Les villageois réclament le gaz naturel : La mairie d’Imsouhal fermée depuis une semaine

4
158

SOCIÉTÉ (Tamurt) – Sept jours sont passés depuis que le siège de la mairie d’Imsouhal, 55 km au sud-ouest de Tizi-Ouzou, est fermé par des citoyens de la région. Les villageois d’Aït El Vachir, Aït Youcef Ou Ali, Aït Meddour et Askeur, exigent avec insistance le raccordement de leurs foyers au réseau de gaz naturel. Aucune réponse ne leur a été donnée par les autorités locales.

De ce fait, les villageois ont décidé de camper devant le portail du siège de la mairie et de maintenir ses portes fermées jusqu’à la satisfaction de leur unique et seule revendication. Chaque partie campe sur ses positions. Les villageois ne veulent pas entendre le dialogue proposé par les élus locaux. Ils veulent du concret.

La colère a atteint son paroxysme à Imsouhal. Les quatre villages cités plus haut devaient être raccordés au gaz naturel en 2008, mais 5 ans après rien n’a été fait. Le comble est que les foyers de ces villages ne figure sur aucun programme d’alimentation en gaz naturel alors que tous les villages de la région ont déjà bénéficié de ce projet.

Un sentiment d’abandon a envahi les esprits des villageois d’Aït El Vachir, Aït Youcef Ou Ali, Aït Meddour et Askeur. Ils déplorent que les linéaires de gaz sont installés sur leur propres propriétés pour alimenter tous les villages de la région sauf les leurs.

« Nous allons maintenir la fermeture du siège de la mairie d’Imsouhal durant toute la période de l’hiver si il le faut. Nous réclamons nos droits. Notre région est entièrement raccordée au réseau de gaz naturel sauf les quatre villages, c’est une ségrégation », déclara avec colère un habitant d’Aït El Vachir.

R.Moussaoui

4 COMMENTS

  1. Pauvre kabyles arraché votre indépendance . votre malheur s arrêtera.vous vous comporte comme des mendient faite preuve que vous êtes des hommes. Libre et pas des esclaves .

    • ces pauvres ont completement raison comment se fait il tout les autres villages ont deja le gaz que ces 4 villages c est normale qu ils vont sentir mépriser ,c est maintenant que je sais dans ce bled que la voie de boit ne vous baisser pas les bras jusqu a satisfaction de cette revendication que je trouve logique meme a michelet j invite tout les villages qui n ont pas encore raccorder de fermer soit la mairie ou la route national au moin pour une journee au debut apres une semaine s il le faut ou sont ils les promésses des elus ,l hiver qui aproche il faut raccorder tout les villages le gaz algerien est arriver en europe ses propre citoyens ne l ont pas c est malhereux a vous les responssables vous trouvez ca normale 1962-2013 bientot 2014 ,52 ans d independance normalement tout les algeriens doivent avoir le gaz au moin dans les années 80 vous etes tous des voleurs des corrompus .thanmirth

  2. Tout d’abords je voudrais porter a la connaissance de ce pseudo journaliste que l’affaire du gaz concerne cinq 5 villages qui sont : at youcef-ouali- at meddour- 3asker- at lbacir iger leqrar -et non quatre 4 villages comme vous l’avais cité précédemment.

    L’affaire du gaz ne date pas d’aujourd’hui ; c’est une bombe a retardement que l »ex maire du FLN avait posé afin de piégé son ennemi juré qui est l’actuel maire de tendance apolitique et qui avait dénoncé la gestion désastreuse de cet ancien DEC au service des militaires.

    En effet l’ex maire avait retardé l’appel d’offre pour ne pas enregistrer les cinq villages sur le cahier de charge envoyé à l’époque par la direction des travaux public de Blida (sonalgaz) et qui a été paraphé par la suite par le ministre de la tutelle. .
    L’ancien maire connu pour ces manœuvres et ces magouilles n’a jamais apporté aucun projet ni aucun intérêt a notre région. ce dernier qui a eu des liens fort avec le pouvoir du FLN a laissé la mairie avec une dette de six 6 milliards de centimes.
    L’actuel maire essaye de réparer les dégâts mais le mal est profond et les problèmes sont énormes, le retard cumulé n’est pas facile a rattrapé.
    le Gaz a bel et bien passé sur nos terres en 2012 , l’ex maire avait juré que nous sommes inscrit sur le cahier de charge de la deuxième tranche qui devait être débloqué avant la fin de l’année en court , ce qui est n’est pas le cas.
    malgré les efforts de l’actuel maire et les preuves écrites qu’ils avait entre ses mains envoyées par la direction des travaux public de Blida, nous sommes persuadé que nous serons oublié juste après l’élection de sa majesté le roi Boutef , donc il faut agir avant la mascarade et le cirque de la momie du mois avril ..

  3. Ainsi travaillent les sangsues et les criminels !! Semer la zizanie entre les villages, entre les coeurs et entre les kabyles !!! Diviser pour régner !! Le gaz de ville est principe réservé aux gens des villes, mais maintenant que d’autres villages en ont bénéficié il n’y a aucune raison pour que d’autres villages n’en bénéficient pas à leur tour !! Mais opposer les villages entre eux, est une pratqiue connue depuis longtemps; les colons, romains, arabes, turcs, français et maintenant ce régime de bananes en ont fait un règle de conduite !!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here