvement a gagné de nombreux adeptes et il a été en mesure de se doter d’une armée forte et d’imposer sa religion par la force. Pour couvrir les contradictions entre le ton des versets écrits à La Mecque et celui des versets écrits à Médine, Mahomet a mis au point la doctrine de l’abrogation. Les révélations du Coran de la Mecque sont abrogées et remplacées par celles de Médine. Lorsque les islamistes citent les versets de la Mecque au ton pacifique et conciliant, ils savent très bien que ces versets ont été rendus obsolètes par les versets plus récents de Médine. Voici quelques exemples des versets de la Mecque qu’ils utilisent:

    Dis: «Ô vous les infidèles!, Je n’adore pas ce

    que vous adorez. Et vous n’êtes pas adorateurs
    de ce que j’adore. Je ne suis pas adorateur de ce

    que vous adorez. Et vous n’êtes pas adorateurs
    de ce que j’adore. A vous votre religion, et à moi

    ma religion». (Coran, 109 : 1-6)

    Et dis : « La vérité émane de votre Seigneur ».
    Quiconque le veut, qu’il croie, et quiconque le

    veut qu’il mécroie ». Nous avons préparé pour
    les injustes un Feu dont les flammes les cernent.

    Et s’ils implorent à boire on les abreuvera d’une
    eau comme du métal fondu brûlant les visages.

    Quelle mauvaise boisson et quelle détestable
    demeure! (Coran, 18:29)

    « Nulle contrainte en religion ! Car le bon chemin
    s’est distingué de l’égarement. Quiconque dénonce

    le diable et croit en Allah a saisi le lien le plus fort,
    l’un qui ne se rompt jamais. Allah est Celui qui

    entend et connaît toutes choses. Omniscient »
    (Coran 2:256)

    Qu’est-ce que le Coran et les Hadiths enseignent vraiment sur l’apostasie?

    Le Coran

    La plupart des références coraniques portent sur la façon dont Allah voit les apostats et comment il les punira au Jour du Jugement. Le premier verset offre une inférence indirecte à l’apostasie, mais il n’en est pas moins utilisé par les musulmans comme fondement du châtiment des apostats.

    La récompense de ceux qui font la guerre contre

    Allah et Son messager, et qui s’efforcent de semer
    la corruption sur la terre, c’est qu’ils soient tués,

    ou crucifiés, ou que soient coupées leur main et
    leur pied opposé, ou qu’ils soient expulsés du pays.

    Ce sera pour eux l’ignominie ici-bas; et dans l’au-delà,
    il y aura pour eux un énorme châtiment (Coran 5 :33)

    En vérité, ceux qui ne croient plus après avoir

    eu la foi, et laissent augmenter encore leur
    mécréance, leur repentir ne sera jamais accepté.

    Ceux là sont vraiment les égarés. (Coran 3:90)

    Quiconque a renié Allah après avoir cru… – sauf
    celui qui y a été contraint alors que son coeur

    demeure plein de la sérénité de la foi – mais ceux
    qui ouvrent délibérément leur coeur à la mécréance,

    ceux-là ont sur eux la colère d’Allah et ils ont un
    châtiment terrible. (Coran 16:106)

    Ceux qui ont cru, puis sont devenus mécréants,

    puis ont cru de nouveau, ensuite sont redevenus
    mécréants, et n’ont fait que croître en mécréance,

    Allah ne leur pardonnera pas, ni les guidera vers
    une chemin (droit). (Coran 4 :137)

    Les Hadiths

    D’après Ibn Abbas, Le Messager d’Allah a dit:

    «Quiconque change de religion, tuez-le ».
    Al-Bukhari (numéro 6922)

    D’après Abd-Allah Ibn Masood, Le Messager

    d’Allah a dit: «Il n’est pas permis de répandre
    le sang d’un musulman qui témoigne qu’il n’est

    de dieu sauf allah et que Je suis le Messager
    d’Allah sauf dans l’un de ces trois cas : une

    âme (dans le cas d’un meurtre); une personne
    mariée qui commet l’adultère; et celui qui délaisse

    sa religion et se sépare de la communauté».
    Sahih Al Bukhari, 6484 et Sahih Muslim, 1676

    Comment l’islam traite-t-il les apostats?

