Enrico Macias chante en kabyle avec Idir

4
838
Idir et Enrico Macias

CULTURE (Tamurt) – Le célèbre chanteur Enrico Macias, d’origine algérienne, a interprété avec brio une chanson en kabyle avec Idir. C’est lors d’une émission de France 2 que les deux chanteurs kabyles ont fredonné quelques couplets de la chanson « Snitra ».

« J’ai chanté en plusieurs langues et c’est un énorme plaisir pour moi de chanter avec la langue de ma patrie.La proposition d’Idir de chanter avec lui est vraiment intéressante. Il m’a avoué que sa chanson « Snitra », qui veut dire une guitare en kabyle, a été inspirée de la mienne, celle d’un dialogue entre un oiseau et une guitare », a déclaré sur le plateau Enrico Macias, enfant de Cirta, actuellement Constantine.

Enrico Macias, juif Algérien, a toujours exprimé sa fierté de ses origines Berbères. Il a tant souhaité chanter en Kabylie, mais le régime Algérien ne le veut pas. Enrico est aussi ami avec plusieurs chanteurs kabyles dont Matoub Lounes. En Kabylie ses chansons sont toutes connues. Même dans ses concerts en France, des milliers de kabyles assistent à ses soirées artistiques, ce qui lui fait, certainement, énormément plaisir.

Ravah Amokrane 

4 COMMENTS

  1. Enrico n a jamais exprimé sa fierté d avoir des origines berberes, par contre il a dit en presence de idir qui acquiesçait, que les berberes etaient juifs avant que les romains ne viennent les chritianiser ensuite les turcs???,les islamiser(.la video existe sur u tube .)

    • @El arabi………ton probleme , c’ est les Kabyles…….
      La Kabylie est un pays……..
      l,algérie est une colonie……….MALHEUREUSEMENT POUR TOI…..LA EST LA VÉRITÉ

  2. On aime bien Enrico Marcias, mais sur les plateaux de télévision il toujours mis en avant les origines de sa musique comme « arabo-andalouses » et il n’a jamais dit qu’il était berbère. Maintenant c’est vrai que les kabyles étaient chrétiens depuis le 2ème siècle sous le règne de l’empereur Constantin et juifs aussi. Ça a commencé à changer au 12ème siècle avec l’arrivée massive des arabes, mais surtout avec les turcs entre le 16e et le 19e siècle.

  3. on s’en goût de Mafias Cabrel Bruel Lefortestier et autres Lenormand . D’ailleurs tous des bobos gauchistes politiquement corrects alter mondialistes, donc forcément peu enclins à se montrer solidaires avec les kabyles défendant une identité, une langue et une culture régionale
    Ce n’est pas Ferhat, Matoub ou Ali Ideflawen qu’on verrait tourner autour de cette faune de dégénérés.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here