Assemblée nationale populaire algérienne : Les députés kabyles contredisent Ahmed Ouyahia

38
344

ALGÉRIE (Tamurt) – Fidèle à son profil d’homme de confiance de l’Administration centrale d’Alger, Ahmed Ouyahia a dressé un tableau des plus reluisants des deux premiers mandats du président de la République algérienne, Abdelaziz Bouteflika. Le premier ministre algérien, d’une voix « sereine et certaine » a abordé tous les volets de la vie politique, sociale et économique de l’Algérie et laissé paraître que toutes aiguilles étaient au vert.

Ahmed Ouyahia a décrit l’Algérie comme un paradis terrestre où tout fonctionne à merveille. S’ils venaient à le croire, même les chefs d’État occidentaux viendraient en Algérie demander de l’embauche tant « il y a abondance de richesses ». Agissant en grand professionnel de propagande et de faux chiffres, le premier ministre algérien a indiqué sans sourciller que le terrorisme est vaincu et désormais n’a pas d’avenir en Algérie, le problème de l’habitat est réglé à 90 % puisque le million de logements promis par le président de la République lors de sa campagne électorale d’avril 1999 est réalisé, le taux de chômage est presque insignifiant, l’eau potable, le gaz de ville, l’électrification sont présents dans 95 % de foyers algériens. Ahmed Ouyahia ne s’arrête pourtant pas là puisque le véritable eldorado est encore à venir, c’est-à-dire d’ici 2014 puisqu’une enveloppe financière de 281 milliards de dollars sera encore consacrée au bien-être des Algériens. N’eût été

l’intervention des députés RCD, plus intellectuels et combatifs que les autres, à la culture parlementaire plus développée que celle de leurs camarades, le bilan présenté mielleusement par le premier ministre algérien aurait été accepté par l’assemblée, notamment par les députés de son parti, à savoir, le Rassemblement national démocratique (RND).

En effet, à l’issue des interventions parlementaires, les premiers intervenants du RND, FLN et MSP, comme des écoliers devant leur syllabaire, ont donné un grand satisfecit de la gestion du gouvernement Ouyahia et de la politique d’Abdelaziz Boutefika. Il va sans dire que ces députés dont la plus part ignorent jusqu’à sa moindre signification l’école des sciences modernes, ont lu leurs textes d’une voix ultra stéréotypée. Pas une seule fois, quelqu’un n’a osé lever les yeux pendant sa lecture de peur de perdre la ligne où il est arrivé. Ce qui prouve donc que les textes ont été préparés par d’autres personnes que les députés lecteurs.

Ahmed Ouyahia aurait pu jouer sur du velours s’il n’y avait les députés du RCD. Ceux-ci, l’un après l’autre, ont retourné la vapeur et donné un autre cours aux travaux de l’assemblée. L’insécurité, la paupérisation de la population, le taux de chômage galopant, l’absence de perspectives pour les jeunes, l’absence criante d’infrastructures nécessaires pour le besoin primordial de l’homme, la relance économique qui ne relève que de l’imaginaire, le grand manque à gagner en matière de logement et tant d’autres facteurs mettant à nu la politique désastreuse du gouvernement comme les détournements de deniers publics, la corruption, les kidnappings, la bureaucratie, etc. sont autant de points soulignés par les intervenants kabyles. À préciser que lors des interventions des députés du RCD, Ahmed Ouyahia souriait nerveusement et prenait des notes en français. Ce qui n’est pas le cas pour les autres députés laudateurs. Par ailleurs, les députés issus de la formation politique de Saïd Sadi ont ouvert la brèche aux autres députés, notamment ceux d’ENNAHDA et du Parti des Travailleurs.

Une fois rassurés que contredire le premier ministre n’est pas synonyme d’emprisonnement ou d’enlèvement d’immunité parlementaire, beaucoup de députés sont partis à l’assaut. Chacun a signalé les points dont souffrent les citoyens qu’ils représentent. Et de par ces insuffisances signalées, il est facile de comprendre alors que la politique d’Abdelaziz Bouteflika et la gestion d’Ahmed Ouyahia n’ont servi qu’une certaine catégorie d’Algériens. Autrement dit, les riches sont devenus plus riches et les pauvres plus pauvres. En effet, même en l’absence de statistiques fiables, il est notoirement connu que 90 % des richesses nationales sont détenues par 10 % ou moins de la population. Les 10 % restants de richesses sont partagés par les 90 % de citoyens formant la plèbe. Aux États-Unis, selon des économistes de gauche, 50 % des richesses nationales sont partagées par 10 % de la population et les 50 % restants sont partagés par les 90 % du peuple. Cela renseigne que le régime de l’Administration centrale d’Alger est plus capitaliste que l’administration de Washington. Au moment où nous rédigeons ces lignes, les tirs à boulets rouges des députés se poursuivent contre la politique du gouvernement algérien.

