Akbou : Mandat de dépôt contre huit indépendantistes kabyles

6
508
Mandat de dépôt
Mandat de dépôt

AKBOU (TAMURT) – Le Maître Sofiane Ouali a apporté, ce lundi soir, des précisions concernant l’affaire des indépendantistes kabyles arrêtés, samedi dernier, à Akbou, et auditionnés, ce matin, par le juge d’instruction du tribunal de la même ville. Huit militants parmi les 16 interpellés ont été placés sous mandat dépôt. Les huit autres ont été relâchés, mais placés sous contrôle judiciaire.

Les militants indépendantistes placés en détention préventive sont Maouche Menad, Fateh Karim, Bousselam Boujemaa, Choukri Faouzi, Djoudi Djamel, Kased Younes, Ait Mensour Zahir et Laoubi Merzouk. Selon le Maître Allaoua Bena, ces militants sont poursuivis, entre autres, pour les chefs d’inculpation « d’outrage à une institution publique » (article 146 du code pénal), « attroupement armé » (articles 97 et 99) et « atteinte à l’unité nationale » (article 79). Ces accusations graves sont infondées et arbitraires, selon les avocats de la défense.

En effet, les militants indépendantistes s’apprêtaient à organiser une marche pacifique lorsque la police algérienne s’est déchaînée contre eux, en usant de la violence et des tasers X26 lors des interpellations. « Le collectif des avocats de la défense fera appel de ces mandats de dépôts devant le chambre d’accusation », a annoncé le maître Allaoua Bena.

Tout en dénonçant « les pratiques rétrogrades de la police algérienne », l’Union pour la République Kabyle (URK) a exigé dans un communiqué rendu public, samedi dernier, et signé par son porte-parole, Lyazid Abid, « la libération immédiate et inconditionnelle » des militants indépendantistes kabyles arrêtés.

Arezki Massi

6 COMMENTS

  1. Ce qui ne tue pas renforce !
    Depuis la délocalisation des darkis en Kabylie suite aux assassinats plus d’une centaine de jeunes en 2001, le régime a renforcé son appreil répressive Kabylie.

  2. Nous sommes tous MAK. Le régime arabe ne peut pas imposer qui serait fréquentable en Kabylie. Cette stratégie qui divise la communauté Kabyle est de type colonialiste. Liberez les hommes libres, ils ne deviendront jamais citoyens arabes juste parce que vous avez la force des armes. Pour être credibile comme institutions vous devriez être régulièrement élus, ce qui n’a jamais été le cas depuis 62. Un problème politique ne peut devenir d’ordre public, c’est depuis 63 que l’Etat arabe est refusé en Kabylie.

      • Vous êtes libre, même de vous faire islamique, si Ath ouarthilan et pas bon ouarthilen décidaient démocratiquement de se faire l’ agene de l’ arabisme !

  3. La Kabylie doit mettre une stratégie en place pour se défendre et refuser ces nouveaux colons qui veulent nous khrabiser et islamiser, nous piller et faire de nous leurs exclaves.
    Nos ancêtres étaient armés alors pourquoi pas nous.

    Réveillez vous !!!
    Surtout préparez vous aux feux de forêt, dès aujourd’hui.

    • @Thyziri
      Nos ancetres etaient armes pour defendre d’autres causes que la notre, sinon on ne serait pas la. La plus grande supercherie est arriver en 1962-63 quand l’armee W3-W4 deposas les armes apres qu’elle fut decimee a la frontiere algero-marocaine, pendant que l’armee des frontiieres aiguises ses coutaux de loin.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here