Tuvirett : La militante Wissam Sifouane toujours en garde à vue

3
1633
Wissem
Wissem

KABYLIE (TAMURT) – Arrêtée le 12 janvier dernier, la jeune militante kabyle Wissam Sifouane se trouve toujours dans les locaux de la brigade de la gendarmerie algérienne, à Bechloul. Elle vient de passer, ce lundi 17 janvier, son 6eme jour de garde à vue.

Agée de 24 ans, la militante Wissam Sifouane a été interpellée, pour rappel, le jour du nouvel an Amazigh par la gendarmerie algérienne après perquisition au domicile familiale. Selon le journaliste Abane Meziane, originaire du même village que cette militante, elle était seule à la maison lors de la descente des gendarmes algériens. « (…) Des dizaines de véhicules et de camions de la gendarmerie ont encerclé une maison de mon village. Dans cette dernière, se trouvait une jeune fille seule pendant que toute sa famille assistait à un enterrement dans un autre village. Ceci se passe dans mon propre village.

Les gendarmes ont opéré une perquisition qui s’est achevée par l’arrestation de cette jeune, Wissam », a écrit l’ancien journaliste du quotidien francophone El Watan sur sa page Facebook. Celui-ci s’est interrogé sur les raisons de l’arrestation de cette jeune fille : « Wissam n’a que 24 ans et elle est depuis hier (12 janvier, NDLR) dans les locaux de la gendarmerie de Bechloul (Bouira) où elle subit certainement un long interrogatoire ! Un interrogatoire de quoi ? Sur quoi ? Et Pourquoi ? Que fait cette jeune fille toute gentille et instruite dans les locaux de la gendarmerie ? A-t-elle tué quelqu’un ? A-t-elle volé les caisses de l’État ? A-t-elle fait quelque chose qui enfreindrait les lois humaines ? ». Et de répondre lui-même à ces questions : « Évidemment non ! ». Par ailleurs, Meziane Abane a exprimé sa colère et son indignation devant la répression féroce qui s’abat sur les jeunes kabyles. « Mes ami.e.s, cette jeune femme des montagnes, car c’est ce qu’on est : des montagnards, ne faisait que s’exprimer comme tous les jeunes de son âge sur Facebook. Elle a probablement exprimé son ras-le-bol ? Et qui vit bien dans ce pays de dictateurs et despotes où la vie des jeunes n’est que désespoir ? Je suis indigné et en colère face à tous ces actes barbares, face à l’arbitraire.

Ces derniers sont d’une violence que les mots ne peuvent à eux seuls guérir la souffrance que nous ressentons », a réagi ce militant des droits de l’homme et de la démocratie, tout en appelant à une solidarité agissante avec Wissam. « J’espère de tout cœur que les gens de ma région ne laissent pas passer un tel acte et qu’ils se battront pour sa libération », a-t-il espéré.

Arezki Massi

3 COMMENTS

  1. Azul. Voila ce que nous gagnons à a avoir marché dans le hirak et avoir cru que les supposés compatriotes arabophones nous ont rejoint sur le plan des idées .vaste supercherie.

  2. Ecouter bien c’est douleureux de voir mes freres et soeurs se font persicuter d’une maniere colonialiste de la part de ce qui n’as pas de nom(le regime).je vous le dis et je le Redis doit prendre les armes,l’unique issue, c’est non on subira pour toujours l’injusitice.merci.

  3. Mon message seras adresser à tout les comités de villages de la Kabylie aussi à tous les ɛaroches de
    toutes la Kabylie ( tizi Ouzou , Béjaïa , Bouira , Boumerdès , Sétif , bourdjbuɛreridj , Alger , Blida, Médéa………ect ) il s’agit de réussir à faire signer une pétitions aux niveaux de toutes la Kabylie aussi aux niveaux
    nationale pour demander et exiger de retirer la gendarmerie de toutes la Kabylie , parce que ce sont des terroristes et des violeurs en ce souvient très bien des évènements de 2021 et en connaissez très bien ces terroristes et violeurs de la gendarmerie algérienne , Alors dans cette pétition demander et exiger de faire retourner la gendarmerie aux casernes militaires , et de les faire remplacer par des agents de la paix . Déposer cette pétition aux prés du ministères de la justice et de la sécurité intérieure avec des avocats qui sont spécialisés en droits criminels , et envoyer une autres copie de cette pétition suivie d’une plainte à la CPI et aux Nations unies . toujours donner suite aux événements du printemps noir de 2021 que les gendarmes terroristes algériens en assassiné 130 morts et ils ont fait plus de 60000 personnes endiquaper à vie , ils faut être solidaire et s’unir pour vaincre les terroristes , bon courage et bonne chance

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here