Publication. En vente depuis le 20 octobre : Le nouveau livre de Ferhat Mehenni tombe à point nommé

0
57
Ferhat Mehenni
Ferhat Mehenni

KABYLIE (TAMURT) – Le sixième livre de Ferhat Mehenni, intitulé « Réflexions dans le feu de l’action : Histoire de la renaissance du peuple kabyle », sorti officiellement le 20 octobre dernier, tombe à point nommé. Alors que le Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie et les indépendantistes kabyles en particulier font l’objet d’une campagne de propagande mensongère menée par le régime d’Alger, les écrits recueillis dans ce livre tentent de « rassurer un peuple, caresser ses espoirs et lui faire accomplir, quelques fois au forceps, un pas ou deux en avant », note l’avant-propos de l’ouvrage.

Publié le 20 octobre dernier aux éditions Fauves, le nouveau livre de Ferhat Mehenni, intitulé « Réflexions dans le feu de l’action : Histoire de la renaissance du peuple kabyle », arrive dans un contexte particulier. Celui-ci est marqué par une campagne de propagande mensongère dirigée par la junte militaire algérienne à l’encontre du Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie (MAK) et une répression féroce visant des militants kabyles, notamment ceux animés par la fibre indépendantiste. En effet, au mieux de leur forme depuis la mobilisation historique de la marche du 20 avril dernier, les militants indépendantistes sont devenus la cible privilégiée du régime algérien. Ce sixième livre du président de l’ANAVAD (Gouvernement provisoire kabyle en exil), présenté dans l’avant-propos de l’ouvrage comme «un recueil de vingt ans de réflexions puisées dans le feu de l’action d’un combat politique singulier », retrace les grandes étapes de l’évolution de la lutte d’un peuple pour la reconquête de sa liberté et de sa souveraineté. Les historiens souhaitant étudier la genèse du mouvement indépendantiste kabyle et comprendre comment l’on a passé de la revendication d’une autonomie régionale à celle de l’indépendance trouveront dans ce livre de précieux documents, dont plusieurs ont été écrits alors que la Kabylie était à feu et à sang et ses enfants tombaient sous les balles explosives de la gendarmerie algérienne.

Ce livre arrive à point nommé pour montrer encore une fois que le projet de l’indépendance de la Kabylie n’est pas le fruit du hasard ou l’œuvre d’aventuriers. Un travail profond de réflexion a précédé l’adoption de cette revendication radicale. L’ouvrage atteste aussi que le mouvement indépendantiste kabyle est d’essence pacifique. Malgré la répression féroce et l’arbitraire dont ses militants sont victimes, le MAK est resté attaché à la lutte pacifique. Enfin, cet essai de Ferhat Mehenni est sans doute un repère nécessaire pour la nouvelle génération, née après les évènements tragiques du Printemps noir 2001, ayant conduit à la création du MAK, comme réaction politique pacifique à la barbarie du régime algérien.

Arezki Massi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here