Ait allawa commune iboudrarène – Les militaires blessent par « inadvertance » trois citoyens

1

Des militaires, en mission de surveillance dans un barrage à l’entrée de la petite bourgade des At Allawa, ont blessé mercredi dernier aux environs de 22 heures trois citoyens qui voyageaient à bord d’un engin motorisé de type fourgon.

Selon des sources proches des services de sécurité, les trois victimes, qui venaient de la commune d’Iboudrarène, daïra d’Ath-Yenni, auraient omis d’allumer les feux d’éclairage de leur fourgon en arrivant à la hauteur du barrage militaire d’où la soit disante confusion des militaires, lesquels les ont pris pour des terroristes !! Et dès lors, leur tirs sur le véhicule pris pour suspect.

Toutefois, les trois occupants du véhicule ciblé par les tirs des militaires dont le chauffeur n’ont pas été grièvement blessés. Et naturellement une fois la vérité rétablie, les trois blessés ont été évacués vers le CHU de Tizi-Ouzou où une équipe médicale les a pris en charge.

A noter que le bulletin médical les concernant fait état de toute absence de danger quant à leur devenir.

Notons enfin qu’à la fin de la manifestation qui a eu lieu devant Hasnaoua I, une délégation du MAK dont font partie Mouloud Hamrani, Mohand-Ouamar Hachim, Mourad Imache et un groupe important de militants s’est rendue au chevet de ces trois blessés. Les visiteurs ont manifesté aux trois victimes l’appui et la sympathie de la grande famille militante et patriotique du MAK.