BEM: Tizi Ouzou se distingue avec 87,46%

6
794
Examens du BEM
Examens du BEM

KABYLIE (TAMURT) – le département de Tizi Ouzou se distingue, cette année également, dans les résultats scolaires des examens de fin d’année. Après avoir arraché la première place à l’examen de 5ème, il vient aussi d’être classé premier dans les résultats de l’examen de passage au lycée (le BEM).

Tizi Ouzou a obtenu, cette fois-ci, un taux de réussite de 87, 46 % (64,46 % est le taux de réussite national). En matière de passage au lycée, Tizi Ouzou a eu la première place avec un taux d’admission en première année secondaire de 89, 21% (taux national : 72,86 %). Des chiffres qui hissent la région au haut du podium pour plusieurs années consécutives. Tout comme pour l’examen de cinquième de l’année scolaire 2020/2021 qui s’est pourtant déroulée dans des conditions très difficiles avec un démarrage de l’année scolaire tardif, lié à la pandémie de coronavirus. Mais aussi le recours au système de double vacation qui a beaucoup perturbé les élèves.

La meilleure élève de Tizi Ouzou est Haddag Alicia d’Azazga avec une moyenne, au BEM, de 19, 22. Elle est suivie de Djouder Dina et Douci Melissa, scolarisées au centre-ville de Tizi Ouzou et ayant obtenu respectivement : 19, 04 et 19, 02. 178 collèges ont obtenu un taux de réussite supérieur à la moyenne nationale. Dans 6 CEM, le taux de réussite au BEM a été de 100 %. Dans 140 CEM, le taux de réussite est supérieur à 81 %. 129 élèves ayant passé le BEM ont obtenu, à Tizi Ouzou, une moyenne supérieure à 18.

Idir Tirourda

6 COMMENTS

  1. Franchement,être premier avec un tel système scolaire complètement obsolète ne mérite aucune une fierté.
    Je vois une contradiction chez vous , vos dénoncez en permanence un système d’éducation catastrophique avec l’arabisation à outrance et vous exprimer vôtre joie pour une pseudo première à l’échelle nationale.
    A ne rien comprendre.
    Vous encouragez la médiocrité et vous devenez complice du système d’éducation basé sur l’arabisation et l’islamisme .
    Je crois c’est une attitude irréfléchie de votre part j’espère.
    A revoir.

  2. Je pense qu’il est temps de mettre le prenom avant le nom comme cela se fait dans tous les pays.
    Alors c’est Alicia Haddag d’Azazga avec une moyenne, au BEM, de 19, 22. Elle est suivie de Dina Djouder et Melissa Douci.

  3. Le système de l’enseignement arabisant fondamentaliste, longtemps remis en cause sur l’échec scolaire, devenue ces dernières années en Kabylie un enjeu de chiffre transformer en fierté dans la tête de pas mal de gens!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here