Maatkas : La poterie à l’honneur

0
3927
Festival poterie
Festival poterie

TIZI WEZZU (TAMURT) – La 10e édition du festival culturel local de la poterie de Maatkas se tiendra du 21 au 25 juillet au niveau du CEM Ounnar Mohamed. L’un des objectifs de ce festival est de sauvegarder et valoriser un savoir-faire ancestral.

Région montagneuse située à une vingtaine de kilomètres au sud-ouest de Tizi Wezzu, Maatkas est renommée en Kabylie pour la fabrique de la poterie, taleɣt en kabyle. Un héritage ancestral que la population locale s’efforce à conserver et à transmettre aux nouvelles générales. « L’objectif de ce festival est de préserver ce patrimoine ancestral », indique Mustapha Meziane, commissaire du festival, dont la dixième édition se déroulera du 21 au 25 juillet. Cet évènement représente une aubaine pour les artisans locaux afin d’exposer et de commercialiser leurs produits. Il s’agit de vases et récipients à usage essentiellement domestique ou culinaire, réalisés en terre cuite poreuse qui peuvent demeurer bruts ou recevoir un revêtement glaçure. Akufi (silo), acbayli, tasebbalt, aferraḥ, lǧefna (plat à rouler le couscous), tabaqit, Tabuqalt (pot), tacekrurt (jarre) sont, entre autres, des produits de la poterie kabyle.

Les visiteurs de ce festival y trouveront donc plusieurs variétés d’ustensiles de poterie comme les jarres, amphores, jattes, cruches, pot au lait, marmites à cuire les bouillons et les sauces, grand plat à rouler le couscous, plat à cuire le pain, plat à servir les mets et assiettes. Pour la femme kabyle, la poterie est aussi un moyen d’expression. En effet, elle transmet des messages à travers les motifs et les symboles qu’elle dessine sur les objets. Les décorations et les motifs dessinés sur les ustensiles de poterie reflètent la magie et l’imaginaire de l’esprit de la femme kabyle.

Aksil K.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here