    Pour l’islam, l’apostat est un musulman qui rejette l’islam après être né musulman ou s’être converti à l’islam. Un apostat est considéré comme pire que l’infidèle qui n’a jamais fait profession de foi en Allah et Mahomet son prophète, ou qui n’a jamais pratiqué l’islam de quelque manière que ce soit.

    Pour l’islam, l’apostasie équivaut à une trahison. Dans l’islam, la politique et la religion sont indissociables. Une célèbre expression fondamentale dans l’islam parle d’elle-même, «l’islam est à la fois une religion et un État». Il est évident que la trahison dans l’islam a des dimensions spirituelles et culturelles. L’islam ne traite pas le rejet de ses principes fondamentaux comme une simple expression privée de préférences personnelles en matière de religion. Cette action est considérée comme une mauvaise influence sur la société islamique dans son ensemble qui pourrait dégénérer en sédition généralisée. C’est la raison pour laquelle l’apostasie est traitée si sévèrement.

    L’apostasie dans l’islam comprend les sentiments du coeur, les paroles et les actes. Un exemple d’apostasie du coeur serait tout signe d’incroyance dans la suprématie d’Allah, le fait de vénérer des divinités comme Jésus-Christ et le Saint-Esprit et de revendiquer qu’elles possèdent une nature divine égale à celle d’Allah. L’apostasie en paroles serait toute parole qui remet en cause l’authenticité du Coran et des préceptes de l’islam. Les infractions graves telles que la prière aux idoles, le traitement du Coran d’une manière cavalière ou irrespectueuse et cesser de réciter les cinq prières quotidiennes pourraient rapidement être considérées comme des actes d’apostasie.

    Il y a des situations où les musulmans ne seront pas tenus responsables du rejet de la foi, comme les cas d’erreurs innocentes, de malentendus au sujet de la charia ou le fait de renier l’islam sous la contrainte. Le principe d’Al Taqiyya prescrit que tout musulman qui renonce à sa foi en Allah et/ou son prophète Mahomet pour sauver sa vie n’est pas coupable d’apostasie. Cela est permis dans les seules situations où le musulman renonce du bout des lèvres tout en maintenant sa profession de foi dans son coeur. (Voir la sourate 16:106)

    L’islam connaît deux formes d’apostasie, l’ordinaire et l’extrême. L’ordinaire concerne les situations où l’apostat n’a pas l’intention de porter préjudice à l’islam ou de l’offenser. Dans ces circonstances, la plupart des écoles de jurisprudence islamique accordent au coupable trois jours pour se repentir. Celui qui ne se repent pas peut encourir des peines sévères comme l’emprisonnement, la torture et l’exécution.

    Ceux qui sont accusés d’apostasie extrême n’ont pas la possibilité de se repentir. La personne accusée d’avoir sciemment tenté de nuire à l’islam ou d’insulter l’islam, le Coran ou Mahomet ne bénéficie pas d’un délai de grâce. Nous avons entendu parler de personnes exécutées par des membres de leur famille, des conseils islamiques ou sous les auspices du gouvernement d’un État islamique. Au cours des dernières années il y a eu des rapports de telles exécutions en Arabie saoudite, en Iran, au Pakistan, en Égypte et en Afghanistan. Il ne fait aucun doute qu’il y a eu des exécutions secrètes dans les démocraties occidentales.

    Les différentes sectes au sein de l’islam imposent généralement les mêmes peines sévères pour l’apostasie des femmes et des hommes. La seule différence est que les Chaféites, les Malékites et les Hanbalites imposent exactement la même peine aux femmes et aux hommes. On lui donnera trois jours pour se repentir à défaut de quoi elle sera exécutée. Les Hanafites, quant à eux, sont plus cléments. Ils donnent à la femme le choix entre la prison à vie jusqu’à ce qu’elle se repente ou décède.

    Le présent article dit la vérité sur ce que l’islam enseigne sur l’apostasie. Il dit des choses dont les musulmans modérés ne vous parleront jamais. Plusieurs âmes en recherche en Occident explorent l’islam. Ces personnes pensent naïvement qu’il n’y a pas de mal à essayer l’islam pour voir si c’est une religion qui leur convient. Ils présument que c’est facile d’y entrer et d’en sortir. Rien ne pourrait être plus éloigné de la vérité. Les islamistes sont trompeurs à ce sujet. Ils affirment que l’islam reconnaît la liberté de religion.