Addenda :

Le cas du patriote Ali Gharbi, l’homme emprisonné par ce qu’il osa se défendre contre un chef terroriste repenti a été évoqué à l’assemblée populaire nationale. Le gouvernement d’Ahmed Ouyahia a été interpellé par plusieurs députés pour la libération de ce patriote qui est en même temps un élément de l’ALN.

Said Tissegouine

38 COMMENTS

  1. il n’y a aucune contradiction à faire.Connaissant le terrain,comme tout Citoyen Algérien,je me permets de dire que la situation est gangrénée par la misère sociale.La mendicité prend de l’ampleur.Aucun équilibre social.Le business et les affaires gagnent du terrain.Les valeurs ancestrales inexistantes devant l’intéret,qui prime.En tout état de cause,la situation est floue devant un avenir incertain et sans espoir.Le roman est trop long pour que tout un chacun dit le fond de sa pensée devant un desespoir continuel qui coupe tout fil d’idées.Et pourtant les valeurs du premier novembre 1954,de nos valeureux martyrs sont clairs.Malheureusement,la politique ,à tous les niveaux confondus,est sourde,muette et aveugle devant la réalité efficiente de terrain.Et à l’approche du 1er novembre,je dirai HAUT ET FORT G L O I R E A NOS V A L E U R E U X M A R T Y R S!……….

  2. il n’y a aucune contradiction à faire.Connaissant le terrain,comme tout Citoyen Algérien,je me permets de dire que la situation est gangrénée par la misère sociale.La mendicité prend de l’ampleur.Aucun équilibre social.Le business et les affaires gagnent du terrain.Les valeurs ancestrales inexistantes devant l’intéret,qui prime.En tout état de cause,la situation est floue devant un avenir incertain et sans espoir.Le roman est trop long pour que tout un chacun dit le fond de sa pensée devant un desespoir continuel qui coupe tout fil d’idées.Et pourtant les valeurs du premier novembre 1954,de nos valeureux martyrs sont clairs.Malheureusement,la politique ,à tous les niveaux confondus,est sourde,muette et aveugle devant la réalité efficiente de terrain.Et à l’approche du 1er novembre,je dirai HAUT ET FORT G L O I R E A NOS V A L E U R E U X M A R T Y R S!……….

  3. il n’y a aucune contradiction à faire.Connaissant le terrain,comme tout Citoyen Algérien,je me permets de dire que la situation est gangrénée par la misère sociale.La mendicité prend de l’ampleur.Aucun équilibre social.Le business et les affaires gagnent du terrain.Les valeurs ancestrales inexistantes devant l’intéret,qui prime.En tout état de cause,la situation est floue devant un avenir incertain et sans espoir.Le roman est trop long pour que tout un chacun dit le fond de sa pensée devant un desespoir continuel qui coupe tout fil d’idées.Et pourtant les valeurs du premier novembre 1954,de nos valeureux martyrs sont clairs.Malheureusement,la politique ,à tous les niveaux confondus,est sourde,muette et aveugle devant la réalité efficiente de terrain.Et à l’approche du 1er novembre,je dirai HAUT ET FORT G L O I R E A NOS V A L E U R E U X M A R T Y R S!……….

  4. il n’y a aucune contradiction à faire.Connaissant le terrain,comme tout Citoyen Algérien,je me permets de dire que la situation est gangrénée par la misère sociale.La mendicité prend de l’ampleur.Aucun équilibre social.Le business et les affaires gagnent du terrain.Les valeurs ancestrales inexistantes devant l’intéret,qui prime.En tout état de cause,la situation est floue devant un avenir incertain et sans espoir.Le roman est trop long pour que tout un chacun dit le fond de sa pensée devant un desespoir continuel qui coupe tout fil d’idées.Et pourtant les valeurs du premier novembre 1954,de nos valeureux martyrs sont clairs.Malheureusement,la politique ,à tous les niveaux confondus,est sourde,muette et aveugle devant la réalité efficiente de terrain.Et à l’approche du 1er novembre,je dirai HAUT ET FORT G L O I R E A NOS V A L E U R E U X M A R T Y R S!……….

