20 ans déjà : Lila Amara à jamais dans nos mémoires

11

KABYLIE (Tamurt) – Déjà 20 ans. Lila Amara, et son mari, Bachir, ont été lâchement assassinés dans la nuit du 12 au 13 août 1995 à Tixeraïne, Alger.

Agée d’une quarantaine d’années, Lila Amara avait chanté dans la célèbre chorale de la chaîne kabyle de la radio, et enregistré une quinzaine de chansons et quelques clips pour la télévision. Elle est morte pour son art, pour sa kabylité et sa féminité.  

De nombreux hommages sont rendus aux victimes de la décennie noire. Nombre d’intellectuels, femmes et hommes de culture. …  ont perdu la vie ou plutôt leurs vies ont été arrachées par la sauvagerie, l’ignominie des groupes terroristes qui répendaient leur haine à travers le sang des innocents.