Au moment où la moitié du pays est enclavée : Le ministre de l'Intérieur algérien, Daho-Ould Kablia, incite les citoyens au vote

4
245

ALGÉRIE (Tamurt) – Pendant que les citoyens végètent dans d’incommensurables situations périlleuses, le pouvoir envoie des sms aux citoyens pour les inciter à s’inscrire sur les listes électorales.
Quel mépris! Alors que les décideurs sont bien lotis dans leurs luxueuses villas de la capitale avec tout le service payé et assuré par le contribuable et les voitures blindées, le simple citoyen subit les conséquences de la mal-gestion érigée en constante nationale.

Que les maires démissionnent sans jamais reprendre le chemin des urnes !

Qu’attendent-ils pour remettre le tablier quand leurs supérieurs administratifs s’occupent de leur image, quand des citoyens meurent de froid et de faim dans l’Algérie du 20e siècle. Que les peuples sortent dans la rue et réclamer les têtes de ceux qui les ont laissé patauger dans la misère au moment où le pays enregistre son fort taux de change dans les banques européennes et américaines !

La situation intenable à laquelle est livrée, notamment les régions de Kabylie et des Aurès confirme, une fois de plus, que le pouvoir n’est préoccupé que par sa survie et son maintien. Pourquoi les maires de ces régions doivent attendre les décisions centralisées au niveau du ministère ou des Wali pour entreprendre des actions au profit des citoyens ?

La question, de décentralisation se pose ainsi avec acuité devant ce genre de catastrophe dont le pouvoir n’a aucun réflexe pour éviter aux Algériens le pire. Ceci dit, seule une autonomie pour la Kabylie, en espérant que les autres régions suivrons l’exemple, peut éviter encore un mépris assassin et assurer une prise en charge effective de nos réels problèmes, loin de toute tergiversation officielle.

Amnay At Ifitlkou pour Tamur

4 COMMENTS

  1. aucun mot pour rassurer les populations qui demeurent sans électricité, ni gaz, ni chauffage depuis plus de quatre jours. Aucun message de condoléances aux familles des victimes de la tempête de neige qui frappe les régions de kabylie et des hauts plateaux depuis vendredi. Aucune mesure concrète n’a été annoncée pour renforcer les moyens matériels d’intervention des mairies en cas de neige et d’inondations.
    La détresse des populations encerclées par la neige n’était pas à l’ordre du jour de cette réunion. Elle n’a même pas été évoquée. Comme si aucun des participants n’était concerné directement par les difficultés que rencontrent quotidiennement les Algériens de l’intérieur du pays. Pourtant, cette tempête de neige exceptionnelle – du jamais vu depuis des dizaines d’années – nécessite des mesures exceptionnelles. D’autant qu’elle a montré les défaillances de l’État, de son administration, la mauvaise qualité des routes, l’insuffisance des réseaux de distribution de gaz et d’électricité…

    Le Conseil des ministres a été consacré à des dossiers qui intéressent peu les Algériens confrontés à une vague de froid sibérien : la Loi de finances complémentaires 2012, le blanchiment d’argent. VIVE Dda Ferhath

  2. « La mission d’observation de l’Union européenne peut être utile dès lors que les élections seront organisées par une autorité consensuelle : gouvernement de transition de personnalités compétentes n’ayant jamais trempé dans le pouvoir.

    Par ailleurs, dans le cas d’un gouvernenement transitoire ou de constituante, faut-il d’abord organiser des législatives dans le cadre de l’Etat algérien actuel, carcasse résidu de la période coloniale, ou faut-il d’abord refonder le pays dans une configuration qui sied et libère le pays et ses peuples avant de passer aux superstructures type parlement fédéral (ou équivalent) réellement représentatif ?

    En attendant, ils peuvent ramener tous les observateurs qu’ils veulent : ils n’ont aucun mandat ni légitimité pour organiser des élections. » [Par Akli Ath Laarat->http://www.lematindz.net/news/7255-elections-la-mission-europeenne-se-contentera-dobserver-pas-de-controler.html]

    Vive le peuple kabyle libre et independant!

  3. electiosn dans les ambassades ? Pendant une semaine les urnes sont la pour voter. Le soir les mecs de l’ambassade ouvrent les boites et truquent le contenu comme ils veulent. Franchement c’est de la rigolade!
    Ils veulent des electiosn libres : un jour de vote avec des observateurs de tous les partis qui vont faire le decompte a la fin de la journee. La on auras des elections libres. le reste. Tout autre meythode c’est pour les KHOROTOS

  4. la vous exagerez un peu je confirme que c’est faux ce que vous dites c’est completement faux je sui kabyle en kabylie comme toute les regions algeriennes fait de son mieu pour venir en aide au cytoyens ya un grand elan de solidarite arretez de dire nimporte quoi c’est une crise et tout le monde fait ce qu’il peut je rend hommage au autorites qui fond de leurs possible pour aider les citoyens arretez svp de faire la désinformation vous travaillez pour qui ???? les fransais??? y’en a marre de vous vive l’algerie vive la kabylie

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here