Algérie : « Le boumediénisme est de retour », affirme Said Sadi

0
5119
Dr Said Sadi
Dr Said Sadi

ALGERIE (TAMURT) – Dans une contribution publiée sur ADN-med, l’ancien président du RCD, Said Sadi, soutient que « le boumediénisme est de retour » en Algérie.

Intitulée « Algérie : Boumédiène hante le soixantième anniversaire de l’indépendance », Said Sadi a affirmé dans une contribution publiée ce 5 juillet sur le site ADN-med (Afrique du Nord-Méditerranée) que « le boumédiénisme est de retour » en Algérie. Pour cet homme politique, cette démarche, « entamée progressivement depuis la déchéance de Bouteflika », s’est confirmée à l’occasion de la commémoration en pompe du 60eme anniversaire de l’indépendance, notamment avec la reprise de la parade militaire.

Tout en soulignant que « tous les ingrédients du populisme tiers-mondiste qui a fait la gloire de l’Algérie post-coloniale des années 60 et 70 sont ouvertement affichés ce 5 juillet », Said Sadi estime que « le militarisme boumédièniste se décline en interne par un clanisme autoritaire et une paranoïa géopolitique à l’international ». L’autre argument avancé par l’auteur de « Révolution du 22 février, du miracle au mirage : une impasse algérienne » est le clanisme qui distingue le pouvoir algérien. « Le boumédiènisme, c’est également l’exercice assumé d’un pouvoir clanique. Le clan d’Oujda renait aujourd’hui sous les attributs du clan de l’est qui récupère l’État confisqué 20 ans durant par la secte de l’Ouest sous l’égide de Bouteflika », a-t-il écrit.

Il évoque à juste titre le récent message de l’ancien président Zeroual, publié le 04 juillet, où il a dressé « un sévère réquisitoire du régime de Bouteflika » et a invité « à soutenir les efforts du pouvoir actuel pour redonner au pays son lustre d’antan, entendre l’époque de Boumédiène ». Le docteur Sadi a terminé sa contribution en soulignant que, « pendant ce temps », « la jeunesse que l’on a symboliquement associée à cette célébration ne pense qu’à une chose : partir ».

Aksil K.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here