Tribunal Dar El Beida : Sept militants du MAK dont Ferhat Mehenni condamnés à 20 ans de prison ferme

1
2202
Ferhat Mehenni à Geneve, 20 avril 2022
Ferhat Mehenni à Geneve, 20 avril 2022

ALGER (TAMURT) – Mardi 18 octobre, le tribunal criminel de Dar El Beida a jugé et condamné par contumace sept militants et cadres du Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie à 20 ans de prison ferme. Parmi les personnes condamnées figure le président du GPK, Ferhat Mehenni. Ils sont injustement accusés de terrorisme.

Les militants kabyles Nassim Alkani, Achour Mokadem, Itim Mourad, Abdrrahmane Merzouk, Amara Mazi, Ferhat Mehenni et Katia Alik ont été condamnés par le tribunal de Dar El Beida à 20 ans de réclusion par contumace. Seul Amara Mazi a été arrêté par la police algérienne. D’autres cadres du MAK vivent en exil. Pour rappel, le régime algérien a arbitrairement classé le mouvement indépendantiste kabyle MAK, le 18 mai 2021, «organisation terroriste».

Le mandat d’arrêt international émis par la justice algérienne, fin août 2021, contre Ferhat Mehenni n’a pas abouti.

Arezki Massi

1 COMMENT

  1. Quelles sont les preuves contre lui, son avocat, s’il en a un, devrait nous le dire. La presse en a parlé de la condamnation mais pas de la dynamique du procès.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here