FFS : UN APPAREIL DÉGÉNÉRESCENT

8
113

Ccix Muḥend a dit :

« Daɛwessu n taddart tewɛar

« tfellu am terṣasin

« Alvaɛḍ yuγ-iţ di dderya

« ictaq ad isdukel sin

« Alvaɛḍ yuγ-iţ di tferka

« ur yerwi tivexsisin

« Wayeḍ yuγ-iţ di ṛṛay-is

« ula d Muḥend ur t-issin ».

CONTRIBUTION (Tamurt) – Le samedi 16 juillet de cette année 2016, dans la petite salle de la Maison de la Culture qui peut contenir au maximum une centaine de personnes, quelque chose qui se fait appeler le FFS et qui agit en ce nom a été instrumentalisé grossièrement pour insulter les citoyennes et les citoyens de la Kabylie en vilipendant le mouvement souverainiste du MAK.

Le pied de fer qui constitue l’appareil obsolescent du FFS composé de 5 personnes, comme un cheval de retour sans cavalier, est venu se gargariser à Tizi Ouzou pour réaffirmer deux objectifs : 1) l’allégeance au système en vue des élections législatives et municipales de l’année 2017 en prévision des quotas ; 2) la disponibilité de ce groupe de 5 personnes qui a squatté et dévoyé sans aucun scrupule le combat des militants kabyles de 1830, 1857, 1871, 1954, 1963 à s’offrir en service sans condition au système algérien après la mort de Aït Ahmed.

La traîtrise historique ainsi consommée, ce groupe ne perd aucune occasion pour pisser sans vergogne sur les martyrs du Printemps noir de Kabylie. C’est ce qu’il vient de perpétrer ce samedi 16 juillet à Tizi Ouzou.Tout le monde se souvient aussi de l’ex-président de l’APW de Tizi Ouzou, issu du FFS ; un individu qui se dit artiste mais à la palette multifonctions qui, en prévision de son élection au Sénat, a tout simplement boycotté l’enterrement d’Aït Ahmed. Laissons soin aux lecteurs pour qualifier cette forme d’allégeance qui ferait honte à Bocchus même.

L’appareil de ce parti qui fait penser plus à l’antique « frigidaire » qu’à une organisation politique et qui a consommé une hémorragie sans précédent de ses militants et de ses élites s’est trouvé un violon d’Ingres par des attaques incessantes contre le MAK et, à travers lui, toute la communauté kabyle. Pour ce faire et pour camoufler les dissensions qui le traversent, il s’est inventé « un fédéral de Constantine » tout heureux de venir insulter les Kabyles à Tizi Ouzou et en arabe, alors que la fédération de Vgayet toute entière a démissionné et que At Yeḥya et Michelet, fiefs historiques du parti sont passés au FLN et au MPA.

L’opportunisme de l’appareil du FFS le rend aveugle et lui obture les neurones. En ce moment, il se prépare à commémorer le 20 Août sans doute pour tenter d’effacer des mémoires l’agression et la chasse à l’homme qu’il a perpétrées avec l’aide de la police algérienne des vétérans du FFS 63 partis organiser un sit-in au siège du parti à Alger.

Pour notre part, nous qui vivons avec et parmi les vrais militants du FFS qui n’ont pas renié les fondamentaux de leur parti, nous témoignons de leur disponibilité pour la Kabylie éternelle, n’en déplaise à tous les « fédéraux » inventés et à la clique d’oligarques qui squattent le FFS.

Tizi Ouzou, le 24 juillet 2016

Un groupe de patriotes kabyles

8 COMMENTS

  1. Les elections inscrite dans l´agenda du régime colonial sont complètement fausse, le MAK doit préparé une compagne de sensibilisation afin de transformé cette zarda rituel qui dure depuis 62 à un réfrendum pour l´autodetémination du pays kabyle. Il y a pas d´autre chemin pour tamurt pour passé rapidement à autre chose a part le rejet dans le fond et dans la forme le folklore du régime colonial et imposé sa propre initiative qui est celle èlaboré depuis 2001 dans le programme du MAK et du GPK pour les orentation avenir du pays kabyle libre de RADP et quelle palce aura aux seins du concert des nations?

  2. Donc le fief historique de ait-hmed a déserté le ffs pour rejoindre le fln et le mpa son rejeton illégitime!!!! Bien bien bien bien. Les brebis égarées quittent la bergerie sans berger pour rejoindre la tanière du loup. Le zaïmisme a laissé des orphelins qui ne savent plus à qui se dévouer. Dire que le plus vieux soi-disant parti d’opposition finit de la sorte, c’est lamentable.

  3. Ce parti qui à la longue a fini par rentrer dans le rang est aujourd’hui l’ombre de lui même. A part le militant de base qui demeure encore sincère, le reste de ses structures est complètement inféodé au pouvoir pour récolter des miettes. De toute façon il n’a plus besoin de militant, puisque la démocratie pour lui se résume désormais à la politique des quotas. Alors quoi faire de mieux que de dénigrer ses  » frères  » pour plaire au Prince.

  4. Il faut aussi avoir le courage et l’honnêteté d’admettre et de dire que feu Ait Ahmed est en parti responsable de cette dégénérescence de ce parti. Il aurait dû le dissoudre avant son départ et cela aurait été le meilleur service à rendre à la Kabylie et aux Kabyles (dignes et fiers). On ne peut rien construire de solide et durable si on continue maladroitement à supporter le poids des tabous, de tous les tabous. En dehors des notions de liberté, de justice et de dignité, rien d’autre n’est sacré ou constant.

  5. c est vrais que le ffs derange la progression annarchique du mak , mais il a toujours pronné l autonomie individuelle , locale , et regionale ! il est le seul parti qui respecte les idées des autres meme en dehors de la kabylie !

  6. fidel a l autodetermination des peuples ! et continue de realiser l independance de tous les algeriens auquels l independance se trouve confisquée ! et d une maniere pacifique , civilisée et moderne !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here