Larbaâ Nath Irathen : Coup d’envoi d’un Salon du livre en hommage à Malek Daoud

0
1731
Affiche du Salon du livre en hommage à Malek Daoud
Affiche du Salon du livre en hommage à Malek Daoud

TIZI WEZZU (TAMURT) – La bibliothèque municipale de Larbaâ Nath Irathen abrite du 14 au 16 juillet courant un Salon du livre en hommage à Malek Daoud, « un ami du livre » décédé lors des incendies criminels de l’été 2021. Placé sous le thème « Des mots qui guérissent des maux », cet évènement littéraire verra la participation d’une soixantaine d’auteurs et une quinzaine d’éditeurs.

Les Salons de livre pullulent en Kabylie. La région de Larbaâ Nath Irathen vient d’inaugurer le sien, ce jeudi 14 juillet. Il est dédié en hommage à Malek Daoud, qui a succombé à ses blessures à l’hôpital de Douéra (Alger), « après avoir été touché par les incendies de l’été dernier au village Ikhlidjene, alors qu’il essayait de sauver d’autres personnes », a témoigné l’une de ses connaissances. Malek Daoud est connu dans sa région pour être un mordu de la lecture et de la littérature. Au programme de ce rendez-vous culturel, des expositions de livres, ventes-dédicaces et des conférences-débats. Ce matin, les organisateurs se sont recueillis sur les tombes des victimes des incendies meurtriers de l’été 2021, à Agulmim et à Ikhlidjen, où se trouve la tombe de Malek Daoud.

Parmi les conférenciers qui interviendront durant ce Salon du livre, l’on notera Rachid Oulebsir dont la communication portera sur « L’importance du livre dans la formation de la jeunesse », et Djamel Laceb, qui animera une conférence sur le thème « Lecture et écriture en Tamazight, où on est-on ? ». Deux ateliers pour enfants sur l’écriture et la lecture en tamazight, arabe, français et anglais sont également prévus par les organisateurs. Il est placé sous le slogan : « Un enfant qui lit est un adulte qui pense ».

Arezki Massi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here