    Lorsque vous insistez sur la question ils disent que les gens sont libres d’adhérer à l’islam. Mais les gens ont-ils la même liberté de quitter l’islam s’ils découvrent par après que ce n’est pas ce qu’ils voulaient? La réponse est claire: les gens ont le droit de rejeter ou d’accepter l’islam quand le choix leur est initialement présenté, mais il est pratiquement impossible de quitter l’islam sans mettre sa vie en danger.

    Se laisser prendre par les arguments de vente trompeurs des activistes musulmans pour faire l’expérience de l’islam en devenant musulman peut avoir des conséquences désastreuses. Deux mots arabes avec une prononciation similaire expliquent cela. En arabe, il est dit que le droit d’accepter l’islam est Makfoula, (sens: garantie.) Le «K» dans ce mot se prononce exactement comme le « K » de la langue anglaise avec la langue et la zone frontale de la bouche. Il y a un autre mot, Makkfoula, qui est utilisé pour ceux qui veulent quitter l’islam et qui signifie le refus de le permettre. Le double «KK» est prononcé en arabe avec la gorge. Ce mot est étroitement apparenté au mot arabe utilisé pour la fermeture d’une porte. C’est précisément ce qui arrive à toute personne née musulmane ou qui se convertit naïvement à l’islam et tente ensuite de quitter cette religion. La porte est fermée et verrouillée derrière eux, de sorte qu’ils ne peuvent pas sortir sans être accusés du crime d’apostasie.

    Il n’y a pas de politique d’entrée et de sortie facile avec l’islam. Soyez tous sur vos gardes. C’est comme un piège d’acier: une fois que vous êtes pris, vous ne pouvez pas vous enfuir.

    [Par Abdullah al Araby->http://www.pointdebasculecanada.ca/article/583-lapostasie-en-islam-le-point-de-non-retour-par-abdullah-al-araby.php]

  22. Boutefli.. lui seul une malédiction..

    Rien d’étonnant dans tout çà ,vue la politique diabolique de bouteflika et de sa faille révolutionnaire de traitres baathistes et de salafistes importation d’Arabie-saoudite.
    ————————————–

    BOUTEFLIKA GRACIE 700 «CHEVALIERS ,diseurs de corant»
    À L’OCCASION DE L’AÏD
    Mohamed Gharbi oublié car il défendu son honneur d’homme digne en achevant un islamiste.

    Mohamed Gharbi, le moudjahid de Souk Ahras, reste exclu de toute mesure de «clémence».
    A l’occasion de l’Aïd El-Fitr, Abdelaziz Bouteflika a préféré décréter une grâce en faveur des prisonniers ayant participé à Forsane al Qur’an, un concours de récitation du Coran.

    U{{n fait inédit dans les annales de la justice algérienne.}}

    Tarek Hafid – Alger (Le Soir) -Mohamed Gharbi ne bénéficiera pas de la grâce présidentielle. Le moudjahid, militaire de carrière et patriote, entamera bientôt sa dixième année de détention criminelle pour avoir tué un terroriste «repenti». En juillet dernier, la Cour suprême avait confirmé la peine capitale prononcée par la cour de Guelma. Gharbi n’a pas été exécuté mais il fait partie de ceux qui ont été sacrifiés sur l’autel de la «réconciliation nationale ».

    En fait, pour profiter de mesures de clémence, il est nécessaire de répondre à un tout autre profil. A l’avenir, les prisonniers ne seront plus tenus d’avoir un comportement exemplaire en milieu carcéral pour bénéficier de la grâce présidentielle.
    pour lire la suite voir soir d’Algérie du lundi 13 sept…

  23. IL faut arrêter de de défendre corps et âme la démocratie, la tolérance ou la logique… nos ennemis sont des extrémistes, ils veulent nous écraser, nous faire disparaitre, et d’ailleurs ils gagnent de terrain sur tout les plans. Notre pauvre région est devenue une chasse aux prédateurs de tout bord , un terrain fertile à toutes les causes, les islamistes pullulent comme des champignons, répondent leur idéologies en déployant des grands moyens et en ciblant de préférence des adolescents très fragilisés par un tel système éducatif .
    A mon sens , la solution et d’arrêter de chialer car personne ne nous apportera de l’aide, ensuite, il faut qu’on envisage sérieusement à l’autonomie, le reste ce n’est que du vent.