  5. Azul,

    Il n y a rien d’étonnant à voir ce Kabyle de service faire les louanges de son gouvernement acquis au système à l’image de ses prédécesseurs depuis l’indépendance sans pour autant que les choses marchent bien.

  6. Azul,

    Il n y a rien d’étonnant à voir ce Kabyle de service faire les louanges de son gouvernement acquis au système à l’image de ses prédécesseurs depuis l’indépendance sans pour autant que les choses marchent bien.

  7. La France et les Etats Unis doivent lacher ce regime arabo-colonial, genocidaire, corrumpu et terroriste pour que Tamazgha centrale retrouve son identite et la paix et pour que la nation kabyle amazighe fouree de force dans cette injustice diabolique et infernal franco-arabo-islamo-colonial soit enfin libre!

  8. La France et les Etats Unis doivent lacher ce regime arabo-colonial, genocidaire, corrumpu et terroriste pour que Tamazgha centrale retrouve son identite et la paix et pour que la nation kabyle amazighe fouree de force dans cette injustice diabolique et infernal franco-arabo-islamo-colonial soit enfin libre!

  9. Ce que yaya ou, tout autre a sa place depuis boukharouba, essaie de faire comprendre est que la rente petroliere, ne suffit plus pour nourir les 2 bouches, celle du systeme et celle des systemise’s.

    Au debut – 19162: Chacun se prenanit en charge: Les khorotos produisaient leur bouffe, et le systeme importait la sienne. Les Khorotos importaient des 404s(peugeot) et les systemise’s des honda – les 1ers mongeaient des bananes et les autres des batata. c.a.d. les proportions entre importation et production locale.

    Vers les 1970s-80, apres une decennie de souk-el-fellah, le ratio/quotient est passe’ a 50/50.

    des 80s a 90 – c’est monte’ a 80-90% pour le system et 10-20 pour le reste – Et par system, il faut comprendre les parains, et les fonctionnaires, tandis que par les 10-20% (des 20% de la popelasse) les Kabyles non-systemis’e – c.a.d. la moitie’ des kabyles est deja dans le service !

    Depuis 1999 a 2009 – C’est tout le monde dans le service – les 10-20 % des kabyles non service-ise’s deviennent l’objet de la bolotik boutekhrikienne – Une moitie’ a l’exile et l’autre a la terreur.

    C.a.d que l’economie algerienne est le produit d’exportation de petrole (90%) et de la production Kabyle(hors-systeme) 10% – Ce quannonce Oyaya aux khorotos, c’est qu’il va leur falloir vivre de la production des 10-15% de la production locale, c.a.d. kabyle, pour liberer un peu plus de la rente, qu’il va falloir laisser hors-radar(commissions non comptabilise’es) –

    En quelque sorte, hors les zidro-karburs, l’anegerie ne fonctionne que par l’effort des kabyles non systemise’s, car eux aussi ils coutent, pour les systemiser ou les combattre.

  10. Ce que yaya ou, tout autre a sa place depuis boukharouba, essaie de faire comprendre est que la rente petroliere, ne suffit plus pour nourir les 2 bouches, celle du systeme et celle des systemise’s.

    Au debut – 19162: Chacun se prenanit en charge: Les khorotos produisaient leur bouffe, et le systeme importait la sienne. Les Khorotos importaient des 404s(peugeot) et les systemise’s des honda – les 1ers mongeaient des bananes et les autres des batata. c.a.d. les proportions entre importation et production locale.

    Vers les 1970s-80, apres une decennie de souk-el-fellah, le ratio/quotient est passe’ a 50/50.

    des 80s a 90 – c’est monte’ a 80-90% pour le system et 10-20 pour le reste – Et par system, il faut comprendre les parains, et les fonctionnaires, tandis que par les 10-20% (des 20% de la popelasse) les Kabyles non-systemis’e – c.a.d. la moitie’ des kabyles est deja dans le service !

    Depuis 1999 a 2009 – C’est tout le monde dans le service – les 10-20 % des kabyles non service-ise’s deviennent l’objet de la bolotik boutekhrikienne – Une moitie’ a l’exile et l’autre a la terreur.

    C.a.d que l’economie algerienne est le produit d’exportation de petrole (90%) et de la production Kabyle(hors-systeme) 10% – Ce quannonce Oyaya aux khorotos, c’est qu’il va leur falloir vivre de la production des 10-15% de la production locale, c.a.d. kabyle, pour liberer un peu plus de la rente, qu’il va falloir laisser hors-radar(commissions non comptabilise’es) –

    En quelque sorte, hors les zidro-karburs, l’anegerie ne fonctionne que par l’effort des kabyles non systemise’s, car eux aussi ils coutent, pour les systemiser ou les combattre.

