Le peuple kabyle ne vous servira plus de chair à canon

17
126
Bouaziz Ait Chebib et Hocine Azem
Bouaziz Ait Chebib et Hocine Azem

KABYLIE (Tamurt) – Encore une fois l’Algérie coloniale tente vainement d’installer la Kabylie dans une spirale de violence politique. Encore une fois l’Algérie coloniale mène sa guerre de succession sur les territoires de Kabylie qu’elle livre au chaos et à la désolation. Si le droit de grève et les pratiques démocratiques sont fortement ancrés en Kabylie, nous devons demeurer vigilants pour que ces valeurs universelles ne soient pas détournées pour constituer les bases arrières d’une guerre qui sera néfaste pour la Kabylie .

Comme en 2011, le pouvoir algérien utilise le soulèvement en Kabylie et les Kabyles pour neutraliser l’Algérie. Conscient de l’effet repoussoir qu’exerce la Kabylie sur le subconscient algérien, il agite à chaque fois la « menace » kabyle pour maintenir l’Algérie sous son joug. Pour désamorcer le mécontentement engendré par sa loi de finance de 2017, il charge ses relais locaux de mettre la Kabylie à feu et à sang.

C’est ainsi qu’une grève légitime contre l’oppression fiscale que subit la Kabylie se voit orientée vers un terrain d’émeutes et de violence. C’est dans des contextes semblables que nous devons nous rappeler le martyre de Matoub Lounes, des victimes du printemps noir et le lourd tribut que la Kabylie a toujours payé à chaque fois que des règlements de comptes se jouent à Alger.

Les récents événements qui ont secoué la Kabylie sont l’œuvre des cercles d’intérêt occultes qui œuvrent à démanteler la cohésion sociale de la nation kabyle en fomentant sciemment des troubles et des violences.

Le peuple kabyle doit mener une lutte pacifique pour sa libération et le recouvrement de sa souveraineté. Le pacifisme n’est pas synonyme de résignation, mais la violence ne fait que l’éloigner de son projet politique pour une Kabylie libre, démocratique, sociale et laïque.

La scène politique kabyle est riche par sa diversité, nos divergences doivent vitalement être considérées comme une richesse d’opinion signe du caractère démocratique, socle de notre culture. Nous nous devons de rester unis pour assurer la pérennité et la sécurité de notre peuple et rassurer notre jeunesse, l’avenir de la nation kabyle. Notre force viendra de notre union qui est et restera l’ultime moyen de préserver la vie de nos jeunes et d’extirper la Kabylie du marasme multidimensionnel dans lequel l’État algérien l’a plongée!

Nous avons la responsabilité historique de nous organiser afin d’accompagner cette force et cette jeunesse dans la construction d’un avenir de paix, de liberté et de fraternité.

Les combats libérateurs et démocratiques nécessitent discernement, engagement, action et union. C’est pourquoi nous lançons un appel fraternel à tous les militants kabyles, indépendantistes, autonomistes, fédéralistes ou régionalistes, et ce sans distinction aucune, à bâtir l’unité dans le respect de la diversité car seules notre union et notre solidarité pourront sauver la Kabylie.

Bouaziz Ait-Chebib et Hocine Azem

17 COMMENTS

  1. Bravo Cher Bouaziz et Cher Hocine

    L’ union dans la diversite’ d’ opinion de croyances et sauvegardons notre Kabylie chere a nous laiques plurielle, dans la paix peut importe que l’ on soit independentiste , federaliste, autonomiste ou autre , l’ union entre nous pour notre Kabylie

    Vive Notre Kabylie Notre Nation unie, paix fraternite

    Votre frere Kabyle

    Thanemirth

  2. Tout a fait, ay Izem !!!
    « … Le peuple kabyle doit mener une lutte pacifique pour sa libération et le recouvrement de sa souveraineté. Le pacifisme n’est pas synonyme de résignation, mais la violence ne fait que l’éloigner de son projet politique pour une Kabylie libre, démocratique, sociale et laïque. … »

    Les bras, les pierres et je ne sais quoi, la violence en general, n’a jamais resolu aucun probleme, nulle-part.

