Abassi Madani laisse derrière lui des millions de terroristes

7
Abassi Madani
Abassi Madani

ALGERIE (TAMURT) – Le jour de la mort de Houari Boumdiène, beaucoup de femmes Kabyles avaient exprimé leur joie par des youyous stridents. Un autre tyran le rejoint aujourd’hui. C’est le sanguinaire Abassi Madani convoqué par la justice divine. La mort de cet islamiste, à Doha, était derrière la mort de plus de 250 000 kabyles et d’algériens n’est pas un événement en Kabylie.

Beaucoup ont exprimé même leur joie sur les réseaux sociaux.  » Heureusement que la mort existe », publie sur son compte un internaute. « Il va rejoindre ses 250 000 victimes », ajoute un autre, une façon pour lui de nous rappeler que Abasse Madani et les généraux algériens étaient ceux qui commanditaient les carnages et les exécutions de civiles. Certes, Abassi Madani n’est plus de monde, mais il a semé sa mauvaise graine.

Il a laissé derrière lui des millions d’islamistes et des milliers de terroristes. Un drame pour l’Algérie et la Kabylie. C’est tout l’avenir des peuples d’Afrique du Nord qui est gâché par Abassi Madani et ses semblables. De tels tyran n’ont pas de place en Afrique du nord. La terre de Tamazgha est un espace de tolérance religieuse.

Nadir S.

7 COMMENTAIRES

  1. Nous avons marre des trolls qui nous répètent à longueur de commentaires que nous sommes algériens du nord au sud d’est en ouest. Cette formulation quand des hommes de cœur, vaillants militants l’on posé en 1949, des gens de votre espèce et a leur tête, Messali le traître, les ont pourchassés et traités de « berbéristes », comme si être berbère ou kabyle était infâme !! Le mémorandum transmis alors à l’ONU définissait l’algérien comme arabe, algérie terre arabe, et son histoire commençait au 7 ième siècle. Ces berberistes, comme vous les appelez, disaient alors que l’algérie était seulement algérienne et son histoire remonte aux temps immémoriaux. Puis est venu le temps avec le criminel Boukharrouba il a fait pondre des ordonnances pour effacer notre langue et notre mémoire pour faire de nous de bons arabes musulmans obéissants au calif le planqué de oujda Boukharrouba. Cet éthnocide programmé avec la complicité de de l’islamiste en costume cravate, Taleb Ibrahimi, s’il n’avait pas été mis en échec par la kabylie, aurait contribué à l’efface total de l’amazighité, du kabyle de l’Afrique du nord. Sans les kabyles et leur combat, le sort de l’amazighité de l’Afrique du nord était scellé. Un morpion tel que vous, un perroquet, un chacal se permet de venir braconner sur nos terres, pour nous interdire de nous considérer pour ce que nous sommes c’est a dire kabyles. Sachez que le mot « algérie » est une création coloniale française, et nous serons toujours kabyles avant d’être algerien, français, américain, chrétien ou musulman. La kabylité c’ ce lien permanent a notre terre, à notre mère la kabylie.

  2. D’abord, avant de poster, cela ne serait pas du luxe de revoir votre français, que l’on comprenne vos propos.
    Puis, dire du mal de Boumédiène, Abassi, c’est honteux !!! Dénoncer plutôt des salauds qui ont laissé derrière eux un bazar sans nom, plutôt. Les faits sont là !!! Ne vous en déplaise.
    Monsieur, permettez moi de me dire Kabyle et non pas algérienne, Algérie création coloniale, ça ne s’oublie pas !!!
    Où avez vous vu svp ce sentiment de fraternité, dans la farce algérienne ?
    Vous voulez être algérien, libre à vous, mais permettez à ceux qui le refusent de pouvoir le faire !!!

