Des citoyens de Tizi-Ouzou dénoncent l'absence de l'Etat

7
178
Marche à Tizi Wezzu

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Une marche a rassemblé des centaines de citoyens dimanche dernier dans la ville de Tizi-Ouzou pour dénoncer l’absence de sécurité. La goutte qui a fait déborder le vase a été le meurtre, le 23 juin dernier, d’un quadragénaire en plein cœur de la Nouvelle Ville, plus exactement au Boulevard Krim Belkacem.

Le défunt qui était un sportif (boxeur) a été pris à partie par une dizaine de délinquants munis tous d’armes blanches dont des couteaux et des sabres. Ils ne l’ont lâché qu’une fois achevé, gisant, par terre, dans une marre de sang. Tout le monde se demande comment des malfrats peuvent agir avec autant de facilité en plein centre ville et à quelques mètres d’un commissariat de police ? Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que de tels actes meurtriers soient enregistrés dans la ville de Tizi-Ouzou.

Il y a quelques semaines, c’est un jeune trentenaire, originaire d’Ouacif, qui a été assassiné à Boukhalfa, toujours à Tizi-Ouzou. D’autres agressions similaires ont également été enregistrées dans la même ville où un climat d’insécurité ne cesse de régner car, de l’avis de tous, les voyous bénéficient d’une impunité totale et surtout étrange dans la ville de Tizi-Ouzou. Cette situation intenable a poussé les habitants de la ville de Tizi-Ouzou et de la Nouvelle Ville à sortir dans la rue pour dénoncer ce climat d’insécurité. La marche a commencé au niveau de la cité universitaire Bastos où se trouve le commissariat de police le plus proche du lieu du drame du 23 juin passé.

Les manifestants ont ensuite emprunté la route de l’université « Mouloud Mammeri » pour prendre la destination de la cour de justice en traversant les principaux Boulevards de la ville comme les rues Lamali, Abane Ramdane et Larbi Ben Mhidi. Les manifestants ont dénoncé à l’unanimité le laxisme des autorités concernées au sujet de cette insécurité persistante. Ce n’est pas la première fois que les kabyles marchent pour dénoncer l’insécurité dans la région. La population en a marre de vivre dans un tel climat où il faut souvent être sur ses gardes en se déplaçant en ville. Surtout en soirée.

Lyès Medrati

7 COMMENTS

  1. la police est tres occupée a faire la chasse aux militants pacifistes du mak ,et il ne faut pas se voiler la face,la délinquance a tizi uzu est orchestrée et financée par le pouvoir colonial d’alger,d’ou l’impunité totale dont ils bénéficient.il faut que les kabyles reprennent en main leur sécurité et leur déstin!
    jusqu a quand subirons nous ce double dictat du pouvoir voyou d »alger d’un coté et de ses protogés malfaiteurs de l’autre?

  2. Mais quel perte de temps, á ce niveau ce n’est plus de la naïvetė c’est de l’aveuglement de la part de la population.
    Ne voient t’ils pas que cette insėcuritė est organiser pas ce rėgime mafieux.
    De quelle absence de l’ėtat parlent ils? Je vous dit moi qu’au contraire cette dictature est prėsente en force en kabylie par l’intermėdiaire de ses kds, des militaires, des gendarmes’des policiers…donc au lieu de perdre votre temps á quėmander, organiser vous par quartiers, par villages en comitės de vigilance qui assuront votre protection. On n’est jamais mieux servit que par sois même, alors kabyles relevez la tête!

    « Enfant du malheur l’adage le dit, sur aucun fumier ne pousse les figues. »
    -Matoub Lounes-

  3. Au lieu de marcher éperdument et désespérément pour demander la protection de l’état Algérien, les Tizi ouziens gagneraient à s’organiser pour mieux se défendre. La situation dans cette ville se présente sous deux aspects, soit que la majorité de la population ne soutient pas le MAK et auquel cas elle est prise en otage de par les agissements de ce mouvement, ou au contraire elle le soutient et tourne le dos à l’état Algérien et dans ce cas sa démarche est des plus incohérente. Quant au MAK, c’est le moment ou jamais de s’impliquer directement dans la vie de la cité par des démonstrations de force ….tranquille. Agissez au lieu de pleurnicher et de quémander la bonne grâce d’un pouvoir qui ne cesse de vous mépriser, de vous écraser et de vous tuer.

  4. C’est pathétique, des agneaux qui vont demander protection a leur bourreaux les chacals et les loups!
    Le jour ou l’état algérien aura déguerpi de toute la Kabylie a ce moment la il y aura de la sécurité et les petits délinquants se tiendront tranquilles ou iront rejoindre les hordes sauvages qui les ont elevés, car a ce moment la il y aura une justice pour les gens paisibles ne puissent plus être les victimes de cet état crapuleux qui utilise la petite et la grande délinquence pour que les citoyens kabyles soient terrorisés et demande protection à leur bourreaux!
    Il n’y a 36 milles solution ! Il faut d’urgence une Kabylie libre et INDEPENDANTE !

  5. Moi personnellement je suis d’avis de dénoncer le laxisme de l’état arabo-integriste en kabylie envers les criminels, les bandits et les terroristes islamistes qui sèment la terreur. Sachant que l’état est impliqué de près ou de loin dans la création de climat d’insécurité dans cette region et qui n’apportera aucune solution pour rétablir la justiste. Au même titre il faut aussi dénoncer la répression, les arrestations arbitraires, les intimidations du mouvement pacifique le mak.
    Ce qui nous intéresse c’est que le monde entier sache le degré d’implication de l’état voyou dans le maintien d’un climat de terreur dans la kabylie, et cela se fait par des manifestations, le mutisme ou l’indifférence des autochtones donne raison à cette mafia.
    Le MaK doit apporter des solutions aux problèmes des kabyles, les laissés-pour -compte du pouvoir mafieux, et les kabyles doivent eux aussi soutenir dans leur majorité le mak.
    Vive la kabylie libre, laïque et démocratique.

  6. Le MAK c TOUT LE MONDE. En 2001 il y avait absence totale de l’Etat en kabylie après la mise en quarantaine de la gendarmerie et pourtant la sécurité régnait partout à cause de la mobilisation des citoyens. Au début il y a eu quelques dépassement par des voyous qui ont voulu profiter de la situation, mais après avoir lynché plusieurs d’entre eux, le mouvement citoyen a fini par imposer l’ordre. Cela peut se renouveler encore une fois si la situation tend à s’empirer. Ce sera tant mieux pour la prise de conscience.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here