L’enfant d’Ouzellaguen derrière les attentats de Paris et Bruxelles

8
398
L’enfant d’Ouzellaguen derrière les attentats de Paris et Bruxelles
L’enfant d’Ouzellaguen derrière les attentats de Paris et Bruxelles

OUZELLAGUEN (Tamurt) – Le suspect, dénommé Djamal Eddine Ouali (40 ans), originaire du village Timalyiouine perché sur les hauteurs de la commune d’Ifri-Ouzellaguen a été appréhendé ce samedi lors d’un raid antiterroriste à Bellizzi dans la région de Salerne, près de Naples (Italie), rapporte l’agence de presse italienne Ansa. 

La police italienne s’est mise sur la trace de Djamel Eddine Ouali, suite à la demande par ce dernier du renouvellement de son permis de séjour. L’homme est soupçonné d’avoir fabriqué de faux documents ayant été utilisés par certains des auteurs présumés des attentats de Paris et probablement aussi par Salah Abdeslam.

À rappeler qu’un mandat d’arrêt européen est délivré par un juge belge à l’encontre d’une personne portant le même nom le 6 janvier 2016. Selon toujours la police italienne, le suspect n’a répondu à aucune de leurs questions. Par ailleurs, selon certains témoignages que nous avons recueillis auprès des enfants de son village, ces derniers le décrivent comme étant un homme laconique, réservé, en sus, un pratiquant invétéré et tintouin à l’égard de tout ce qui a trait à l’Islam. Au même titre, le présumé terroriste est décrit comme une personne bigote aux pratiques d’un islam rigoriste.

Amnay

8 COMMENTS

  1. Dès qu’ils sont zombifiés araboislamistes ces gens n’ont plus pour patrie que leur ithéologie si tant est que celle ci puisse être qualifiée de la sorte . Leur origine ne pèse pas lourd sur la balance car infectés par ce virus ils obéissent aveuglément aux fatwas de leur Dieu et maîtres qui les ont magnétisés.De notre Kabylie il n’a que faire puisqu’il participe comme ses frères arabistes à notre destruction, pas plus que notre patrie n’a besoin de cette vermine du diable.

  2. La majeur partie des terroristes sont des gens déracinés (sans identité) ils ne savent pas d’ou ils viennent! Ils s’accrochent à la religion dans son aspect idéologique, (devenue un refuge), Ceci explique le cas de certains Kabyles (en Europe et en Algérie), qui ne sont pas fières de leurs identités Amazighes, ils sont une proie facile pour les islamo-arabo-baathistes pour les transformer en chaire à canons.
    Les intégristes islamistes défendent un projet idéologique totalitaire, qui remonte à l’époque d’ IBN TAYMIA précurseur du SALAFISME/WAHABISME. Ils confondent Religion /Identité, c’est le cas de la plupart des Algériens, c’est un moyen pour eux d’évacuer l’identité AMAZIGH, pour plaire à leurs faux frères du Moyen Orient avec qui ils ont un complexe d’infériorité, d’ailleurs ils les considèrent comme des Arabes de seconde zone.

  3. Certains des nôtres n’arrivent toujours pas à se défaire en premier lieu dés leur naissance des prénoms non amazigh. En voyant son on doit comprendre que ces parents étaient contaminé par cette idéologie destructrice. Le pire de certains kabyles ou berbères, c’est sans ce rendre compte peut-être qu’ils sont en train d’aider a grandir un monstre qui va ensuite les détruire eux en tant qu’amazigh. C’est comme si un juif s’engage dans la l’armée allemande (pendant 39/45) pour faire triompher les idée exterminatrices des nazis. Il y a une réelle ignorance et une aliénation profonde du fait de l’histoire faussée depuis 62. Les gens savaient tout sur l’histoire des Arabes mais pas la leur. Vous posez la question aux gens: qui est Mohend Ouyehya, Djaout, Si Moh Oumhand ? et même pour certains kabyles algérois ou des régions arabisés, ils ne savent même pas qui est Mouloud Mammeri, mais ils connaissent Abou Nouwas, Okba etc et glorifier s’il vous plait ! C’est pour cette raison qu’ils délaissent leurs valeurs kabyles ou amazighs pour en adopter celles des autres. Regardez les Mozabits par exemple: le ibatisme est un rempart qui « protégeait » cette doctrine wahabite. Durant la guerre civile aucun Mozabit n’a rallier les rangs des islamistes algériens. Les Mozabites n’ont donné aucun terroristes algériens. Mais les islamistes kabyles il y en a, comme il y en a des islamistes américains et français; ces islamistes kabyles sont des marginaux par ce qu’ils sont en déphasage et diamétralement opposés à leur culture originelle, nos valeurs, notre étique, notre morale, nos traditions ». « Par contre les islamistes arabes ou arabophones sont en phases avec les valeurs arabes, la langue arabe, les traditions arabes du moyen orient arabe en un mot de toute leur société ou la société arabe. »
    Ces individus issues des ces familles ne feraient jamais yennayer ni le 20 avril, mais les « nnabawi » avec les pétards (lharaqa) , parlent arabe dardja, mais rejettent leur langue taqvaylit ou tamazifght dont ils ont honte devant les parlants dardja , mais fêtent les l’Aîdes (Ameqran d umectouh). Ces fêtes sont des fêtes arabes et non kabyles ou amazighs venus d’Arabie.

    • Azul fellak a yI&il a gma , je suis tout à fait d’accord sur ton analyse sauf sur le dernier paragraphe , ce n’est pas parce-qu’on fête l’Aid , l’Mulud ou bien Ta£acurt qu’on rejette Taqbaylit , pour te réconforter , et bien on fête aussi Yennayer , le 20 Avril , Adaryes , ( on ne fête pas encore Anzar et Amager umenzu n tefsuf que j’espère fêté pour bientôt ) l’arabe algérien on le parle qu’avec les arabophones et très rarement en Kabylie , mes enfants portent des prénoms Kabyles ( Tanina , &ilas et Tiziri ) et enfin je suis un militant et adhérent du MAK tout en croyant à un islam Kabyle que nos aïeux nous ont légué , tanemmirt.

  4. j ne crois pas qu’un kabyle est impliqué dans ces attentats. les kabyles sont loins des idées extremistes.
    mais j’avoue que ces dernieres années , il y a des jeunes minauritaires qui pratiquent un islam rigoureux.
    dans mon villages, on les appellent les talibans .

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here