Dissidents du RCD : des dizaines de listes en lice

2
1553
Said-Sadi-et-Mohcine-Belabbas
Said-Sadi-et-Mohcine-Belabbas

KABYLIE (TAMURT) – Alors que le Rassemblement pour la Culture et la Démocratie (RCD) a officiellement annoncé qu’il boycottera les élections municipales du 27 novembre prochain, il se trouve que des dizaines de listes en lice pour les mêmes élections sont composées de militants et de cadres du RCD.

Mais il s’agit, dans la majorité des cas, de cadres et de militants qui sont en rupture de ban avec leur parti d’hier. Certains ont tout simplement démissionné alors que d’autres en ont été exclus pour diverses raisons. Les listes en question seraient dans la majorité des cas pilotées par des militants ou des cadres qui sont restés fidèles à Said Sadi après que la guerre se soit déclarée entre ce dernier et l’actuel président du RCD, Mohcine Bellabas.

C’est le cas de la liste indépendante de candidats à l’APW de Tizi Ouzou qui est conduite par l’ex-député du RCD Yassine Aissiouane. Ce dernier a claqué la porte du RCD (ou en a été exclu) il y a plus de deux ans. Il est resté l’un des cadres du RCD les plus proches de Said Sadi. Yassine Aissiouane est en rupture de ban avec le RCD mais il ne cesse de se réclamer de Said Sadi auquel il demeure fidèle. Ce qui peut laisser croire que l’existence de cette liste ne peut pas ne pas avoir de lien avec Said Sadi qui en serait le parrain direct. C’est sur cette liste qu’on retrouve d’ailleurs le comédien célèbre, Salem Oussalas. Sur cette liste indépendante dénommé Assirem, convoitant l’APW de Tizi Ouzou, on retrouve aussi de nombreux anciens maires du RCD.

Il faut souligner, en outre, que d’anciens cadres et militants du RCD figurent sur des listes de candidats dans des dizaines d’APC en Kabylie sous forme de « listes indépendantes ». Il semblerait même qu’il y ait des listes composées de militants du RCD qui sont toujours dans les rangs de ce parti politique.

Le tout se jouera autour des alliances qui se tisseront au lendemain de la proclamation des résultats de ces élections dont le taux de participation s’annonce d’ores et déjà des plus faibles si l’on voit le très peu d’intérêt de la population de Kabylie à l’égard de ce rendez-vous électoral.

Juba Gacemi

2 COMMENTS

  1. Le recommencement de l’échec.
    Dans l’histoire des grands pays , leurs grandeurs se construisent par des grands peuples dignes et fières.
    Pour moment , on est malheureusement une minorité dont le combat doit persévérer car le chemin sera très long.
    Soyons patient notre combat aboutira un jour mais pas pour toute suite.

  2. RCD = Rassemblement Contre la Démocratie.
    Les kabyles sont les artisans et collaborateurs zélés de leur propre disparition, et de leur dissolution dans cette prétendue nation arabo-islamiste, qui s’est construite sur de faux postulats et sur le socle d’un peuple majoritairement berbère et berbèrophone.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here