  11. vous croyez vraiment qu’aprés 58 ans de règne sans partage ce régime puisse etre ne serait que géné par les quelques députés (au nombre de 19 toujours si je ne me trompe pas?) , que sir ouyahia , qui a joué comme un chef avec tous les aarouchs de kabylie ne puisse rigoler des interventions du rcd ? à moins que ceci ne soit qu’un plat à consommation interne et surtout externe.

  12. vous croyez vraiment qu’aprés 58 ans de règne sans partage ce régime puisse etre ne serait que géné par les quelques députés (au nombre de 19 toujours si je ne me trompe pas?) , que sir ouyahia , qui a joué comme un chef avec tous les aarouchs de kabylie ne puisse rigoler des interventions du rcd ? à moins que ceci ne soit qu’un plat à consommation interne et surtout externe.

  13. Ouyahya est plus qu’un harki du système comme vient de se qualifier l’ex ministre ,ambassadeur au nœud papillon Sid Ahmed Ghozali .

    Ce fau kabyle et la négation même du kabyle.Il serait à l’époque de JUGURTHA il y a longtemps qu’il l’aurait zigouillé comme Mcipsa et Aderbal.

    Plus bas dans l’allégeance et le reniement y en a pas.

    Un vrai harki du système…

  14. Ouyahya est plus qu’un harki du système comme vient de se qualifier l’ex ministre ,ambassadeur au nœud papillon Sid Ahmed Ghozali .

    Ce fau kabyle et la négation même du kabyle.Il serait à l’époque de JUGURTHA il y a longtemps qu’il l’aurait zigouillé comme Mcipsa et Aderbal.

    Plus bas dans l’allégeance et le reniement y en a pas.

    Un vrai harki du système…

  15. En Algérie,nous avons de vrais moudjahidines et de faux moudjahidine,mais également de Faux députés (la majorité,dociles et mal élus) et de vrais députés comme ceux du RCD (mais ultra-minoritaires).Les interventions des faux députés sont fades,insipides,caressant dans les sens de la barbe( intégriste) et du maitre du moment,bref c’est le dégré ZERO du débat politique.C’était mème,je dirai mieux sous la dictature du parti unique,avec des interventions plus intéréssantes.La régréssion « stérile » n’épargne aucun domaine,aucun secteur.Le cauchemar continue.Vivement l’autonomie de la Kabylie.

  16. Azul fell-awen

    Tamurt εamrett ikdaben d wid ittkelixen iwegdud, agdud ungif. Akken niḍen, amegdud am wid inebḍen fella-s am win am win.

    Yemlal wemcum d wemcum atna-d ad mseglun.

    Akken iqar Tahar Ǧaεuṭ  » dder naɣ mmet « .

  17. Azul fell-awen

    Tamurt εamrett ikdaben d wid ittkelixen iwegdud, agdud ungif. Akken niḍen, amegdud am wid inebḍen fella-s am win am win.

    Yemlal wemcum d wemcum atna-d ad mseglun.

    Akken iqar Tahar Ǧaεuṭ  » dder naɣ mmet « .

  18. azul

    je pense que ces deputés sont là juste pour decorer la vitrine du systeme islamo-baathiste.
    le peuple et la nation kabyle n’attend rien rien d’eux et de leurs gemissements.

    y en a marre de cette strategie des soumis et qui travaille en sous traitance pour un clan du systeme.

    la vrai solution est chez l’ANAVAD-GPK (gouvernement du peuple kabyle).

    il y a qu’une seule strategie qui est : la liberation du peuple et de la nation kabyle.

    tanemirt

  19. azul

    je pense que ces deputés sont là juste pour decorer la vitrine du systeme islamo-baathiste.
    le peuple et la nation kabyle n’attend rien rien d’eux et de leurs gemissements.

    y en a marre de cette strategie des soumis et qui travaille en sous traitance pour un clan du systeme.

    la vrai solution est chez l’ANAVAD-GPK (gouvernement du peuple kabyle).

    il y a qu’une seule strategie qui est : la liberation du peuple et de la nation kabyle.

    tanemirt

  20. Est-tu vraiment Kabyle ? Moi en tout cas ce qui se passe en dehors de la Kabylie m’importe peu voire pas du tout, tu parles de 54 mais que s’est il passé en 63 ? Novembre 54 n’aurait jamais eu lieu si les combattants pour l’indépendance avaient sû ce qu’il adviendrait de l’Algérie, moi personnellement l’Algérie n’existe plus et ce qui s’y passe encore moins parce que en Avril 2001 aucune voix ne s’est élevée des autres villes pour dire « STOP » aux tueries en Kabylie alors ta situation de misère hors Kabylie je n’en ai rien à faire seule la Kabylie compte pour moi et elle sera bientot autonome ! TIMANIT I TMURT IQVAYLIYEN ! D’ailleurs tu es indesirable dans se site.

