Algérie : Le FFS s’en prend aux ONG de défense des droits de l’homme dont Amnesty International

7
5997
Youcef Aouchiche, premier secrétaire du FFS
Youcef Aouchiche, premier secrétaire du FFS

ALGER (TAMURT) – Le premier responsable du FFS, Youcef Aouchiche, a ouvertement accusé lors d’une conférence de presse, animée au siège national du parti le 04 juin, soit au-lendemain de sa rencontre avec le président algérien, les ONG de défense des droits de l’homme dont Amnesty International d’œuvrer « pour assurer les intérêts de leurs maîtres et parrains internationaux ».

Réagissant aux virulentes critiques soulevées contre son parti, qui portaient sur la non dénonciation des arrestations des militants politiques et d’opinion, le premier secrétaire du FFS s’est attaqué aux ONG internationales qu’il accuse de servir les puissances occidentales. « Nous n’attendons pas honnêtement au sein du Front des forces socialistes Amnesty International ou les organisations (ONG), qui veulent dicter une certaine politique pour le pays et qui exercent des pressions pour assurer les intérêts de leurs maîtres et de leurs parrains internationaux, pour qu’on dénonce », a affirmé Youcef Aouchiche, également sénateur dans le parlement algérien. Celui-ci a souligné que son parti s’est solidarisé avec les détenus, en organisant un forum sur les droits de l’homme. « Nous nous sommes solidarisés et nous ne sommes pas limités uniquement à la solidarité. (…) Nous avons réuni ici même au niveau du siège national un forum sur les droits de l’homme, chose que beaucoup n’ont pas fait et aujourd’hui ils veulent se prévaloir comme défenseurs uniques des droits de l’homme au niveau de notre pays, alors qu’eux dans leurs options et dans leurs conceptions, les choses servent d’autres schémas et d’autres objectifs », a-t-il accusé.

Pour le moment, AI n’a pas encore réagi aux graves accusations portées contre elle par le 1er responsable du FFS. Pour rappel, le FFS a adhéré à l’initiative du président algérien Abdelmadjid Tebboune consistant à organiser des rencontres avec des partis politiques. Une délégation composée de trois cadres du parti a rencontré, le 02 juin, le président algérien Abdelmadjid Tebboune. Cette démarche du vieux parti de l’opposition a été fortement dénoncée et condamnée par les internautes. Plusieurs observateurs et militants reprochent au FFS « de voler au secours » du régime algérien. De l’avis de beaucoup d’internautes, si Lhocine Ait Ahmed savait ce qu’il en adviendrait du FFS, il l’aurait dissous avant sa disparition.

Arezki Massi

7 COMMENTS

  1. Un opportuniste qui se prend pour un homme politique alors , il est un simple tube digestif sans valeurs ajoutées ni pour le pays ni pour le peuple.
    Un petit mercenaire au plus offrant.
    En Algérie , les vrais hommes politiques sont soit en prison voir exilés si non ils se sont tous retirés de ce monde mafieux politico financier dans lequel cette petite personne et ses semblables ont choisi de s’infiltrer.
    Pathétique.

  2. Il y’a des gens qui ont faim, faim, faim….Ils veulent manger.
    Il n’y a que les Kabyles qui continuent à croire en ce parti.

  3. Il est temps que les derniers Kabyles, militants de ce parti croupion rendent leurs cartes.
    Ces seuls militants, ce sont les Kabyles. Ce parti et ses cadres se sont toujours servi de cette Kabylie pour leurs etroits intérêts.
    Tout comme son frère jumeau, ce sont des partis « nationaux » mais insignifiants.

  4. Le parti le plus respectable d’Algerie est devenu l’ombre de son ombre…
    Quiconque se respecte devrait prendre ses distances de cette mafia. Qu’il restent un groupuscule non representatif de la Kabylie. Allez basta!

  5. Plutôt une opposition et un étouffement des aspirations kabyles, l’opposition n’a jamais existée en algérie, la seule opposition c’est l’anaya kabyle et son attachement à son identité, digne et ancrée. Quant aux soit-disant politiciens mangeoirs ( FFS, RCD et ces semblables ) ne sont que des destructeurs de toute démocratie et liberté universelle , le germe de la stratégie de Taboune ne cesse de prendre de l’ampleur tant que la terre politique des autres paris est fertile .bon vent pour les apprentis sorciers, le retour de la hache est pour bientôt!!!!

  6. Ce genre d’énergumène devrait être banni à jamais de la Kabylie, c’est pour cela qu’il est plus qu’urgent que la Kabylie devienne libre et indépendante pour revenir à ses valeurs ancestrales. Tous les Kabyles dignes, adhérents ou pas du FFS doivent s’éloigner au plus vite des dirigeants de ce parti devenu plus que minable sur tous les plans.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here