    Dit-on, « un probleme bien pose’ est un probleme quasi-resolu ! »

    Les problemes administratifs, de fiscalite’, bureaucratie, arabocratie, decoulent tous d’une meme source: La Gouvernance, de la joomlookia.

    Il n’y a qu’une facon de resoudre ce probleme, aussi bien pour nous que pour le regime. Nous detacher completement de tout contact, autant que possible, de ces appareils… administrations, et ne nous enguager que dans la notre, qui est en construction. Quelle privilege, que de participer a la construction d’une nouvelle et vraie republique, digne de ce nom.

    Pour ce faire, s’enguager dans le debat publique chacun chez soi, quartier, famille, village, aarch…

  3. tres bonne analyse de ces deux cadres du MAK en effet le pouvoir qui est dans une situation d’impasse cherche à noyé le poisson dans l’eau ; il est en panne d’idées car c’est un régime islamiste qui exerce avec abus de pouvoir à l’image de toutes ses institutions à leur tete des inccompétents qui maitrisent que la langue arabe .

  4. On s’interroge sur comment réaliser l’union des indépendantistes, autonomistes, fédéralistes et régionalistes. Quel est le sens de « bâtir l’unité » quand les options et les objectifs des uns et des autres sont quoi qu’on dise divergents. En effet, si on peut trouver une base commune entre les autonomistes, les fédéralistes et les régionalistes à savoir la conception d’une entité Kabyle dans un Etat algérien unitaire, il en est tout autre des indépendantistes dont l’objectif est à l’opposé de celui de ces autres groupes. L’indépendance de la Kabylie est une solution radicale qui fera sortir notre pays Kabyle du joug colonial algérien. Il n’ y a pas de points de convergence entre les indépendantistes et les algérianistes regroupant les 3 autres entités exceptés sur des objectifs ponctuels tels que des célébrations ou sur des objectifs généraux tels la défense des liberté, droits de l’Homme et de la démocratie qui sont des points où l’union peut être élargie au delà même de la Kabylie, mais sur le fond c’est à dire sur le pourquoi nous luttons, sur la raison même de notre existence en tant que militants Kabyles souverainistes à savoir l’indépendance de la Kabylie, il faut avoir l’honnêteté de reconnaitre que les algérianistes nous barreront la route autant qu’ils pourront car leur objectif est à l’opposé et est antinomique du notre : eux veulent bien rester dans le giron algérien et ils se battront pour cela et c’est leur droit, ne nous voilons pas la face et ne faisons pas comme si cet antagonisme n’existe pas.

    Ceux qui veulent noyer le combat des militants Kabyles dans un droit-de-l’hommisme porteront la responsabilité de l’échec du Combat Kabyle. Ceux qui n’osent pas afficher leur combat pour l’indépendance (manifestement le mot Indépendance est tabou auprès de l’ancienne direction du MAK qui lui préfère libération quoi que ce ne sont pas des synonymes) ne pourront pas convaincre nos concitoyens Kabyles d’opter pour celle-ci.

    Sous prétexte d’union, nous n’allons pas contribuer à faire grossir le rang des algérianistes et désespérer les militants indépendantistes qui s’affichent en tant que tels sur le terrain. En ce moment, le MAK a le vent en poupe et l’option indépendantiste est relativement mieux ancrée que l’autonomie auprès des militants, il faut donc aller de l’avant et stopper (oui, stopper ou contrer) toute option qui nous ferait un retour en arrière dans nos objectifs. En d’autres termes, soyons fermes sur nos convictions, les algérianistes de tout bord ne sont pas des enfants de coeur, ils guettent le premier faux pas de notre mouvement pour s’engouffrer dans la brèche, ce ne sont pas des enfants de coeur comme veulent nous le faire croire nos amis… S’ils auront l’occasion, ils n’hésiteront pas une seconde pour abattre le MAK afin de lui substituer auprès des citoyens Kabyles une sorte de soumission à l’algérie coloniale. C’en serait fini de l’idée indépendantiste Kabyle.

