Benghabrit ne parle jamais de tamazight

6
172
Benghebrit
Benghebrit

ALGRT (Tamurt) – Alors que la langue tamazight est officielle en Algérie, pour la première rentrée scolaire, cette nouveauté n’est pas importante pour la ministre de l’éducation Benghabrit. Elle parle de tout et de rien lors de ses multiples sorties médiatiques sauf de la langue tamazight.

Ni elle, ni la presse algérienne n’en parle.  Une attitude qui prouve, en ne peut plus clair, l’arrogance du pouvoir algérien à cette langue. L’ignorance de l’officialisation de tamazight par la ministre de l’éducation algérienne prouve aussi que le pouvoir algérien  n’a fait que   jeter de la poudre aux yeux des Amazighs en général et des Kabyles plus particulièrement.

Aucune mesure n’a été prise par le ministère de l’éducation pour généraliser l’enseignement de tamazight, par exemple.  Pis encore, dans certaines régions des directeurs de l’éducation ont même affirmé qu’ils n’accepteront jamais que tamazight soit enseignée au niveau de leurs établissements scolaires, sans que personne ne réagisse.

L’arabe reste la langue dominante dans le secteur éducatif algérien. Toutes les matières sont enseignées avec la langue de l’Arabie Saoudite.  Trois générations sont au moins déjà arabisées. Une politique de la fanatisation généralisée qui a porté un sacré coup à la langue tamazight en Algérie et à travers toute l’Afrique du nord.

Lounès B

6 COMMENTS

  1. Nous connaissons tous l’attitude d’un colonisateur, pour le colonisateur sa langue est la meilleure que celle des autochtones donc la langue du colonisateur algéro-arabo-islamique en terre Amazigh est la meilleure langue par rapport à la langue des Amazigh.
    La langue des autochtone (Thamazight) ne sera jamais enseignée par le colonisateur algéro-arabo-islamique ce principe est connu depuis l’existence des langues. C’est par l’indépendance de la Kabylie que notre langue Thamazight sera enseignée, comme ça elle aura toute sa place dans le cœur des Kabyles et des Amazighs en général.
    Vive la Kabylie libre et indépendante.

  2. Cette Ben fait partie de la mafia arabo-islamiste marocaine au pouvoir. Malgres les apparences, cette mafia veut faire de l’Algerie une republique bananiere arabe et islamiste; ils sont au bord de la reussite. Tamazight pour eux c’est du folklore appele a disparaitre. Avis aux Kabyles hamdoulilahistes qui ont rejoins le lot de brebis sous controle de cette mafia.

  3. C’est l’arabe qui a pris un sacré coup contrairement à ce qu’on croit. Qu’ils enseignent seulement l’arabe aux arabes qui ne veulent apprendre que l’arabe, ils ne produisent que des monolingues arabes analphabètes qui ne sont même pas acceptés dans les universités européennes faute de ne maîtriser(et encore mal) que cette langue dont aucun peuple non arabe n’en veut. Quant à Tamazight, l’essentiel est quelle se généralise en Kabylie. Par notre multilinguisme, nous aurons toujours une longueur d’avance sur eux.

  4. l’école algérienne (et l’université) ne feront qu’assassiner tamazight. et ils se font pas prier. déjà les enfants n’en veulent plus si on leur laisse le choix. trop de bricolage, trop de monopole, d’opportunisme… tout est là pour saper tamazight. certains me diront que je suis pessimiste. j’espère que j’aurai tort et qu’ils auront raison. en attendant, faute de mieux, on peut résister en expulsant de nos cœurs et de nos vies les dieux et les valeurs de l’islam. si on le fait, la langue arabe s’en ira. rapatrions donc nos valeurs, nos manières, nos regards. kabylisons-les. nos enfants nous remercieront de l’avoir fait.

  5. c’est un régime théocratique programmé bien avant le départ des colons français , la france coloniale a été pour beaucoup dans la situation actuelle de l’algerie sur le maintien eternel de l’islamisation de la societé qui est devenu au fil du temps sa raison d’etre

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here