« L’indépendantiste kabyle » est né : Un magazine mensuel dédié au combat pour l’indépendance de la Kabylie

0
976
reseau_sociaux
reseau_sociaux

FRANCE (TAMURT) – Le premier numéro de « L’indépendantiste kabyle » (Amunan aqvayli), un magazine mensuel dédié au combat pacifique pour l’indépendance de la Kabylie, vient de voir le jour, ce 25 juin 2022. En couverture de ce numéro 1 : La marche historique du 14 juin 2001 vers Alger. La date choisie pour éditer ce premier numéro n’est pas fortuite. En effet, le mois de juin renferme de grandes dates repères de l’histoire de la Kabylie, d’où le choix fait de la Une : Kabylie. Juin des drames, des deuils et d’espoirs.

« Nous avons choisi le mois de juin pour son parution, car c’est un mois, à la fois de deuil et d’espoir pour la Kabylie où chaque année à la même période, nous nous remémorons les événements douloureux qui ont touché la Kabylie et nous ont marqués à tout jamais, un mois où les forces vives de la Kabylie concentrent leur énergie à raviver l’espoir à travers le maintien de notre précieuse mémoire en marquant frontalement face à l’ennemi ces dates qui, indélébilement restent gravées dans notre histoire », ont écrit les initiateurs de ce magazine pour expliquer le choix de la date de publication de ce premier numéro. Avec le black-out médiatique sur les dérives du régime algérien en Kabylie, ce support de communication sera d’une grande utilité pour révéler à l’opinion publique locale et internationale les violations flagrantes des droits de l’homme en terre kabyle. « Nous, les initiateurs de ce support de communication, sommes conscients de l’utilité, le bénéfice et le besoin de ce genre de projet dans la formation des militants mais aussi dans la transmission des informations et des réalités politiques, historiques et sociales kabyles afin de sensibiliser davantage notre peuple dans son combat libérateur », ont-ils affirmé. La presse algérienne, inféodée dans sa majorité à la junte militaire, ferme les yeux sur l’arbitraire que subissent les militants indépendantistes, surtout.

Les kabyles contournent la censure et le silence de la presse servile au régime algérien à travers les réseaux sociaux. Aussi, avec le peu de moyens dont ils disposent, le journal électronique Tamurt.info, l’agence d’information kabyle Siwel et les médias audiovisuels TQ5 et Taqvaylit.tv mènent un combat sans relâche pour couvrir l’actualité kabyle et révéler à l’opinion internationale la répression et les pratiques autoritaires du régime algérien en Kabylie. Dans le premier numéro de « L’indépendantiste kabyle », les lecteurs trouveront des témoignages poignants sur la marche historique du 14 juin 2001, des articles en hommage respectivement au chanteur Matoub Lounès, lâchement assassiné le 25 juin 1998 en Kabylie, et à Ameziane Mehenni, fils du président du MAK-GPK, lui aussi tué dans la nuit de 18 au 19 juin 2004 par les services algériens à Paris.

D’autres contributions portant sur la renaissance de la conscience nationale kabyle et l’organisation ancestrale de la société Kabyle en ‘’république villageoise’’ sont aussi publiées dans ce premier numéro. Le prix de vente de ce magazine est de 5 euro en France et 5 $ au Canada. Eu égard au contexte de répression sans précédent que vit la Kabylie, l’acheter devient un acte militant pour soutenir les initiateurs du projet. Longue vie à « L’indépendantiste kabyle » !

Aksil K.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here