  24. IL faut arrêter de de défendre corps et âme la démocratie, la tolérance ou la logique… nos ennemis sont des extrémistes, ils veulent nous écraser, nous faire disparaitre, et d’ailleurs ils gagnent de terrain sur tout les plans. Notre pauvre région est devenue une chasse aux prédateurs de tout bord , un terrain fertile à toutes les causes, les islamistes pullulent comme des champignons, répondent leur idéologies en déployant des grands moyens et en ciblant de préférence des adolescents très fragilisés par un tel système éducatif .
    A mon sens , la solution et d’arrêter de chialer car personne ne nous apportera de l’aide, ensuite, il faut qu’on envisage sérieusement à l’autonomie, le reste ce n’est que du vent.

  25. au Modo:
    Merci de pas censuré ma réponse.

    Je te conseil de rejoindre tes amis de  » Kabyles.net  » et d’emporter avec toi ta Xénophobie.
    Nous savons qui nous sommes et nous savons contre qui nous nous battons.
    Vous êtes du même acabit que ceux que vous dites combattre. Eux subitement ils ont découvert qu’ils sont musulmans, en s’habillant d’un Kamis et d’une Barbe, et ils viennent en Kabylie chez nous montagnards analphabètes pour nous enseigner leur nouvelle religion, nous on a pas attendu 1991 ou 2010 pour connaitre notre religion et la pratiquer sereinement comme des gens civilisés.
    Et Vous , vous découvrez aussi subitement que L’islamisme intégriste existe, et vous venez aussi chez les Kabyles que pensez aussi bêtes et stupides pour leur parler du danger intégristes mais que vous amalgamez a dessein avec l’Islam une religion comme une autre pratiquer en toute tolérance en Kabylie.
    Nous ne sommes pas l’Arabie, ni l’Iran ni l’Afghanistan ni un toute autre pays arabe. Nous t’informant que nous sommes Amazighs, nous n’avons pas attendu 1905 pour pratiquer la laïcité, et nous n’avons pas attendu 2010 pour connaitre la tolérance, alors ton racisme et ta Xénophobie tu te les garde.

  26. Il faut botter le cul aux arabes. Comme les ânes ils ne comprennent que la force. Mais il faut avant tout lier, tisser des alliances. Certains états n’attendent que ça.

  27. Azul

    Juste pour vous monsieur le modo.
    Je veux et j’exige que mes coms soit publie, je ne vois pas en quoi ils défère de tous les coms que vous laisser passer en general, ou parce que sous l’excuse que je cite un site Xénophobe et anti-kabyles qui est  » Kabyles.net « dont vous avez peut être peur, que mes coms sont systématiquement refuser.
    Ce n’est pas en cachant le soleil avec un tamis que vous allez avancer, Alors laissez passer mes coms qui dénonce juste le comportement d’un site sans aucune insultes ni injures.

  28. Azul

    Juste pour vous monsieur le modo.
    Je veux et j’exige que mes coms soit publie, je ne vois pas en quoi ils défère de tous les coms que vous laisser passer en general, ou parce que sous l’excuse que je cite un site Xénophobe et anti-kabyles qui est  » Kabyles.net « dont vous avez peut être peur, que mes coms sont systématiquement refuser.
    Ce n’est pas en cachant le soleil avec un tamis que vous allez avancer, Alors laissez passer mes coms qui dénonce juste le comportement d’un site sans aucune insultes ni injures.

  29. Monsieur,

    « Et toi tu es quoi au juste »

    Vous commencez votre commentaire de façon violente et irrespectueuse.
    vous donnez une mauvaise image de ce qu’est un kabyle. Pourtant, je n’ai dit que la vérité.
    Ou plutôt répéter ce que la majorité des commentaires font état.