  3. Je suis totalement d’accord avec vous, mais enfin une bonne nouvelle, la mort de cet individu m’a soulagée.

  4. boumediene avait fait 400 morts en kabylie en 1963, mais pour vous la mort des kabyles ne compte pas, sinon les hordes assassines ne venaient pas de Mars ou jupiter mais d’autres régions, plus que l’OAS, un crime d’Etat. madani en faisait partie du baath Fln donc il partage toute la dérive totalitaire arabiste donc il ne pouvait se dire alternatif au régime. Bien au contraire il a été poussé dans la rue juste pour faire bloquer les laïcs inermes. Les islamistes qui siégeaient au comité central du Fln avec les généraux. Quand les islamistes étaient subventionnés par le régime le FFS était interdit et les Kabyles subissaient l’apartheid.
    Nous ne sommes pas arabe l’Algérie non plus ne l’a jamais été. De Gaulle a installé les kouliglis- les résidus des turcs- au pouvoir parce qu’il savait choisir l’Algérie faible. « C’est De Gaulle qui nous a imposé l’arabisation »- dixit Mehri ex secrétaire du baath Fln.

    En effet boumediene qui avait permis les essais nucléaires en Algérie avec les algériens comme cobayes, alors que les kabyles qui lui faisaient de l’ombre les a simplement massacré, Krim khider..
    boumediene est un criminel et sanguinaire comme le sont ses adéadep quant à l’islamisme qui a toujours été le mercenaire du régime avant de devenir l’agent des monarchies arabes, a laissé des centaines de milliers de morts et un pays sans aucune boussole.

    C’est la guerre entre arabisme et islamisme dont l’Algérie en a fait les frais.

    L’identité de ce pays ne peut etre diluée dans le panislamisme. En l’islam et la kabylité je choisirais toujours la terre et la culture endogène.

  5. Mr l’aureur, je vous invite à faire un minimum de recherche concernant Mr madani allah yerahmou. Vous faites honte aux kabyles.heureusement que les sanguinaires de la decenie noir sont encire en vie pour prouver leurs actes barbares en s’incrustant au pouvoir.

  6. Bonjour,
    1er

    Je suis algerien, et je pense que toute personne qui est originaire de ce pays, du nord au sud et de l’est à l’ouest, est algerien avant de dire « Kabyle, Chaoui etc, par contre, on a le droit de dire « je ne suis pas d’origine arabe », mais de dire « je suis kabyle » au lieu de dire tout dabord algerien est tout à fait absurde, je suis pour et avec ceux qui se definissent comme algerien et contre tout individu qui se definit autrement, la division ne mene à rien, sinon au chaos. Martin Luther King disait: vivons tous comme des freres sinon nous allons tous mourir comme des idiots.
    2e
    Dire des choses aussi mechante sur Boumedienne et Abassi, est plus que hanteux, nous avons le droit d’apporter des critiques mais nous n’avons pas le droit d’insulter des gens ou de les qualifier de « sanguinnaire » et de « tyran ».
    L’Algerie a besoin de tous ses enfants, peu importe leur origine ethnique ou en ce qui croit, elle n’a pas besoin et surtout pas de division comme vous le faites, que Dieu vous pardonne.

    M.S

  7. L’islamisme est la floraison funebre du FLN. Longtemps couvé comme arriere boutique politique et fondement de la Oumma, qui n’avait rien à faire avec la nation, mais les arabistes avaient besoin de comprimer le temps et ainsi joindre le moyen age à la modernité. Déployé comme levier pour assurer la mainmise sur le pays cet islamisme avait eu comme role de bloquer les laics pour la majorité kabyles. Ces mercenaires avaient toujours partagé la vision de benbadis avec leurs freres en arabisme et islamisme au comité central du Fln. Ainsi la violence de l’arabisme laissera la place à celle de l’islamisme. Le reste est la razzia au grand jour. Une fois le festin terminé pour ne pas se faire juger comme régime criminel et despotique on offre le « sacrifice » de quelques uns de leurs pret-noms. L’islamisme est né-mort, ses effets néfaste sont toujours là pour des générations à venir. Tout comme notre certitude que dieu qui a fait la kabylie-Izwawen ou Imezdhurar – n’a rien à devoir aux dieux des razzia.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici