ONU: Comité spécial « C-24 » : Le Maroc réitère son soutien au droit du peuple kabyle l’autodétermination

0
278
ONU-C-24
ONU-C-24

DOMINIQUE (TAMURT) – L’ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU, Omar Hilale, a réaffirmé le soutien de son pays au droit du peuple kabyle à son autodétermination, à l’occasion de la tenue par le Comité spécial « C-24 » de son séminaire régional des caraïbes dans la paroisse de St. John, en Dominique, du 25 au 27 août 2021. « Le peuple kabyle existe avant la création de l’Algérie et il a le droit à son autodétermination », a-t-il affirmé, en réponse à des déclarations provocatrices du chef de la délégation algérienne, Soufiane Mimouni.

« Le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes est un principe universel et onusien. Il faut qu’il soit utilisé sans discrimination et que tous les peuples puissent en bénéficier, notamment ceux qui sont sous occupation depuis des lustres », a déclaré le diplomate marocain, Omar Hilale. Celui-ci a souligné dans son intervention que « le peuple kabyle, qui existait déjà depuis une longue période avant la création de l’Algérie, a aussi le droit à son autodétermination ». En outre, le représentant du royaume chérifien auprès de l’ONU a dénoncé l’hypocrisie légendaire de l’Algérie lorsqu’elle évoque le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes. « Pourquoi l’Algérie renonce à appliquer ce qu’elle exige des marocains du Sahara, au point d’imposer un conflit au royaume durant 45 ans à travers un groupe séparatiste armé (Polisario, NDLR) ? Et pourquoi les représentants du peuple kabyle n’ont pas le droit d’assister à cette réunion du C-24 ? Eux aussi ont le droit de s’exprimer librement sur leur avenir », a-t-il annoncé.

A noter que le séminaire en question a été organisé sous les auspices du Comité spécial, qui est officiellement connu sous le nom de Comité spécial chargé d’étudier la situation en ce qui concerne l’application de la Déclaration sur l’octroi de l’indépendance aux pays et aux peuples coloniaux. Selon un rapport de l’ONU, il y a 17 territoires non autonomes sous la compétence du Comité spécial. Il s’agit respectivement de Samoa américaines, Anguilla, Bermudes, Îles Vierges britanniques, Îles Caïmans, Îles Falkland (Malvinas), Polynésie française, Gibraltar, Guam, Montserrat, Nouvelle-Calédonie, Pitcairn, Sainte-Hélène, Tokelau, îles Turques et Caïques, îles Vierges américaines et Sahara occidental.

Pour rappel, au mois de juillet dernier (13-14), la représentation diplomatique marocaine à New York avait distribué une note officielle aux pays membres du mouvement des non-alignés dans laquelle le Maroc avait affirmé son soutien publiquement et explicitement au droit à l’autodétermination du peuple kabyle. « Le vaillant peuple kabyle mérite, plus que tout autre, de jouir pleinement de son droit à l’autodétermination », avait estimé dans sa note officielle l’ambassadeur du Maroc aux Nations unies, Omar Hilal.

Arezki Massi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here