Bougie, les blocages mis à l’index : Le P/APW tire à boulets rouges sur l’exécutif de wilaya

4
177

BOUGIE (Tamurt) – Nous ayant habitués à des déclarations et missives aux différents ministres tout au long de son mandat, le tonitruant président de l’assemblée populaire de wilaya a probablement voulu finir en beauté son mandat en rendant publique une déclaration cette semaine dans laquelle il s’en est pris aux gestionnaires de l’agence foncière.

Ne leur reconnaissant aucun pouvoir de gestion du moment que l’agence serait, selon lui, au bord de la faillite, Ferhat Hamid s’interroge sur le laxisme des autorités quant à cette situation d’autant plus que cette agence ne pourrait même pas rembourser les communes pour les terrains qu’elles ont mis à sa disposition. Par ailleurs, dans la foulée, le rédacteur s’en est pris aussi au wali et son exécutif qui ont été incapables de dépenser totalement les subventions allouées, par conséquent de démarrer tous les projets inscrits, engendrant des retards dans le développement.

Cette situation de retard est apparemment propre à la Kabylie comme si les responsables qui y sont affectés sont les plus grands fainéants du monde ou tout simplement en possession d’une feuille de route destinée spécialement à la région.

Amaynut

4 COMMENTS

  1. Là où vous voyez des moustaches ils faut se méfier , un danger pour les liberté un anti-kabyle jusque aux ongles un opportuniste de première ordre , si vraiment vous êtes se que dite allez faire une petite réunion de rien AVEC UN DRAPEAU KABYLE AH AH AH on comprend ya si Hamid on est pas née de ces dernières pluies .vive la kabylie

  2. Là où vous voyez des moustaches ils faut se méfier , un danger pour les liberté un anti-kabyle jusque aux ongles un opportuniste de première ordre , si vraiment vous êtes se que dite allez faire une petite réunion de rien AVEC UN DRAPEAU KABYLE AH AH AH on comprend ya si Hamid on est pas née de ces dernières pluies .vive la kabylie

  3. Tirer à boulets rouges.C’est tout? MR le P/APW dire et faire ça fait deux. Là vous avez dis mais vous n’avez rien/pas fais. Justement nous voulons que vous fassiez et cessez de dire,nous avons trop entendu.
    Si c’était faire,la pénétrante serait déjà faite .
    Si c’était faire,la prison de oued ghir et la mosquée d’ighzer Amokrane ne verraient pas jour et serait remplacées par des projets créateurs de valeur ajoutée et d’emploi.
    Si c’était faire,la raffinerie d’El Kser ne serait pas transférée à Tiaret.
    D’accords il y a des moment où l’ont doit obligatoirement dire mais uniquement pour prendre position ou à donner consigne,mais là c’est une parole active donc c’est un fait. Le Wali de V’gayet a décidé un jour de fermer les débits de boissons alcoolisées et vous n’avez rien dis et rien fait. Là au moins si vous avez dis ce serait automatiquement une une position et une consigne,donc là aussi c’est un fait . Mais malheureusement c’est la population qui a agit comme un seul homme pour que ce wali fasse marche arrière.
    Donc nous avons trop entendu.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here