Affaire du meurtre de Djamel Bensmail : L’Etat coupable blanchi au procès de la honte !

3
669
Djamel Bensmail
Djamel Bensmail

ALGER (TAMURT) – Au terme d’un procès expéditif, le juge du tribunal de Dar El Beida (Alger) a prononcé diverses peines allant de 2 ans à la peine capitale contre de dizaines de citoyens kabyles poursuivis dans l’affaire de l’assassinat de Djamel Bensmail, le 11 août 2021, à Larbaa Nath Irathen (Tizi Wezzu). Un crime odieux fomenté de toutes pièces et exécuté par le régime algérien et ses services secrets, qui venaient juste d’embraser la Kabylie par des incendies criminels, ayant entraîné la mort de centaines de citoyens kabyles. Ainsi, des innocents, qui n’étaient même pas présents sur les lieux du crime, sont condamnés à la place des vrais commanditaires et auteurs du meurtre du jeune de Miliana. Qu’attendre d’une justice aux ordres, entièrement asservie à la junte militaire d’Alger ? Pour le journaliste et activiste kabyle, Mezaien Abane, « le pouvoir (algérien) a trouvé ses bouc-émissaires pour enterrer définitivement son crime perpétré en Kabylie.»

Le sort des citoyens kabyles injustement poursuivis dans l’affaire du meurtre de Djamel Bensmail était déjà scellé avant le procès. La justice algérienne, sinistrement connue pour être une justice « du téléphone », a été chargée de blanchir le régime algérien et ses services secrets et de condamner à leur place des innocents. Le verdict est donc tombé, ce jeudi 24 novembre, après un procès de cinq jours aux audiences expéditives. Le juge a fait abstraction des témoignages de plusieurs accusés, qui ont dénoncé la torture et les sévices qu’ils ont subi de la part des services secrets algériens pour leur arracher des aveux mensongers et leur faire signer de faux PV.

Ainsi, selon les avocats de la défense, le juge a condamné à la peine capitale 49 accusés. Il a également infligé une peine de 10 ans de prison à 12 autres accusés. En outre, 06 prévenus ont été condamnés à 05 ans de prison, 04 autres à 3 ans de prison, alors qu’un accusé a écopé de 02 ans de prison. Par ailleurs, deux accusés qui étaient sous contrôle judiciaire ont été condamnés à 10 ans de prison. Sur les 102 personnes poursuivis dans cette affaire, 17 accusés ont été acquittés. La famille de Djamel Bensamil a, quant à elle, réclamé la somme de 10 millions de dinars (dix milliards de centimes) en guise de dédommagement.

Ce verdict inique a fait réagir plusieurs militants et activistes kabyles. « Sa famille qui exige 10 milliards de centimes comme dédommagements, pense-t-elle que l’argent va combler la douleur de la disparition de son fils ? Accepte-t-elle que l’argent provienne des familles des victimes dont les enfants ont été injustement condamnés à mort ? Doivent-elles en plus de voir leurs enfants condamnés à mort par une justice aux ordres et obéissante à un régime criminel et raciste ? », s’est interrogé le journaliste et activiste kabyle Meziane Abane.

Lyes B

3 COMMENTS

  1. Une seule et unique voix et voie de salut pour la Kabylie et le peuple kabyle: L INDEPENDANCE !

    Je n’ai pas la mémoire courte: 2001 durant de longs mois LA GENDARMERIE A TUÉ DE SANG FROID ET TIRÉ DANS LE DOS OU ACHEVÉ À TERRE 129 JEUNES KABYLES.

    Aucune condanation à mort pour les auteurs de ce GÉNOCIDE.
    En 2021 l ALGERIE BRULE LA KABYLIE ET LA CRIMINELLE ALGÉRIE condame à mort des innocents kabyles!!! JE VOMIS CETTE ALGÉRIE DEPUIS 2001 !!

  2. l’été 2021 est un ENFER ALGÉRIEN.

    On a eu plus de 300 victimes brulées vives par le MONSTRE ALGERIE.

    Merci de mettre une photos d une de ces victimes KABYLES pour votre articles.

    LES NOTRES D ABORD MEME DANS LA MORT …

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here