  21. Je persiste à croire que tant que la Kabylie n’est pas reconnue pour ce qu’elle est : une entité civilisationnelle, historique, culturelle et poltique, les députés « kabyles » de l’APN ne valent pas mieux dans le fond que les caids et autres bachaghas qui siègeaient dans l’Assemblée Algérienne à Alger ou Nationale à Paris avant 1962.

    On ne peut venir poser son séant sur les sièges de l’APN tout en sachant que nos gosses se font agresser quotidiennement à l’école avec une langue étrangère et que notre langue en est exclue. On ne peut continuer à jouer les parlementaires démocrates alors que les écoles et les mosquées kabyles sont livrées aux intégristes. On ne peut pas faire semblant de représenter la Kabylie alors que celle ci est quadrillée et assiègée par les militaires et gendarmes pour garantir aux terroristes qui y sont injectés l’impunité et une activité en toute tranquilité.

    Pour finir, on ne peut représenter légitimement la Kabylie sans être issus d’une organisation administrative représentative de la Kabylie traditionnelle. Ce sont les assemblées de la Kabylie qui éliront ses représentants dans l’assemblée algérienne (si toutefois, l’Algérie accepte de garder la Kabylie dans son giron). Après tout, c’est pour notre liberté que nos ainés se sont soulevés un certain 1 novembre 1954.

  22. on peut tromper une personne tous les jours mais,normalement,on ne peut tromper tout le monde tous les jours!cet exploit,aussi difficile a realiser,le pouvoir d’alger n’arréte pas de le reproduire.il faut dire aussi qu’il a bien réparti les taches,le fln,le rnd et les islamistes sont charger de tromper le reste de l’algerie et,le rcd et le ffs ont en charge de tromper la kabylie.
    akken nan wid n’zik:win i yikkelxen tikkelt,inael yemas,ma d’win i yikkelxen snat n tikkal,inael…!

  23. on peut tromper une personne tous les jours mais,normalement,on ne peut tromper tout le monde tous les jours!cet exploit,aussi difficile a realiser,le pouvoir d’alger n’arréte pas de le reproduire.il faut dire aussi qu’il a bien réparti les taches,le fln,le rnd et les islamistes sont charger de tromper le reste de l’algerie et,le rcd et le ffs ont en charge de tromper la kabylie.
    akken nan wid n’zik:win i yikkelxen tikkelt,inael yemas,ma d’win i yikkelxen snat n tikkal,inael…!

  24. je rejoins les mots de Autonomiste acharné.

     »l’algérie » nous tourne le dos et nous assassine à balles explosives !

    Alors pour moi aussi elle n’existe plus !

    La Kabylie d’abord puis on verra car après 1845 ! 1871 ! 1945 ! 1954 ! 1962 ! 1963 ! Avril 80 !, Mai 85 ! et SURTOUT AVRIL 2001: nOUS NOUS SOMMES TOUJOURS RETROUVÉS SEULS ET ISOLÉS ALORS Mr Redjdal, ton  »Algérie » nous renie et je ne cours plus deriere son Q arabo-islamique !

    PS: Avez-vous des nouvelles de http://www.afriquedunord.com est-ce un coup de LANE-djiri Arabo islamik ou un probleme technique

    Vivras, nigh awen wigini ugaren arumi !!!!!!!!!!!!!!!!!

    {{Vive le GPK, vive la NATION Kabyle !!!!!!!!!!!!!!!!!! Vive les nationalistes Kabyles}}

  25. Erreur! les caids et les bachagas sont là où par nature ils sont. La junte au Pouvoir d’Alger, l’égo des nouveaux caids et bachagas de France et d’ailleurs qui se cachent derrière la Kabylie avec à leur tête leur frere de malheur Ouyahia se sont fait roulés dans la m…par de vrais députés, dignes de leurs ancêtres les Numides: Lila Hadjarab, Nordine Ait Hamouda…

  26. C’est une image qui me rappelle l’ecole primaire ou il ya des eleves dociles et calmes et d’autres plutot turbulents , ceux du rcd sont turbulents.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here