    Je ne l’avais pas souligné, mais les jeunes qui ont affronté, la milice fasciste des occupants pendant les années noires, n’étaient pas concernés par ma critique.

    Je sais combien ils ont été courageux. Je me rappellerai toujours ce jeune bravant la police dire qu’il n’avait pas peur de mourir puisque nous étions déjà morts.

    Je visais surtout les Mahométans ceux là même qui lèvent leur cul 5 fois par jour pour invoquer leur Allah. Ceux qui ont renie leurs racines

    Ils oublient que l’Afrique du nord a été juive et chrétienne avant de se faire violer par les bédouins du désert arabique.

    L’apostasie (mais ça n’a pas court dans la chrétienté et la judaïté) c’est justement d’avoir accepté la religion de MOMO.

    C’est Dieu (pour ceux qui y croient) qui a crée MOMO, Donc on peut croire en Dieu sans être Muslim.

    Amicalement

  30. Monsieur,

    « Et toi tu es quoi au juste »

    Vous commencez votre commentaire de façon violente et irrespectueuse.
    vous donnez une mauvaise image de ce qu’est un kabyle. Pourtant, je n’ai dit que la vérité.
    Ou plutôt répéter ce que la majorité des commentaires font état.

    Je ne l’avais pas souligné, mais les jeunes qui ont affronté, la milice fasciste des occupants pendant les années noires, n’étaient pas concernés par ma critique.

    Je sais combien ils ont été courageux. Je me rappellerai toujours ce jeune bravant la police dire qu’il n’avait pas peur de mourir puisque nous étions déjà morts.

    Je visais surtout les Mahométans ceux là même qui lèvent leur cul 5 fois par jour pour invoquer leur Allah. Ceux qui ont renie leurs racines

    Ils oublient que l’Afrique du nord a été juive et chrétienne avant de se faire violer par les bédouins du désert arabique.

    L’apostasie (mais ça n’a pas court dans la chrétienté et la judaïté) c’est justement d’avoir accepté la religion de MOMO.

    C’est Dieu (pour ceux qui y croient) qui a crée MOMO, Donc on peut croire en Dieu sans être Muslim.

    Amicalement

  31. oui mon ami, je suis d’accord avec toi ,, mais oui mais oui il faut prendre les armes … Ce qui viens d’arriver est scandaleux

  32. salam aleycoum c’est injuste de faire justice soie même il y a que allah qui peux nous juger et chacun est libre de pratiquer ou pas stafela ou allons nous

  33. salam aleycoum c’est injuste de faire justice soie même il y a que allah qui peux nous juger et chacun est libre de pratiquer ou pas stafela ou allons nous

  34. Allah est un juge arabe, moi je prefere etre juger par un juge kabyle!

    Allah a ete designe par les Arabes en tant que leur juge, ils n’ont aucun droit de nous imposer leur juge a nous Kabyles aussi, car nous avons nos propres juges et nous avons des tribunaux!

    Chaque peuple doit avoir ses propres juges!

    P.S. Allah n’est pas Dieu car il a etait un simple dieu paien arabe avant d’etre monotheiser en lui confectionant une constitution esclavagiste, totalitaire, et imperialiste. Allah est une imposture, une insulte au vrai Dieu!

  35. Allah est un juge arabe, moi je prefere etre juger par un juge kabyle!

    Allah a ete designe par les Arabes en tant que leur juge, ils n’ont aucun droit de nous imposer leur juge a nous Kabyles aussi, car nous avons nos propres juges et nous avons des tribunaux!

    Chaque peuple doit avoir ses propres juges!

    P.S. Allah n’est pas Dieu car il a etait un simple dieu paien arabe avant d’etre monotheiser en lui confectionant une constitution esclavagiste, totalitaire, et imperialiste. Allah est une imposture, une insulte au vrai Dieu!

  36. Mon petit innocent, bienvenue dans la famille qui avance, je te dedie deux belle chanson en guise de reponse a ton insolence.

    – [TOZERO->http://www.youtube.com/watch?v=nPGVapIQTQc]

    – [Bienvenue dans notre musique->http://www.youtube.com/watch?v=Y1nmHsRaDMA]

    Enjoy!