    Au lieu d’appel à l’union, il faut appeler à REJOINDRE le MAK pour un objectif clair, celui de l’indépendance. Toute autre option est un coup de poignard dans le dos de la Kabylie.
    Vive la Kabylie indépendante.

    • je partage entierement cette analyse de Baql. Il ne peut pas y avoir de « kabylie libre » dans une algerie arabo-islamique. Une autonomie regionale kabyle ne sera jamais tolérée par un systeme arabo-islamique dont la nature est resolument raciste envers tout ce qui n’est pas arabe et islamique. Nous avons trop perdu de temps pour nous aventurer encore dans cette voie sans issue. Seule l’option d’independance peut nous mener à la veritable liberté à laquelle aspire la kabylie de tout son coeur.
      je souhaite voir mes amis Bouaziz et Izem, reflechir tres serieusement à toutes les experiences du mouvements kabyle et surtout à toutes les divisions et les echecs passés .

  5. C’est toujours un énorme plaisir de vous lire Mas Bouaziz.
    Bien entendu notre jeunesse doit garder son énergie pour la finale mais surtout bâtir sa kabylie qui le lui rendra et sera de lieux pour réaliser son rêve. Non ,non ,non aucun kabyle digne de sa kabylie ne doit mourir ni servir les causes de l’état maudit algérien.
    Gardons nos forces et unissons -nous pour justement asséner le coup fatal à ce pouvoir et ses relais. Ainsi se terminera le cauchemar algérien.
    Encore une fois Mas bouaziz continuer à servir d’étoile pour cette jeunesse qui souffre.
    Tannemrit…
    TAMURT LEQVAYEL TILLELIT !

  6. Je tenais juste à remercier les deux militants Mssr Ait Chebib et Azem et leur rendre hommage. Ils ont raison de dire que nous Kabyles nous ne devons pas ou plus servir de moteur à une contestation d’ordre sociale ou économique puisque nous n’avons aucune place dans ce pays et si contestation il y’a elle doit revêtir un caractère indépendantiste comme l’a bien expliqué Mr Ferhat Mehenni dans son allocution.
    Ce qui doit aujourd’hui préoccuper les Kabyles ne doit plus être le prix de certains aliments mais comment sortir notre région du joug colonial de ceux qui nous ont colonisés et ne rêvent que de notre mort. AFUD IGARZEN A TAMURT ET ASSEGAS AMEGGAZ.

  7. A mon humble avis, pour se prémunir des coups bas du pourvoir algérien, il faudrait hâter le depos du memorandum à l’ONU. Ceci entrainerait de facto une décantation généralisée. Que ce soit chez les kabyles sceptiques ou au niveau du pouvoir algérien. En plus, ceci porterait notre combat sur la scène internationale.
    Meme les autres peuples du monde nous prendrait au sérieux et nous verrait d’un regard différent, vu que, et surtout, notre combat est pacifique.

  8. Azul,
    N’oublions jamais que les personnes qui sont derrière la violence sont envoyées par le pouvoir. Idem pour la désunion des Kabyles car dans chaque mouvement, le pouvoir a implanté de faux militants qui font tout pour créer la haine entre les différents mouvements. Restons vigilants mes frères.
    Amicalement

  9. Monsieur le président,
    Monsieur le premier ministre,
    Mon général,
    votre génie et votre haut sens patriotique vous a permis de débusquer des tentatives étrangères visant a déstabiliser votre chère Algérie.Bravo. alors soyez conséquents et agissez.Soyez des Hommes et ripostez : Dénoncez et nommez ces puissances étrangères au lieux de réprimer les manifestants et protester auprès de vos homologues étrangers si vous êtes a leurs hauteurs.
    A moins que les mains étrangères a l’Algérie sont les mains du MAK, dans ce cas vous avez raison, je vous l’accorde.La Kabylie est un territoire étranger a l’Algérie, c’est ce que vous revendiquons.

  10. le terroriste arabo khoroto alg demande de raser la kabylie et au lieu de se préparer a cette éventualité faite l’autruche avec votre combat pacifiste faces aux horde islamo arabo khoroto algerien et pendant ce temps censurez nous .

