Tizi-Wezzu: La police ridiculise les journalistes locaux

1
175
Tizi-Wezzu: La police ridiculise les journalistes locaux
Tizi-Wezzu: La police ridiculise les journalistes locaux

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Ce qui s’est passé à la maison de la culture Mouloud-Mammeri de Tizi-Wezzu mercredi dernier est une honte pour la corporation des journalistes en Kabylie. En effet, il est loin le temps où les journalistes s’imposaient par leur compétence et leurs principes en ne courbant pas l’échine.

Cette fois-ci, des journalistes (heureusement que ce ne sont pas tous les journalistes exerçant à Tizi-Wezzu) n’ont pas  hésité à enfiler fièrement des gilets de la police pour pouvoir assister à une rencontre, qui a été organisée à la maison de la culture Mouloud-Mammeri, un illustre homme de culture qu’une poignée de journalistes n’a pas hésité à déshonorer en acceptant de s’incliner avec autant de bassesse devant la police.

Les journalistes en question n’ont pas hésité à s’afficher avec des tenues policières alors qu’ils étaient là juste pour faire leur travail et couvrir cet événement. Ce groupe de journalistes, comme pour plaire encore davantage à leurs parrains, n’ont pas hésité à prendre des photos, vêtus de ce gilet policier, et de les exhiber en les  diffusant via les réseaux sociaux. Comme s’il y avait une fierté à tirer du fait de s’être transformés en de véritables guignols le temps d’une cérémonie, qui auraient été passée sous silence en d’autres temps.

Il y a lieu de préciser enfin et il est important de le dire que la majorité des journalistes n’étaient pas présents à cette kermesse. La majorité des journalistes de Tizi-Wezzu n’assistent pas à ce genre d’événements qui ne font que ternir l’image de Tahar Djaout, Said Mekbel et de tant d’autres plumes dont le combat et le sacrifice ne devront jamais être vain.

Lyès Medrati

1 COMMENT

  1. Ces gens n’ont aucun honneur, se regardent-ils dans la glace? Je me demande comment un être humain normalement constitué peut-il se renie à ce point? Ou sont les vrais valeureux kabyles de jadis? Il ne subsiste donc que des estomacs ambulants qui sont totalement indemnes de conscience et de nif? Oui il est le néfaste résultat, quand des peuples entiers se sont couchés devant une corporation mafieuse doublés d’incompétents.
    Le résultat est catastrophique et il va viré bientôt au chaotique. Pauvre populace, vous dansez les pieds dans le caca comme de vulgaires volatiles.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here