  37. {{Halte a la torréfication des etres humains}}

    « Une Zaouia est une entreprise individuel de torréfaction des ames

    Il est aussi possible que le mot Zaouia soit un mot qui vient du mot kabyle izza ou uzu (torréfaction), mais apres son arabisation ca a donne zaouia. Et a vrai dire que fait l’islam d’autre qu’a part s’occuper de la torréfaction des humains ?

    Comme une graine torréfiée, tout etre humain qui se fait avoir par une zaouia perd son ame a tout jamais !

    Conclusion : l’Islam est une entreprise multinationale de torréfication des etres humains. Le musulman est un etre humain torrefié, donc sans ame comme un zombie !

    P.S. Faites gaffe, eloignez-vous de toutes les zones de torrefaction mahometanes ! Refusez votre torrefaction programmee, gardez l’ame de votre graine ! » Par la plus belle femme du monde

  38. {{Halte a la torréfication des etres humains}}

    « Une Zaouia est une entreprise individuel de torréfaction des ames

    Il est aussi possible que le mot Zaouia soit un mot qui vient du mot kabyle izza ou uzu (torréfaction), mais apres son arabisation ca a donne zaouia. Et a vrai dire que fait l’islam d’autre qu’a part s’occuper de la torréfaction des humains ?

    Comme une graine torréfiée, tout etre humain qui se fait avoir par une zaouia perd son ame a tout jamais !

    Conclusion : l’Islam est une entreprise multinationale de torréfication des etres humains. Le musulman est un etre humain torrefié, donc sans ame comme un zombie !

    P.S. Faites gaffe, eloignez-vous de toutes les zones de torrefaction mahometanes ! Refusez votre torrefaction programmee, gardez l’ame de votre graine ! » Par la plus belle femme du monde

  39. Si ca se trouve même les médiocres gardien du CHU de Tizi-Ouzou ne font pas le ramadan, mais pour montrer qu’ils sont la police de dieu ces imbéssibles tabassent un malade pour avoir manger un bout de pain! Dans quel pays on est ?:! Je crois que l’Algérie est devenue l’Afghanistan et les algérien des Talibans!!! Mais tout cela est de la faute de l’école algérienne qui éduque la violence et l’intolérance … Même chose à Ain-Hamam où la police à violé les lois en s’introduisant hors la lois dans une propriétée privéepour arrêter les 2 Catholiques pour avoir manger !!! Dans quel droit la police mafieuse franchit une propriété privée sans mondat du procureur… Et qui prouve que cette police mafieuse fait le ramadant qui prouve aussi que ce juge à la solde le fait de même !!! C’est une honte pour l’Algérie !!!!

  40. Si ca se trouve même les médiocres gardien du CHU de Tizi-Ouzou ne font pas le ramadan, mais pour montrer qu’ils sont la police de dieu ces imbéssibles tabassent un malade pour avoir manger un bout de pain! Dans quel pays on est ?:! Je crois que l’Algérie est devenue l’Afghanistan et les algérien des Talibans!!! Mais tout cela est de la faute de l’école algérienne qui éduque la violence et l’intolérance … Même chose à Ain-Hamam où la police à violé les lois en s’introduisant hors la lois dans une propriétée privéepour arrêter les 2 Catholiques pour avoir manger !!! Dans quel droit la police mafieuse franchit une propriété privée sans mondat du procureur… Et qui prouve que cette police mafieuse fait le ramadant qui prouve aussi que ce juge à la solde le fait de même !!! C’est une honte pour l’Algérie !!!!

  41. c’est une vraie honte pour le peuple algérien. on est au 21eme siecle . tabassé un malade parce que il a mangé. j’ai envie de dire que ces gardiens de prison sont des imbéciles des vrais con. et je veux dire égalemnt que l’islam est une religion de con pour les con. votre livre le coran de merde si je me permet c’est bien de se torcher le cul avec.

  42. c’est une vraie honte pour le peuple algérien. on est au 21eme siecle . tabassé un malade parce que il a mangé. j’ai envie de dire que ces gardiens de prison sont des imbéciles des vrais con. et je veux dire égalemnt que l’islam est une religion de con pour les con. votre livre le coran de merde si je me permet c’est bien de se torcher le cul avec.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here