  11. Je dois juste rappeler quelques evenements pour expliciter la strategie de l’ennemi du peuple.

    Il est evident que cette strategie a comme espace choisi Vgayet et une petite armada stipendee de ‘voyoux’
    dirigee par une equipe des services

    1) Pre-preparation du terrain:

    Il y’ quelques mois en arriere ILS nous ont organises une foule barbare qui punit atrocement un voleur dans une marche en presence impuissante des forces de l’ordre. Message ces gens la sont terro et violents. L’evenement fait le tour de la planette terre.

    2) Preparation du terrain
    Ils nous ont organise en foule feroce qui casse de l’Oranais. Blesser les paisibles Oranais en humilliant ‘dune facon crasse les suppporter de leur equipe locale.

    3) Les derniers evenemnts: lacher la meute.

    Le but: L’ennemi du peuple sait anticiper et fait exploser quelques ballons pour ne pas a voir tous les ballons exploser au meme temps. C’est un contre feu pour eviter le grand incendie.

    4) et fin: Ils ont echouer. Pour le moment:

  12. Ces paroles doivent résonner dans les enceintes des Nations-Unies à New-York, au Bundestag ,à Berlin, au parlement britannique, à Londres et pourquoi pas à l’assemblée nationale française, à Paris.
    Ces paroles refletées par JERJER, sont arrivées ici, en Europe, sans perte de puissance.
    La presse française et le gouvernement français, ôtages des services du pouvoir impérialo-araboislamiste d’Alger, préfèrent parler d’une manifestation au Mexique, à des kilomètres de distance de Paris( France-Inter d’hier), que des événements en Kabylie ces derniers jours.
    Comme quoi la Kabylie n’a pas de frontière avec les USA et le peuple kabyle , peuple de la Méditerranée occidentale, nous ressemble trop, mais il n’est pas européen !!!!
    Masin

  13. Ce qui est fantastique et qui fait rager la junte d’alger et ses collaborateurs, c’est que l’indépendance de la kabylie gagne de plus en plus l’adhésion principalement des jeunes avides de vivre dans une Kabylie libre de toute emprise étrangère. Les kabyles comprennent enfin qu’ils sont belle et bien sous domination étrangère d’entité arabo-islamique. Aujourd’hui, contrairement à hier, personne n’ignore cette amère réalité. Les kabyles algérianistes continuent encore à croire à une future algérie démocratique, mais ils finiront bien par comprendre qu’ils s’accrochent à une chimère, car la majorité des algériens préfèrent vivre sous une dictature car leur nature religieuse le leur impose. Les individus qui compose la junte qui dirige l’algérie sont de cette nature-là. Pour contrecarrer les indépendantistes kabyles, ils gaspillent des sommes considérables pour renforcer leurs moyens de répressions, mais à long terme, la Kabylie éternelle finira par triompher.

  14. Les kabyles que je connais ne partage pas l’idée d’ un état kabyle souverain. La dizaine de kabyles de mon entourage venant de la grande Kabylie ou de la petite Kabylie ne voient pas de causes dans l’indépendance d’une région puisqu’ils se sentent pleinement algérien et l’assument.

    • La poignée de kabyles que vous connaissez ne représentent pas tous les kabyles.
      S’ils se sentent pleinement algeriens qu’ils sachent que la constitution Algerienne ne les reconnaît pas en tant que kabyles, ils sont arabes ils viennent du désert d’Arabie saoudite. Bedouin quoi!!!!
      Se dire kabyle algerien n’a pas de sens. Besoin d’un dessin !!! Ayez au moins un minimum de dignité.

    • Tassemamt am l’qaras sans doute si tous tes amis pensent cela c’est que toi aussi tu n’en pense pas moins . Dis moi qui tu fréquentes et je te dirais ..etc… Change tes amis car crois moi les Kabyles dignes de ce nom n’en ont cure de ton Algérie colonialo arabe . Se sentir bien en tant qu’ Algérien signifie aimer l’araboislamisme dont c’est devenu un synonyme . Believe me , Aimer un pays anti Kabyle pour un Kabyle c’est être un renégat mon gars ou ma garce (non péjoratif selon Larousse)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here