Tribunal criminel de Dar El Beida : Le militant kabyle Mourad Chabane jugé le 13 novembre

0
651
Mourad Chabane
Mourad Chabane

ALGER (TAMURT) – Plus d’un an après son arrestation et son placement en détention, le procès du militant kabyle Mourad Chabane est programmé pour le 13 novembre 2022 devant la chambre pénale de première instance du tribunal criminel de Dar El Beida (Alger). Il est arbitrairement poursuivi pour « terrorisme » sur la base de l’article controversé 87 bis du code pénal algérien.

Dimanche 13 novembre, le détenu d’opinion kabyle Mourad Chabane, qui croupit dans les geôles algériennes depuis plus d’un an, comparaîtra devant le juge du tribunal criminel de Dar El Beida. Pour rappel, ce poète kabyle a été arrêté le 02 octobre 2021 au niveau de son domicile familial sis au village Agouni Tazart (Tazrourt), relevant de la commune montagneuse de Tizi n Berber, dans le département de Vgayet. Un convoi de six véhicules de la brigade de recherche et d’investigation (BRI), un corps de sécurité algérien, a fait une descente au domicile de Mourad Chabane vers 07h30 du matin pour l’arrêter devant sa femme et ses enfants terrorisés par l’intervention violente des agents de la BRI. Transféré au commissariat central de Vgayet, ce militant kabyle a été ensuite conduit à Alger.

Présenté devant le juge d’instruction près le tribunal de Sidi M’hamed, il a été placé en détention provisoire. Son dossier n’a été étudié qu’en mai 2022, soit sept longs mois après son incarcération. A défaut de le remettre en liberté provisoire, le juge d’instruction renouvelle à chaque fois son mandat de dépôt d’une manière abusive. Mourad Chabane est poursuivi, entre autres, pour « appartenance au Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie », arbitrairement et fallacieusement classé par le régime algérien comme « organisation terroriste » depuis le 18 mai 2021.

Lyes B.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here