Le député Alilat, rattrapé par la justice espagnole ?

4
303
Omar Alilat

ALGERIE (Tamurt) – Selon les réseaux sociaux qui ont partagé un article du journal espagnol « El Mundo », le député de Bougie, Omar Alilat, serait impliqué dans une histoire de pots de vin versés en échange de son intervention pour faciliter l’obtention de marchés en faveur de la société espagnole Voltar Lassen.

Outre cet élu, des responsables de l’algérienne des Eaux auraient reçu leur quote-part financière pour permettre à cette société d’obtenir des contrats de réalisation d’une canalisation dans le cadre du projet de station de dessalement d’eau de mer à Souk Tleta, dans la wilaya de Tlemcen, et de construction de la première ligne de tramway d’Ouargla, marché octroyé en 2013 pour un montant de 230 millions d’euros.

Cet élu sur la liste du rassemblement national démocratique (RND) d’Ahmed Ouyahia, est à son deuxième mandat en tant que député. D’ailleurs, il se dit, ça et là, qu’il s’accroche à son siège de député pour avoir l’immunité parlementaire car étant impliqué dans une affaire d’émission de chèques sans provisions lorsqu’il était dépositaire de boissons alcoolisées d’une multinationale.

Amaynut

4 COMMENTS

  1. quand on devient militant dans les partis RND FLN TEDJ et leurs semblables ,il vous est difficile d’éviter ce genre de corruption . BOUMEDIENNE disait à l’époque quand vous travaillez le miel , vous ne pouvez pas éviter de lécher le doigt , cet adage touche la majorité des Algériens . moi j’ai connu des gens qui sont à l’écart de la société à cause du climat malsain qui règne à tout les niveaux et ce depuis bien longtemps .

    • Ton Chouchou est exctement celui par qui le mal est arrive: corruption, nepotisme, coup d’etat, assassinat de patriotes Kabyles tel que Krim Belkacem et bien d’autres, persecution de la langue et culture Amaigh,.. dois je continuer ? Si tu es Kabyle, ferais meiux d’aller t’eduquer dans ce domaine au lieu de le prendre comme reference.

  2. Il a raison. Boumediene était une référence pour la pègre qui lui a succédé. La dérive avait commencé en son temps. D’ailleurs à ce jour c’est le fln qui règne sans partage. Donc citer boumediene comme exemple c’est rappeler les coups d’Etats, les assassinats et l’exil d’opposants, la pensée unique, le parti unique, la gestion unique, une télévision unique, la dépersonnalisation du citoyen par la falsification de l’histoire et la politique d’arabisation, les pénuries de produits de base, la S.M. qui terrorise la société etc…etc…boumediene a n..q..é le pays, vive boumediene.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here