Canada : La 6e édition de la Journée de la robe kabyle dédiée à Kamira Nait Sid

0
3337
Kamira Nait Sid
Kamira Nait Sid

MONTREAL (TAMURT) – Le Réseau des femmes kabyles et amazighes a organisé, samedi 18 juin, la sixième édition de la Journée de la robe kabyle, à Montréal. Cette 6e édition a été dédiée à la militante kabyle et coprésidente du Congrès Mondial Amazigh (CMA), Kamira Nait Sid, injustement détenue à la prison algérienne de Koléa sans jugement depuis plus de neuf mois.

Concours de la meilleure robe kabyle, baptisé « Taqandurt n Jida », chants, poésie et conférence étaient au programme de la sixième édition de la robe kabyle organisée, hier, à Montréal (Canada). Conçu pour valoriser la tenue vestimentaire de la Kabylie et rendre hommage à la femme kabyle, cet évènement festif a été dédié, cette fois-ci, à la militante kabyle Kamira Nait Sid. Celle-ci a été kidnappée en août 2021, à Tizi Wezzu, par les services secrets algériens, lesquels l’ont transférée en toute discrétion vers Alger.

Quelques jours plus tard, elle a été placée sous mandat de dépôt à la prison de Koléa par le juge d’instruction du tribunal Sidi M’hamed (Alger). En visite au Canada depuis le 12 juin, le président du MAK a tenu à saluer « cette belle initiative » du Réseau des femmes kabyles et amazighes, tout en rappelant « l’importance du combat de tous les Kabyles pour leur identité, leur culture et leur liberté », selon un communiqué de la Coordination MAK-Amérique du Nord.

A noter que trois prix ont été décernés à trois lauréates du concours de de la meilleure robe kabyle suivant les critères de l’authenticité, l’harmonie et l’originalité de la robe portée par la candidate. En Kabylie, la deuxième édition de la Journée internationale de la robe kabyle, s’est déroulée début juin, à Tizi Wezzu, à l’initiative, entre autres, de l’association culturelle Taflest (Foi). Cette édition a été dédiée à la mémoire des artistes kabyles décédés Mhenni Amroun et Hamidouche.

Pour rappel, la Journée internationale de la Robe Kabyle est officiellement née et est fixée au 5 juin de chaque année, depuis 2021, à l’appel d’un collectif d’associations établies en Kabylie, au Canada, aux USA et en Europe. « Pour marquer cette journée, nous invitons l’ensemble des femmes à porter une robe kabyle, que ce soit dans les espaces publics, le lieu de travail, à l’école ou dans l’administration », avait appelé ce collectif dans un communiqué.

Lyes Ines

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here