Affaire de Hocine Azem (URK) et ses codétenus : Le verdict reporté au 18 septembre

1
542
Hocine-Azem
Hocine-Azem

COUR D’ALGER (TAMURT) – Prévu initialement le 11 septembre, le verdict dans l’affaire du militant kabyle Hocine Azem (URK) et ses quatre codétenus a été finalement reporté par la chambre d’accusation près la cour d’Alger (Ruisseau), au dimanche prochain, a indiqué Me Sofiane Ouali.

Arbitrairement arrêtés et placés sous mandat de dépôt depuis juin 2021, le militant et cadre de l’Union pour la République Kabyle (URK), Hocine Azem, ainsi que ses codétenus Bouaziz Aït Chebib et Boussad Becha, Hamou Boumedine (RPK) et Belaïd Ammar-Khodja ont déjà passé plus d’un an dans les geôles algériennes. Le verdict sur le bienfondé des accusations portées à leur encontre devait être rendu, dimanche dernier. Finalement, la chambre d’accusation près la cour d’Alger, qui avait examiné leur dossier, le 21 août dernier, a reporté le verdict au 18 septembre. Ces détenus d’opinion ont été poursuivis notamment pour « appartenance à une organisation terroriste » sur la base de l’article 87 bis du code pénal algérien.

Leur arrestation s’inscrivait dans un contexte de répression féroce, baptisée « zéro kabyle », enclenchée par le régime algérien contre la Kabylie, ses militants et leaders politiques, ainsi que ses symboles.

Aksil K.

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here