Des actions prévues le 25 février, 17 syndicats dans la rue à Tizi Ouzou

2
94
syndicats-algerie
TIZI-OUZOU (Tamurt) – Pas moins de dix-sept syndicats autonomes ont  annoncé qu’ils appellent l’ensemble de leurs adhérents et sympathisants à venir massivement prendre part au grand rassemblement de protestation des travailleurs qui se tiendra dans la ville de Tizi-Ouzou, bastion des luttes démocratiques et contre le pouvoir et l’intégrisme.
Il s’agit de syndicats autonomes qui mènent seuls contre tous un combat juste contre le pouvoir algérien et ses pratiques et qui est en train de faire payer au seul peuple son incapacité à gérer l’après-crise du pétrole. Le week-end dernier, les responsables de tous ces syndicats se sont réunis au siège du Cnapest à Tizi-Ouzou où la décision a été entérinée. En plus du rassemblement, les travailleurs qui se reconnaissent dans ces syndicats autonomes vont aussi faire une marche. Quant au sit-in, il sera tenu au cœur de la ville de Tizi-Ouzou, devant le musée de la ville (ancienne mairie).
Après la première escale programmée devant le musée, les manifestants feront le déplacement devant le siège de la wilaya pour encore tenter de se faire entendre auprès des autorités. La revendication principale, exprimée par les protestataire a trait à la décision prise par le gouvernement algérien de supprimer définitivement la retraite anticipée en vigueur en Algérie jusqu’à 2016. Cette décision a été prise dans le sillage de la batterie de mesures injuste et impopulaires dont la seule cible est le petit peuple et les pauvres salariés auquel le pouvoir fait payer ses erreurs.
Quand l’argent coulait à flot, le peuple n’a rien reçu, il a été distribué aux opportunistes de tous bords (hommes politiques, Présidents de clubs, soutiens au régime, quelques journaux et chaines de télévision, des chanteurs de service-même kabyles…). Aujourd’hui, les dirigeants se tourne vers le peuple pour lui vider les poches et lui enlever tous ses droits dans le seul but de se maintenir.
Tahar Khellaf
 

2 COMMENTS

  1. Pourquoi venir manifester a Tizi alors que c’est un syndicat algerien. Ne peuvent-ils pas y aller se rassembler a Alger, Oran ou Constantine capitale de la culture arabe?

  2. A Tizi ou ailleurs, ils n’auront que leurs clientèles: les affidés du pouvoir . personne n’y croit à l’efficacité de ces organisations aseptisées !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here